VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


18 mars 2007 7 18 /03 /mars /2007 14:09



 
 15 300 Spectateurs

VA n’avait pas tous les atouts pour aller au bout de ses idées

VA a souvent galopé, VA s’est beaucoup dépensé. Mais en pure perte puisque ses hommes n’ont pu décoller de cet irritant 0-0. Il faut dire que l’approche ne fut pas aisée pour eux car Lorient avait des arguments à faire valoir : rigueur, sang-froid et sens des réalités. Et puis, l’équipe nordiste ne disposait pas non plus des meilleurs atouts pour forcer le destin…

Antoine Kombouaré avait raison. Ce match était un piège et si les Valenciennois n’y sont pas tombés, ils le doivent d’abord à leur défenseur-kamikaze Rippert qui, en venant dégager de façon héroïque un ballon morbihanais qui ne demandait qu’à finir sa course au fond des filets, évita une catastrophe.

Autant dire que ce fut un match difficile et surtout très délicat à gérer en raison de la rigidité tactique de l’adversaire et de sa capacité à geler toutes les velléités adverses. Pour trouver leur bonheur, Flachez et ses amis auraient eu besoin, non pas d’un supplément d’âme car ils luttèrent d’arrache-pied, mais tout simplement d’un détonateur. Sans lumière, que pouvaient-ils faire face à un tel bloc ?
Faute d’espaces de vie de nature à favoriser les décalages, les Valenciennois s’étaient tout de suite ingéniés, sur la base d’un football vif et aéré, à enchaîner les attaques. Pour eux, c’était la meilleure façon d’exister dans un match que Lorient voulait verrouiller. Conséquence logique : la première demi-heure avait généré une foule de mouvements offensifs nordistes plutôt bien structurés et de cette saine pression étaient nées des esquisses d’actions tranchantes ; puis, très vite, de vraies possibilités de marquer (sauvetage de Morel devant Dufresne, 5e ; coup franc de Bezzaz relevé de la tête par Flachez, 15e ; centre perforant de Mater, 24e).
Être patients et surtout ne pas verser dans l’imprécision, notamment dans les phases de reflux… La stratégie valenciennoise était claire mais aussi difficile à appliquer tant le mode de travail des Lorientais recélait d’épines. Avancer dans ces conditions n’était vraiment pas simple. D’ailleurs, à force de courir après d’hypothétiques ouvertures, VA se retrouva parfois en manque de souffle et d’idées, un contre de Saïfi, suivi d’un centre pernicieux, validant l’impression que la mission des hommes de Kombouaré s’apparentait à celle d’un équilibriste. Évolution d’autant plus incertaine que dès le début de la seconde mi-temps, Lorient administra la preuve qu’en dépit de sa prudence, son potentiel en matière de créativité demeurait intact. À peine entré, Namouchi cingla plein axe pour décaler Abriel, VA ne devant alors son salut qu’à un jaillissement désespéré de Rippert sur la ligne de but (61e).

Peine perdue

Même si un corner de Bezzaz, détourné une fois encore de sa trajectoire par Flachez, emmena soudain Nungesser vers de doux rêves de rupture (64e ), il fallait bien admettre que la méthode valenciennoise avait manqué trop souvent de clairvoyance et surtout de cette touche d’inspiration tellement capitale dans des contextes aussi fermés. L’étincelle qui change tout. Le geste qui fait « tilt »… Privée de cette manne précieuse, l’équipe nordiste s’en remit à ses vertus morales pour tenter de bouger Lorient. Peine perdue.

PIERRE DIÉVAL
"la voix des sports"

Equipe du VAFC :
Penneteau - M. Traoré, Ouaddou,
Rippert (Dossevi, 78e), Flachez  - Doumeng (Haddad, 65e), Paauwe, Matter, Bezzaz (Roudet, 72e) - Savidan, Dufresnes (cap.)

Equipe de Lorient :
Riou - Boutruche (Namouchi, 58e), Marchal (cap.), Ciani, Morel - Jallet, Ewolo, Mansouri, Abriel - Saïfi (Bourhani, 74e), Marlet

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Morgan 20/03/2007 18:43

Meme si pour vous ce n'est pas encore fais, je vous vois bien en L1 l'année prochaine (avec nous je pense)
Mé bon, nou ce n'est pas encore fais, je préfere ne pas crier victoire trop vite car avec Malherbe, on peu s'attendre a tous!

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats