VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


17 novembre 2006 5 17 /11 /novembre /2006 11:11
MARSEILLE - VALENCIENNES, J – 2 Treize ans après, les deux équipes se retrouventdimanche, pour la première fois, au stade Vélodrome, dans un match à la sonorité particulière...
Ce n’est pas tout à fait le VA - OM de « l’affaire », puisque les deux équipes se retrouveront dimanche au stade Vélodrome de Marseille. Ce sera donc un OM - VA. Mais treize ans après, ce match sonnera tout de même d’une manière très particulière à certaines oreilles...

Sur le terrain, il ne faudra pas chercher les revanchards. Le 20 mai 1993, jour du match par lequel le scandale est arrivé, Cédric Carrasso, le gardien marseillais, avait onze ans. C’est à peu de choses près le même cas pour les Valenciennois José Saez ou Sébastien Roudet, par exemple.
En cherchant bien, on peut retrouver Jean-Philippe Durand, milieu de terrain de l’OM et de l’équipe de France, à l’époque, qui est aujourd’hui responsable de la cellule de recrutement à Marseille, mais c’est bien tout.
Alors, tant à Valenciennes qu’à Marseille, on dit bien fort que « ce match n’a rien de particulier », et il ne fait aucun doute que ce sera vrai dès que le coup d’envoi en aura été donné.
Avant cela, on ne pourra pas empêcher les supporteurs des deux camps de se souvenir de ce match de 1993, qui ne devait rien avoir de particulier, lui non plus, mais à cause duquel tout le football français a vacillé sur ses bases pendant quelques mois.

Dérisoire
Parce que Jean-Jacques Eydelie a transmis, la veille du match, sur le parking d’un hôtel, une enveloppe contenant 250 000 francs à l’épouse de Christophe Robert ; parce que Jacques Glassmann n’a pas accepté le marché indigne de la corruption ; parce que Boro Primorac, son entraîneur, est aussi un type honnête qu’on n’achète pas d’un boniment de coin de table ; pour toutes ces raisons, la France du football – et même au-delà – s’est emballée pour ce qui restera comme l’une des pages les plus sombres et les plus ridicules de son histoire.
Car enfin, c’est bien pour un peu plus de 80 000 F chacun que deux joueurs étaient prêts à trahir. Et la dérisoire tranquillité avec laquelle cette affaire a été montée, de quelques coups de fils rapides entre deux hôtels, laisse encore aujourd’hui le doute. Combien de fois, avant celle-là, d’autres enveloppes sont-elles passées de mains en mains ?...
Celle-là, retrouvée par la police dans un jardin du Périgord, cachée sous quelques poignées de terre par un Christophe Robert soudain aux abois, a marqué le déclin de deux clubs qui n’avaient pourtant pas grand chose en commun.
Valenciennes venait d’accéder à la première division et n’a fait qu’y passer. Après ce match-là, son effectif amputé, l’équipe de Boro Primorac n’a plus jamais été la même et on dit encore aujourd’hui, du côté de Nungesser, que sans cette affaire, l’USVA serait encore bien vivante.
L’OM, en revanche, était au sommet de sa gloire. Quelques jours plus tard, joyau de l’ère clinquante de Bernard Tapie, la Coupe d’Europe des clubs champions lui revenait face au prestigieux Milan AC. On a encore les images en mémoire.

Jusqu’à la Santé
Ce qu’on n’a pas vu, ce jour-là, ce sont les larmes de Jean-Pierre Bernès, qui savait déjà que la justice s’activait en coulisse. Il ne connaissait pas encore le juge Beffy ni le procureur de Montgolfier, mais il avait bien senti le danger.
« Je ne veux pas payer pour tout le monde », a-t-il glissé ce soir-là aux oreilles de Tapie. Il a juste payé sa part. Et le patron de l’OM n’a pas échappé à la sienne. C’est bien cette affaire-là qui l’a conduit jusqu’à la prison de la Santé, lui l’ancien ministre de François Mitterrand qui n’avait pas hésité à emmener dans sa galère Jacques Mellick, autre ex-ministre de la République. Sombre et ridicule, on vous dit...

PAR ÉRIC DUSSART
 "lavoixdessports.com "

Partager cet article

Repost 0

commentaires

kleinfog 17/11/2006 14:41

un oubli conséquent dans l'article c'est qu'à l'époque Laurent Dufresne avait participé à la rencontre en entrant à la 82eme alors qu'il n'avait que 20 ans

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats