VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


26 août 2006 6 26 /08 /août /2006 21:03

      

Trois matchs lui ont suffi pour se faire un nom. Meilleur buteur du National et de L2 avec Valenciennes, Steve Savidan a prouvé d’entrée cette saison que la L1 n’était pas trop grande pour lui. Trois buts, un coup de rein et un culot qui dépareillent : le foot français découvre le phénomène.

« Mon attaquant idéal, c’est un mélange de Jean-Pierre Papin et d’Éric Cantona. » Ainsi parle Steve Savidan, sûr de son cocktail détonant, admiratif face au shaker qui baigne ses deux modèles. À bien regarder, il y a d’ailleurs un peu des deux dans le jeu de l’attaquant valenciennois. Le côté Papin pour la puissance, cette frappe de balle hallucinante. Le geste naturel du buteur, aussi. Le côté Cantona pour ce profil de «  Loulou » fonceur aimant le show et l’arène, tête brûlée dans la vie et sur le terrain, Pappy Boyington en poste avancé. « Je ne calcule pas. Pour marquer, je ne pense qu’à une chose : perdre le moins de temps possible et rester imprévisible », avance-t-il le bélier en alerte.

La « Savigol dépendance »

Des qualités exceptionnelles, le petit truc en plus, et pourtant, il a dû en tirer des bords, l’Angevin, avant de vraiment tracer sa route.
Longtemps « immature à tous les niveaux » (il l’avoue aujourd’hui le bougre…), Steve Savidan a sans doute gâché une partie de sa carrière en laissant son goût pour la fête empiéter un peu (trop) sur son métier. Beaucoup d’entraîneurs ne l’ont pas supporté. Et le joueur s’est perdu dans l’instabilité, les errements. Au bord du jet de l’éponge, devenu éboueur pour vivre, l’histoire a vacillé. Savidan le footballeur a failli s’éteindre jeune.
Et puis tout revient ou tout arrive. Il fallait un déclic : il surgit au beau milieu du miracle valenciennois. Remis d’équerre par Daniel Leclercq, qui en fit un vrai pro (« Il avait le discours et l’écoute… »), l’attaquant trouva en Antoine Kombouaré un autre entraîneur sourcilleux et charismatique, capable de lui faire franchir un cap supplémentaire.
« Il fait tout à l’instinct », pointe le Calédonien, séduit par la spontanéité de son joueur mais aussi très attentif et très exigeant sur son replacement et son engagement. « C’est normal, appuie Savidan, et je pense que j’évolue maintenant plus dans le sens collectif. C’est la force de VA depuis trois ans. On récupère tous ensemble et après on joue vite devant. » Trois buts en trois matchs (soit 100 % du total), les débuts du promu sont marqués par la « Savigol dépendance ». Mais il refuse de la jouer perso. « Peu importe qui marque. Je ne suis pas dans un challenge. Ce qui me plaît, c’est qu’on a marqué trois buts en trois matchs. Et il n’y pas de raison pour que ça s’arrête. » Nungesser acquiesce et attend la suite.
Valenciennes, la belle histoire d’amour. La réussite du buteur en Nord est aussi celle d’une rencontre entre un homme (qui a investi dans un bar-restaurant en ville) et un pays. « Je suis chez moi ici. Ma famille se sent bien. Quand tout est OK dans la vie, sur le terrain ça sourit aussi. 
» Meilleur buteur de L1 avant cette quatrième journée (avec le Lillois Peter Odemwingie et le Manceau Ismaël Bangoura), Savidan est désormais grand sage en sa patrie. « Je savais ce dont j’étais capable même si je ne pensais pas que ça arriverait si tôt. Mais bon, c’est bien, c’est agréable. Je n’ai aucune revanche à prendre. Je suis là pour travailler. Et mon travail c’est de faire gagner VA. » Un pro qui ne s’ignore plus. « Je suis bien, mais je monte encore en puissance. Je le sens. Je ne suis pas encore à mon maximum. »
DIGEST. – 28 ans, né le 29 juin 1978 à Angers. 1,75 m, 70 kg. Attaquant. Clubs : Angers (L2, 1998-1999) ; Châteauroux (L2, 1999-2000) ; AC Ajaccio (L2, 2000-2001) ; Angers (Nat., 2001-2002) ; Beauvais (L2, 2002-2003) ; Angoulême (Nat., 2003-2004) ; Valenciennes depuis juillet 2004.
Palmarès : champion de National (2005), de L2 (2006) ; meilleur buteur de National (19 buts, 2005), de L2 (16 buts, 2006). L1 : 3 matchs, 3 buts. L2  : 116 matchs, 25 buts. National : 110 matchs, 37 buts.

 RICHARD GOTTE
<la voix du nord>

Steve Savidan:
«Rennes est un très bonne équipe, très compétitive dans ce championnat de Ligue 1. Je pense qu'elle vise un très bon classement, une place qualificative pour la Coupe d'Europe. On ne joue pas dans la même cour mais, sur un match, tout est possible. En tout cas, on a une très grosse envie de réaliser le meilleur match possible, et surtout, de tout faire pour gagner.»



Groupe de Valenciennes:

Grondin, Coque - Silvestri, Rippert, Flachez, Chelle, Mater, Liron – Bezzaz, Haddad, Saez, Doumeng, Dossevi, Kharroubi - Hassli, Bratu, Savidan, Dufresne.

Groupe de Rennes:
Pouplin, Revault - Jeunechamp, Bourillon, Faty, Melchiot, Edman, Mensah - Sorlin, Mvuemba, Mbia, Marveaux, Cheyrou - Briand, Utaka, Hadji, Sow, Moreira.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats