VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


15 février 2009 7 15 /02 /février /2009 09:44

| VAFC - NANTES |

VA joue avec le feu et avec ses chances de survie. Tout plaidait pourtant en sa faveur après que Rafael eut marqué. Mais, soudain, ses rouages se grippèrent, ses hommes reculèrent et Nantes en profita pour revenir.


La route est toujours longue pour un combattant de l'ombre qui passe l'essentiel de son temps à essayer de sauver sa peau. Il faut sans cesse lutter, s'accrocher et, accessoirement, avoir les nerfs solides pour éviter les pannes de moral, quand, par exemple, la roue ne tourne pas forcément dans le bon sens ou quand la perspective d'une possible victoire s'évanouit au gré des mauvais vents.

En gâchant son plaisir, hier soir, VA n'a certes pas encore compromis son avenir mais il est clair que la trame des événements - ouverture du score, première mi-temps plutôt bien maîtrisée, puis retour de Nantes pour un dernier acte sans vraie saveur - n'a pas conforté sa position dans ce qui s'apparente depuis déjà belle lurette à une lutte incertaine.

Et pourtant...

Plus que les chiffres synonymes en l'occurrence de surplace et dont on ne saurait nier l'impact dans un contexte arithmétique aussi sensible, c'est surtout la manière employée par les Valenciennois alors qu'ils semblaient disposer des meilleurs atouts pour aller au bout de leur projet, cette irritante incapacité à mettre de l'ordre dans leurs idées, à afficher une vraie force, qui, au final, perturbait le plus un Antoine Kombouaré visiblement marqué. « C'est une grosse déception. On a d'abord été présents dans le jeu. Hélas, les premiers duels perdus du début de deuxième mi-temps nous ont mis dans le doute. Même si c'est dur à dire, Nantes égalise logiquement. Soyons clairs : en prenant un point ici, ils nous mettent un peu plus de pression dans la "tronche".  » L'entraîneur valenciennois avait quelques bonnes raisons de ne pas digérer ce mauvais film qui, rapporté aux exigences du moment, à l'impérieuse nécessité pour ses joueurs de prendre des points - et si possible, un maximum - constitue assurément un frein. Mais s'il n'appréciait guère ce verdict en trompe-l'oeil (un point ne remplace jamais les trois de la victoire lorsqu'on a quasiment le dos au mur), Kombouaré voulait d'abord stigmatiser l'attitude coupable de son équipe après la pause.

Le but de Rafael, résultant d'une action bien construite et révélatrice alors d'une énorme envie valenciennoise (14e) aurait dû en toute logique ouvrir d'autres vannes. Mais jamais VA ne sut embrayer, laissant filer au moins cinq opportunités de faire le break (Saez, 17e, 36 e Tiéné, 30e, 42e Pujol, 32e). Pire : à 1-0 et sans Darcheville - son aiguillon (blessé) - VA se fragilisa en s'étiolant dangereusement dans le jeu, en ne gagnant plus de duels, en reculant, le but de Klasnic (60 e) ne venant que confirmer une impression bien palpable. Ce recul stratégique, Kombouaré le dénonçait vigoureusement : « Je ne pense pas qu'on ait tout fait pour garder notre but vierge. Quand on joue la survie, il faut en vouloir plus... » Phrases lourdes de sens qui, à l'aube d'un autre match crucial contre Cæn, rappellent froidement que pour VA rien n'est toujours garanti.

PIERRE DIÉVAL
"la voix des sports"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats