VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 08:15

| VAFC - OL |

Pas très brillant mais déjà sûr de sa nouvelle force, Lyon a eu raison (1-0) d'un VA qui a rivalisé au début avant de s'incliner sur une séquence éclair puis a peu à peu accepté la domination des Gones. Les Nordistes ont eu quelques situations favorables, mais ils ont globalement manqué de qualité dans la transmission et le dernier geste pour faire vaciller l'OL. Même s'ils se sont battus jusqu'au bout et ont gardé le droit d'y croire.


Bien sûr, on ne peut pas tirer trop de conclusions d'une courte défaite chez l'un des favoris pour le titre. Mais la gamelle à domicile contre Nancy d'entrée a ses conséquences fâcheuses, que l'on ressent après deux journées et toujours zéro point au compteur.

Hier, ce n'est pas tant la deuxième défaite en deux matchs qui a plombé le moral des joueurs de Philippe Montanier, mais plutôt leur timidité et leur manque de maîtrise dans le jeu. « On avait la possibilité de mieux construire et de créer plus de danger. On ne l'a pas fait assez souvent », a regretté l'entraîneur, qui a quand même eu le souci de saluer tous ses joueurs, carbonisés, au coup de sifflet final.

C'est qu'il faisait une canicule à ne pas mettre un footballeur dehors hier entre Rhône et Saône. Pour cela mais aussi une histoire de suprématie, le kop de Gerland attendait d'ailleurs de la fraîcheur. « Un blason à redorer. Un maillot à honorer. Un titre à récupérer ! », le message était clair au coup d'envoi.

Il fallut pourtant attendre une demi-heure pour voir les joueurs de Puel montrer un semblant de football. Jusque-là invisibles, ils prirent leurs marques dans la foulée de leurs trois recrues incisives. Lisandro en taureau de la Pampa, Bastos à la baguette et Gomis de tout son poids en pointe. À ce petit jeu-là, le Brésilien alerta une première fois l'attaquant qui fut trop court de la tête sur sa première tentative (35e), mais attrapa le cadre sur la seconde (1-0, 37e). Mine de rien, d'un petit coup de rein, l'OL venait de faire la différence et cet avantage allait même lui permettre de prendre trois points.

Sueur froide

L'ouverture du score, sur la première vraie occasion lyonnaise, fut un tournant dans ce match. L'OL y trouva de la confiance, quand VA ne sut pas réagir. En difficulté pour ressortir les ballons, les Nordistes allongèrent beaucoup vers Samassa, ce qui n'était pas au programme. « Après le but, on a été trop nerveux et pas assez patients », reconnut Carlos Sanchez. « C'est difficile, mais ça ne fait que deux matchs. Il faut travailler.  » Plein de bonnes intentions, VA déborda souvent mais ses tentatives manquèrent d'audace. « On a trop respecté Lyon », grommela Bisevac. VA fit en tout cas trembler l'OL dans les dernières minutes, par la farouche volonté de Samassa. L'ex-Marseillais fit par deux fois tergiverser Lloris, tout heureux de repousser un lob (79e) et de s'en sortir sans dommages (90e+1). L'OL, qui avait empilé une bonne dizaine d'occasions en seconde période, laissa volontiers glisser les quelques perles de sueur froide au milieu de la fournaise...

RICHARD GOTTE
"la voix des sports"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats