VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


21 octobre 2007 7 21 /10 /octobre /2007 06:56



  Frau (51e) pour Paris

carton-rouge.gif Kombouaré (70è) pour VAFC


    15037 spectateurs


va-psg.jpgVA a souffert et aurait pu connaître les affres de la défaite. Mais ses joueurs ont su préserver l’essentiel malgré l’expulsion de leur entraîneur.

Les Valenciennois s’attendaient à un match compliqué, incertain. Il le fut. Stratégiquement, techniquement, ils souffrirent beaucoup au contact d’un Paris SG, jeune, fringant et globalement entreprenant. Et, en prime, Antoine Kombouaré fut expulsé. De quoi rendre le nul final finalement assez intéressant. Faute de grives…

Pour se consoler de ne pas avoir pu reprendre leur cycle de victoires au stade Nungesser, de ne pas avoir su mettre de la folie dans leur jeu face à un adversaire il est vrai très difficile à manoeuvrer, les Valenciennois pourront se dire qu’ils n’ont toujours pas perdu sur leurs terres et que s’ils ont lâché en l’occurrence deux points, leur bilan final n’est pas de ceux qui cognent douloureusement dans les têtes.
Antoine Kombouaré, encore secoué par une expulsion survenue au milieu de la seconde mi-temps pour des raisons qui échappent à toute analyse objective ( lire ci-contre), ne tarda pas d’ailleurs à cibler l’essentiel au sortir d’un match pas évident du tout à gérer : « Le plus important, c’est d’avoir pris un bon point devant une bonne équipe du PSG. Car ce fut un nul difficile à aller chercher. Nous sortions d’une lourde défaite à Lille (3-0). Il était important de remettre les pendules à l’heure. Paris a eu de grosses occasions mais on a toujours fait bloc, on a toujours bien défendu. »

VA souffre

Rivé à l’attitude très saine de ses hommes, à leur esprit de corps, à leur incessante activité pour tenter de casser les équilibres parisiens, l’entraîneur valenciennois ne s’épancha pas sur le reste, à savoir les problèmes ardus rencontrés par son équipe pour trouver des angles, des décalages ; pour, tout simplement, prendre la mesure d’une opposition pourtant considérablement rajeunie et même très expérimentale.
Globalement, VA peina pour installer ses connexions habituelles. Hormis un tir initial de Belmadi qui aurait pu surprendre un gardien naïf – Landreau ne l’est évidemment pas –, et une intervention de Ceara face à Audel, un peu plus tard, les Valenciennois ne pesèrent jamais vraiment sur le match au cours d’une première mi-temps qui les vit souvent courir après leurs adversaires et surtout perdre de nombreux duels. Logiquement, les plus belles séquences avaient donc été signées par un PSG décidément beaucoup plus clair dans ses intentions à l’extérieur que dans son jardin parisien.
En position idéale, Diané manqua le plus facile (29e). Puis, un tir surpuissant du Brésilien Ceara obligea Penneteau à réaliser l’impossible (44e). Une tendance que le PSG renforça après la pause, sur les mêmes bases que précédemment, c’est-à-dire à partir d’un football bien léché auquel la « classe-biberon » sortie de l’ombre par Paul Le Guen (Sakho, Sankharé, Ngoyi, Ngog, Arnaud) apportait une solide contribution. Diané, d’un tir enveloppé, rata encore la cible (52e) après que Mater eut sauvé son camp face au même joueur (49e). Mais le plus bel échec émana des pieds de Frau. Isolé dans la surface, l’ancien Sochalien visa le haut de la tribune (58e) !
Les Valenciennois virent sans doute dans cette maladresse récurrente d’un PSG peut-être un peu trop juvénile, des raisons d’y croire encore si l’on en juge par leur fin de match, quand même beaucoup plus proche de leurs standards. Que Savidan, sur coup-franc canon, ait forcé alors Landreau à une envolée de grand style (77e) et que Pujol soit passé à son tour très près de la réussite, via une talonnade géniale exécutée hélas en position illicite (87e), ne surprit personne. Mais il était déjà trop tard. Le train de l’espoir était passé. 

PIERRE DIÉVAL
"lavoixdessports"

Equipe du VAFC:
Penneteau ; Sommeil, Ouaddou (cap), Mater (M. Taore, 76e) ; Belmadi, Sanchez, Roudet, Bezzaz, Saez ; Audel (Pujol, 80e), Savidan (Sebo, 90e).

Equipe du Paris SG:
Landreau ; Ceara, Sakho (cap), Yepes, Camara ; Clément, Ngoyi, Sankhare ; Diane (Luyindula, 79e), Ngog (Frau, 46e), Loris (Mendy, 88e).

grang-bouton-rouge-l1.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats