VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


12 janvier 2009 1 12 /01 /janvier /2009 14:22

| ENTRETIEN Le retour de Steve Savidan à Nungesser est remis à plus tard |

En raison du report de Valenciennes - Caen, Steve Savidan retrouvera le stade Nungesser plus tard. Sept mois après son départ en Normandie, le nouvel international se confie sur les retrouvailles avec le public nordiste, qu'il attend, mais aussi son expérience en bleu.

 

- Steve, pas trop déçu de ne pas avoir retrouvé Nungesser ?

« Non. On ne pouvait vraiment pas jouer. Il fait trop froid. A Caen, on a bien compris que c'était trop risqué. »


- Que représente ce retour ?

« Énormément de joie. C'est un sentiment très fort, du même niveau que l'équipe de France. En même temps, ce ne sera pas vraiment le match des adieux, comme j'ai pu le lire ici ou là. Ç'aurait été le cas si le match avait eu lieu en début de saison. Là, sept mois ont passé. Rien n'est oublié, mais tout le monde est passé à autre chose. Et puis, je ne suis pas le seul à être parti. Je pense que les supporteurs sont peut-être parfois nostalgiques d'une époque, mais ils ne doivent pas regretter un seul joueur. En tout cas, ce serait prétentieux de ma part de penser ça. »


- Et le match alors ?

« On écrase VA, 0-1 ! Valenciennes est un concurrent direct pour le maintien, et on doit donc prendre des points. Je suis supporteur de VA, mais après Caen. Ce que je veux surtout, c'est que les deux équipes se maintiennent. VA en a les moyens. J'espère qu'il saura trouver comment le faire. »


- Votre objectif sur ce match ?

« Marquer ! Et surtout, avant tout, faire mon boulot d'attaquant. Ne pas vouloir en faire trop, car c'est le meilleur moyen de passer à côté.

Mais aussi répondre à l'attente de tous ceux qui me connaissent. Leur montrer que je suis capable d'être le même dans une autre équipe. »


- Qu'avez-vous prévu ?

« Je ne sais pas. Je vais improviser, faire ce que je pense à ce moment-là. De toute façon, je ne sais faire que ça. Si, quand même, j'ai prévu d'échanger mon maillot avec José (Saez). »


- Vos nouveaux équipiers vous parlent-ils du rendez-vous ?

« Alors ça, oui. Je me fais chambrer depuis un bon moment. Du genre : "L'tiot rentre à s'barraque !". En fait, ici, tout le monde pense que je suis ch'ti. A Caen, tout le monde m'appelle Biloute ! Les gens sont persuadés que je suis Nordiste... »


- Nordiste d'adoption...
« C'est vrai, c'est un peu chez moi. En tout cas, ça me fait plaisir qu'on le pense. »


- Si vous deviez garder un bon souvenir de Nungesser ?

« Il y a en a beaucoup de très bons, mais je choisis la montée en Ligue 1. Après Sedan, c'était un truc de fou. Les supporteurs, nos femmes étaient là... Ce n'était plus du foot, c'était tout simplement super. »


- Sans ce départ à Caen, votre carrière aurait-t-elle pu stagner ?

« Je ne sais pas. En tout cas, c'est mon choix. Pas forcément celui de partir, mais une fois que cela a été décidé, Caen, c'était mon choix.

Beaucoup s'étonnaient. Aujourd'hui je leur réponds : est-ce que vous vous posez toujours la question ? Je suis vraiment content d'être là. »


- Avant ce mercato, on a parlé de vous comme possible partant, du côté de Marseille notamment ?

« Moi j'ai toujours envie de voir autre chose, c'est humain. Mais aujourd'hui, je répète les mots de mon président : "On verra au mois de juin". »


- Depuis l'équipe de France, votre ambition a-t-elle changé ?

« Pas forcément, mais l'équipe de France, il n'y a rien au-dessus, ça donne de l'appétit. Enfin, il ne faut pas se tromper, seules les performances permettent d'y aller et me permettront de retourner chez les Bleus. »


- Au fait, avez-vous des nouvelles de Raymond Domenech, depuis le match contre l'Uruguay ?

« Oui. Il m'a notamment dit qu'il était normal que je connaisse un petit contrecoup, comme ç'a pu être le cas en fin d'année. »


- Jouer dans un grand club vous fait-il peur ?

« Non, pas vraiment. Vous me connaissez suffisamment pour savoir que je ne suis pas trop sensible à la pression, non ? »


- Le statut d'international, c'est compliqué à gérer ?

« Oui et non. Moi, je suis attaquant, on me connaît et je n'ai pas changé. Les regards, eux, ont sans doute changé, il y a de l'attente. Mais c'est plutôt plaisant. J'ai maintenant derrière moi les supporteurs de l'équipe de France. Les Bleus, c'est un club à part. »


- Justement, à l'intérieur du groupe France, c'est comment ?

« C'est toujours pareil, ça dépend comment on se comporte et ce qu'on s'attend à trouver. Moi j'ai rencontré des footballeurs et des mecs sympas. En revanche, je ne me suis pas présenté comme le petit poucet de la Coupe de France. Ce n'est pas mon caractère. Je n'ai jamais été comme ça. »


- Ça reste un grand souvenir ?

« Oui, à condition de savoir regarder son match convenablement. Qu'est-ce qui a été bien ? La spontanéité, la fraîcheur, oui sans doute... A côté de ça, au niveau de l'efficacité... A un moment donné, on ne te demande que ça. Il faudra s'en souvenir. »

RICHARD GOTTE
"la voix des sports"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats