VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


16 novembre 2006 4 16 /11 /novembre /2006 19:59
Le plus drôle, dans l’affaire, c’est qu’Éric de Montgolfier sait parfaitement qu’on l’avait nommé à Valenciennes, en novembre 1992, pour le tenir éloigné des dossiers trop brûlants. « À Chambéry, j’avais dérangé », dit-il. D’ailleurs, à son arrivée ici, son prédécesseur l’a accueilli d’une phrase merveilleuse : « Vous verrez, ici, il ne se passe jamais rien… »
 Il n’y a donc que quelques mois qu’il est en poste lorsqu’un matin du mois de mai 1993 – « En me rasant », précise-t-il – le procureur de la République apprend par la radio « les rumeurs qui couraient autour de ce match perdu par l’équipe de Valenciennes  ».
À l’époque, c’est tout juste s’il sait qu’il y a une équipe de football à Valenciennes. Il est tellement étranger au ballon rond que lors du procès, alors qu’il avait oublié le micro-cravate qu’il portait pour la sonorisation de la salle vidéo, on l’entendra confier à son greffier : « Dans ce domaine, je me savais nul, mais pas à ce point ! » En revanche, il n’a pas mis longtemps à comprendre que l’indélicat parfum de la corruption flottait autour de tout cela, et dès le lendemain, il ouvrait une information judiciaire.

L’entrée de Tapie

Il faut voir Éric de Montgolfier, encore aujourd’hui, raconter, la lippe gourmande et l’oeil qui frise, sa journée du 23 juin. « Une journée bien remplie », comme il l’écrit dans le livre qu’il vient de publier (1).
D’abord, c’est ce jour-là que Boro Primorac est venu le voir pour raconter comment Bernard Tapie l’avait reçu dans ses locaux parisiens. « Cela ressemblait fort à une subornation de témoin. » Ensuite, les enquêteurs lui apprennent qu’une enveloppe contenant 250 000 F a été retrouvée enterrée dans le jardin de la tante de Christophe Robert. Puis, en fin de journée, « Bien à sa manière, tonitruante », l’entrée en lice de Bernard Tapie, qui vient le voir dans son bureau du palais de justice, alors que… « il ne pouvait pas savoir ce que nous savions.
 » Comme une évidence, il a ce mot aujourd’hui : « Il est entré comme un taureau dans l’arène… » M. De Montgolfier raconte comment il l’a fait asseoir dans un fauteuil « particulièrement bas et produisant un effet de bascule, ce qui le surprit et même le déstabilisa ». Il raconte aussi comment il a trouvé le patron de l’OM humiliant à l’égard de ses joueurs, et cette phrase, à la sortie de son bureau : « Je vois bien que je ne vous ai pas convaincu… »
Tu parles. Il en aurait fallu plus. François Mitterrand lui-même n’a pas suffi. Le 14 juillet, « en direct, dans des conditions qui ne pouvaient que donner plus de solennité à son intervention, le président de la République exerçait une pression sur l’institution judiciaire  ».
Et ça, il n’aime pas, le procureur de la République ! Mitterrand et Tapie ne sont pas tombés sur le bon, voilà tout. Et Jacques Mellick non plus d’ailleurs. Le maire de Béthune, qu’il avait eu au téléphone pour lui expliquer le peu d’intérêt qu’il aurait à mépriser la convocation du juge Beffy, lui répondit : « Si vous saviez comme il est compliqué d’être le maire d’une ville en grande difficulté. » Éric de Montgolfier comprend cela. Et même le prix à payer pour les élus afin que des entreprises créent des emplois dans leur ville. « La petite phrase de Jacques Mellick m’a toujours laissé croire qu’en ce qui le concernait, le sien était celui du maintien de Testut, la société de Bernard Tapie… » S’il reste un regret à Éric de Montgolfier, aujourd’hui, c’est le peu de cas qu’a fait le monde du football de Jacques Glassmann, pour lequel il avait demandé une réhabilitation, lors de son réquisitoire. « Cela me fut publiquement promis. Mais chacun sait désormais que les promesses n’engagent que ceux qui les croient, au risque de ne plus jamais croire personne… »

1. – « Le Devoir de déplaire ». Éd. Michel Lafon. 19 E.
PAR ÉRIC DUSSART
"lavoixdessports.com"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats