VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


31 août 2007 5 31 /08 /août /2007 07:45

      

VA peut s’installer en tête

Les Valenciennois ont une belle occasion de s’installer durablement en tête du classement ce soir en recevant une équipe de Metz qui n’a toujours pas remporté le moindre match cette saison.
Après leur belle victoire de mardi (3-1), sur la pelouse de Lorient, qui était invaincu jusqu’alors, les hommes d’Antoine Kombouaré retrouvent le stadeNungesser ou ils se sont toujours imposés depuis l’ouverture du championnat (face à Toulouse 3-1, Marseille 2-1 et Sochaux (3-1).
Un monde sépare donc actuellement les Valenciennois et leur réussite actuelle de leurs adversaires du soir. Remontés cette saison en Ligue 1, les Messins connaissent un début de saison pour le moins difficile, avec cinq défaites en six rencontres et comptent dans ses rangs trois blessés de longue date, le défenseur Sébastien Bassong, les milieux de terrains Julien Cardy et l’ancien lillois et international suisse Daniel Gygax.
À l’inverse, si l’on excepte la grave blessure de Joevanio, VA est relativement épargné par les coups durs et peut compter sur une attaque de feu. Arrivés cet été à Valenciennes, Audel (4 buts) et Pujol (2 buts) ont déjà adopté le rythme du buteur – maison Steve Savidan (3 buts).
Face à Metz, Kombouaré aura donc le choix des armes pour faire trembler les filets.

Antoine Kombouaré veut combattre la facilité

VA n’a pas de secret. Antoine Kombouaré le dit haut et fort. Rien ne peut d’ailleurs le faire dévier de sa ligne de réflexion alors que son équipe, forte de quatre victoires (dont une acquise à l’extérieur) s’apprête à croiser le fer avec Metz, l’un des parents pauvres du moment en Ligue 1. À ses yeux, la clé de la réussite valenciennoise est d’abord mentale. Une envie, une joie de jouer inaltérable, une humilité de tous les instants…
S’il devait trouver des signes extérieurs à son groupe, l’entraîneur valenciennois les dénicherait sans l’ombre d’une hésitation dans la capacité de ses hommes à ne pas se prendre pour ce qu’ils ne sont pas, à demeurer simples dans leur magnifique quête d’émotions, à savoir se remettre sans cesse en question. Une force interne qu’il ne révèle qu’à doses homéopathiques mais dont l’ancien guerrier des surfaces ne nie pas l’impact face à la beauté des chiffres et l’évidence d’une situation qui, forcément, a de quoi interpeller les plus sceptiques, les plus méfiants, les plus rétifs à l’idée d’une équipe sortie de l’ombre pour galoper à tout va devant la meute des ténors.
« Si on s’égare, on est morts ! »

Antoine Kombouaré qui a grandi sur le tas et avoue en outre que sa culture mélanésienne, faite de retenue, de modestie et de sérénité cachée, le guide plus vers la discrétion que vers le tapage médiatique, demeure pourtant debout sur les freins quand il s’agit d’appréhender la suite du regard. «  Est-on en surrégime ? Très honnêtement, je n’en sais rien. Ce que je sais, en revanche, c’est que si on s’égare, on est morts !
 » Dans son esprit cartésien, l’appréciation a valeur de loi dès lors que VA n’a pas emmagasiné selon lui la moindre certitude et que sa percée, aussi louable et séduisante qu’elle soit, ne porte pas encore en elle de vraies garanties.
« Je le répète constamment : VA n’a pas le droit de lâcher quoi que ce soit sur le terrain. On a juste franchi un palier. Disons que par rapport à la saison passée, nous jouons plus ensemble et que la qualité individuelle est bien meilleure. L’équipe évolue aussi de façon plus compacte à l’extérieur. Pour autant, rien n’est acquis et si on arrive devant Metz en se disant que la victoire nous tend les bras, on est cuits, je vous le dis !
Les joueurs connaissent ma démarche mais, comme toujours, il va falloir le montrer le moment venu. À la limite, ce que je dis, c’est du vent, l’essentiel étant de savoir comment l’équipe va réagir. Mais ils ne pourront pas dire que je ne les ai pas prévenus ! » Serein et surtout terriblement réaliste, Kombouaré sait que dans un championnat sujet aux convulsions et donc pas du tout figé, même pour ceux qui ont la chance d’avoir trouvé très vite la bonne carburation, le cas de VA ne peut être qu’un épiphénomène et que derrière l’illusion des buts et des points, se nichent inévitablement la menace d’une décompression soudaine ou d’un oubli tout simplement.
« C’est vrai qu’on parle plus de nous car on fait des résultats qui nous placent en haut de tableau. Mais il faut rester concentré sur l’essentiel ; c’est-à-dire le terrain.
Aujourd’hui, VA est mieux classé que Metz mais notre adversaire a un gros besoin de points. Or, il est toujours difficile de composer avec une opposition qui rêve de ne pas prendre de but. Je n’oublie pas non plus que contre Sochaux, il n’y eut pas que des choses positives. Aujourd’hui, ça roule pour nous mais je sais qu’il y aura un jour, un retour de bâton. Alors, gardons notre rigueur et notre humilité. »

PIERRE DIÉVAL
"la voix des sports"

Le groupe du VAFC:
Grondin, Penneteau - Chelle, Ducourtioux, Mater, Ouaddou, Rippert, Sommeil, M.Traoré - Belmadi, Bezzaz, Kharroubi, Roudet, Saez, Sanchez - Pujol, Savidan, Sebo

Le groupe de Metz:
Marichez, O.Sissoko - Delgado, Delhommeau, P.Diop, C.Gueye, Strasser, Vivian - Barbosa, Bessat, Djiba, Pjanic, François, Renouard - P.Cissé, Aguirre, B.Gueye, Mom.N'Diaye


grang-bouton-rouge-l1.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

morgan 02/09/2007 18:41

Salut, pour mon blog, c'est juste un manque de temps, mais t'inquietes, je pense bien à y remédier!Sinon, bon résultat de votre part pour ce début de saison! Dommage qu'il n'y ai pas eu victoire contre Metz, ça nous aurait bien aidé Allé ciao, et si tu as MSN, penses à me rentrer dans tes contacts, ça serait cool de pouvoir parler avec toi!

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats