VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


21 septembre 2009 1 21 /09 /septembre /2009 08:22

| OURAGAN Grâce à une deuxième mi-temps de folie, les joueurs de Philippe Montanier ont crevé l'écran |

En gagnant 5-2 à Sochaux, VA a cogné fort. Ce large succès n'est certes pas une fin en soi, mais il cimente une conviction. Celle d'une équipe joueuse, équilibrée, soudée qui ne manque pas de ressources.


Même si la route est encore longue, ces trois points acquis dans le Doubs pèsent d'ores et déjà très lourd.

Demain ou après-demain, quand les Valenciennois jetteront un coup d'oeil furtif dans le rétroviseur - et si rien n'est venu alors entraver leur cheminement - sans doute mesureront-ils tout le bien que leur a procuré cette victoire sochalienne, un soir de septembre béni des dieux qui les vit s'envoler soudain, dans un match aux frontières de l'irrationnel pour cueillir au vol trois points capitaux. Il fallait le faire. Ils l'ont fait, sans trembler, sans émettre de signaux de nature à instiller le doute dans les esprits, sans s'écarter non plus d'une ligne de conduite forte, en dépit d'événements contraires dans un premier temps.


Cette prodigalité offensive, ce refus de céder quoi que ce soit, cette aptitude à se tenir droit dans la bourrasque pour mieux ensuite avancer ses pions, est un signal : ce VA remodelé à l'inter-saison, reformaté par Philippe Montanier dans une perspective de lutte âpre pour vivre, n'a pas l'intention de se laisser faire. Sa vocation, c'est d'agir, de jouer, et, accessoirement, d'éloigner pour de bon les réserves inhérentes à sa capacité à sortir indemne du combat. « On a montré qu'on est là, on se bat avec nos armes. Nous avions simplement besoin d'un temps d'adaptation », souffle Johan Audel, un rien irrité au demeurant qu'on ait pu, selon lui, douter de VA.


Pour l'attaquant valenciennois, en l'occurrence buteur et passeur, l'essentiel est de toute façon ailleurs. Que VA ait su précisément effacer aussi vite les stigmates d'une déception bien palpable au sortir du derby, témoigne à ses yeux d'une réelle force de caractère sur laquelle Philippe Montanier entend bien sûr investir pour coller à ses objectifs. « C'était important pour la confiance et le moral des joueurs de pouvoir récupérer les points perdus contre Boulogne et d'en prendre contre un "adversaire direct" au classement. » La joie légitime d'avoir réalisé un joli coup n'aveuglait pourtant pas l'entraîneur de VA qui se projetait déjà vers les prochaines échéances. «  C'est bien qu'on rejoue aussi vite (mercredi à Metz, en Coupe de la Ligue), on n'aura pas trop le temps de s'enflammer ! L'équipe progresse mais je reste persuadé qu'on peut faire plus encore dans la maîtrise collective. L'objectif, ce soir, était de tenir le ballon et de faire mal le plus vite possible... » Le moins que l'on puisse dire est que les Valenciennois ont visé juste. De quoi susciter chez Jérémy Bréchet cette réflexion désabusée : «  Cinq buts à la maison, franchement, ça fout les boules. On s'est trompés de priorité. Au lieu de bien défendre nos acquis (Sochaux mena deux fois au score), on est partis dans tous les sens. »

PAR PIERRE DIÉVAL
"lavoixdunord.fr"


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats