VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


13 avril 2008 7 13 /04 /avril /2008 10:24


Savidan(26è, 43è)  pour VAFC

Ranteria (43è) pour Strasbourg

14276 spectateurs

Valenciennes touche au but
Les hommes de Kombouaré ont quasiment assuré le maintien en battant Strasbourg (2-0)

Efficacité, solidarité et générosité. Voilà, en résumé, les vertus qui ont permis hier à VA de battre un Strasbourg bien malheureux, qui s’enfonce inexorablement vers la Ligue 2. Les Nordistes n’ont, quant à eux, pas joué leur meilleur match de l’année, mais ils ont fait le nécessaire devant leur public pour mériter de figurer encore parmi l’élite la saison prochaine. Cette équipe-là a l’envie pour elle et déteste l’ennui. Son maintien sera largement mérité.

Comme sur une belle photo souvenir, les deux hommes du match ont fini sur un clin d’oeil. Steve Savidan, auteur du doublé de la victoire, s’est emparé du micro de la speakerine au coup de sifflet pour chanter les louanges de Willy Grondin. Le gardien valenciennois, qui avait remplacé au pied levé un Penneteau malade, a en effet tout repoussé jusqu’au bout. Il fallait le faire et Savidan a visé juste en le désignant à la ferveur populaire.
Nungesser a adoré finir sur ce sourire. Hier, on a vu la différence entre une équipe sereine, qui a une âme, sait forcer son destin sur sa pelouse, et une autre qui doute et ne parvient plus à échapper à la poisse. À la pause, l’avance de 2-0 pour Valenciennes était, en effet, flatteuse et on aurait tout aussi bien pu se retrouver à 2-2 si Grondin n’avait pas sorti le grand jeu sur une tête de Bah qu’il dévia sur la barre (33e) et une intervention bien dosée dans les pieds de Gameiro (45e). Mais c’est bel et bien VA qui était devant quand M. Bré (blessé) céda sa place à M. Cotrel au retour des vestiaires. Et ça ne pouvait pas non plus être un hasard.
Disposé en losange comme contre Bordeaux, avec Belmadi en meneur de jeu, VA avait démarré le match avec beaucoup de volonté, mais n’avait pas fait tout de suite les bons choix. Face à un Strasbourg bien en place, il avait même dû revoir ses plans en raison de la blessure de son numéro 10, Pujol assurant le soutien de la paire Savidan - Sebo.
Les Alsaciens en avaient profité pour s’installer dans le jeu, sans vraiment mettre le danger. Mais ils avaient souvent le ballon et la triplette Mouloungui - Gameiro - Renteria devait être surveillée comme le lait sur le feu.
VA y allait prudemment, mais il sut furieusement faire mal au moment où l’adversaire relâchait son attention. La lumière vint bien sûr de Savidan, qui se libéra habilement sur un corner de Doumeng pour placer une tête presque sans opposition (1-0, 27e).
Dans ce genre de match crispé, le plus dur pouvait être fait et VA le géra comme tel en acceptant de subir… pour mieux contrer.
À ce petit jeu, Roudet fut monstrueux. Il obtint un penalty (très sévère) au bout d’une course folle qui lui fit passer en revue toute l’Alsace et même un bout de la Lorraine ! Savidan ajouta au spectacle en transformant le penalty en deux temps (2-0, 42e). Et douze buts pour « Savigol » cette saison, tous à Nungesser, bien entendu.

Père peinard

À l’attaque de la seconde période, Strasbourg résista à la résignation, mais ses attaquants montrèrent la même maladresse que celle déplorée ces derniers temps. Les hommes de Furlan jouèrent bien au ballon mais ils manquèrent cruellement d’inspiration dans le dernier geste, tandis que la défense nordiste contrait tout (55e, 69e, 82e).
De son côté, VA géra en père peinard, lançant de bons contres qui eurent toutefois le tort d’être mal finis. Savidan fut un poil « perso » en oubliant de centrer (54e) et Sebo fut trop relax sur sa tentative de lob (65e).
Le public de Nungesser, qui était aux anges, n’en tint pas rigueur et chanta du « Antoine ! » (Kombouaré) à perdre haleine, mais il garda aussi toute sa lucidité pour dire par banderole interposée qu’une saison, ça se joue aussi à l’extérieur. Les équipiers de Ouaddou savent donc déjà qu’ils seront sous surveillance samedi à Rennes. Libres mais attendus.

RICHARD GOTTE
"la voix des sports"



Partager cet article

Repost 0
Published by vafc
commenter cet article

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats