VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


21 novembre 2006 2 21 /11 /novembre /2006 12:13
VA ne gagne toujours pas. Pis : VA s’enlise à force de perdre. Quatre défaites consécutives, ça « plombe » forcément. Mais, dans leur malheur, les Valenciennois ont quand même des motifs d’espoir. Leur jeu et leurs vertus morales sont des atouts. À eux, maintenant, de les exploiter.

Que peut bien valoir une logique sportive quand une équipe censée sortir d’un match avec un bénéfice arithmétique, se retrouve confrontée aux affres d’une défaite qui la fragilise un peu plus ? Pas grand-chose assurément. Voilà pourquoi Antoine Kombouaré n’y fit pas allusion, à Marseille, préférant parler de regrets et exprimer sa déception face au constat abrupt que ses hommes venaient de lui présenter : dix situations de déséquilibre, dix opportunités de nature à semer le doute dans le camp d’en face et aucun but.
D’une certaine façon, les Valenciennois se sont donc battus eux-mêmes et c’est bien cela qui irrite le plus. En même temps, ces occasions réconfortent par le simple fait qu’elles furent bien palpables. À l’heure où il est plus que tentant de se pencher sur le devenir de cette équipe vierge de tout gain depuis le 21 octobre, l’information n’est pas neutre.
Les faits. – En marquant un but plein de sang-froid, Mickaël Pagis a sorti l’OM de la spirale de la défaite (quatre de suite avant cet épisode) tout en poussant VA dans une situation embarrassante à défaut d’être franchement inquiétante. Il est clair qu’une telle accumulation de revers n’est jamais bonne. Outre la perte de contrôle mathématique, on doit tenir compte en pareil cas de l’aspect moral des choses.
Pour l’heure, l’érosion ne guette pas les Valenciennois à en juger par leur insistance dans un contexte délicat. Mais la vigilance s’impose.
La tête. – À voir cette équipe courir furieusement après l’égalisation, dans une fin de match devenue quasiment valenciennoise, on se dit que le moral des troupes ne souffre pas de cette mauvaise passe et que Dufresne et ses camarades ont la capacité de vite s’extraire de leur nasse.
Voilà une vraie et belle force à l’aube de matchs inévitablement fort sensibles.
Le terrain. – Cohérents, lucides et plutôt bien organisés, les Valenciennois ont fait bonne figure à Marseille, comme ils avaient déjà révélé à Lyon leur capacité à élever leur niveau de jeu et même à pousser un adversaire de référence dans ses derniers retranchements. L’analyse rassure forcément car elle est un indicateur fort.
Bien que privé de plusieurs joueurs importants, VA tient la route et, à vrai dire, rien n’indique que sa courbe de résultats actuelle puisse altérer ces précieux acquis. Dès lors, on peut imaginer que l’embellie est pour demain.
Et maintenant ? – Marseille, c’était hier. Désormais, c’est Nancy qui est en pole position dans les esprits valenciennois. Nancy qui, comme VA, n’a jamais gagné à l’extérieur malgré son émergence remarquée. Une belle occasion. Encore une !

 PIERRE DIÉVAL
"lavoixdessports.com"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats