VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


31 mars 2007 6 31 /03 /mars /2007 06:42


Avant le derby demain (16 h), un regard sur les deux clubs du Nord, Lille et VA, quientretiennent de bonnes relations et une saine concurrence sportive  Comment les deux voisins du Nord, redevenus concurrents en Ligue 1 cette saison, vivent leur rivalité le long de la frontière, à 52 km l’un de l’autre ? État des lieux et des projets à la veille du derby.

Publics

Vu de Lille comme de Valenciennes, on peut d’autant mieux s’apprécier qu’on ne vient pas se manger la laine sur le dos. Francis Decourrière estime que « les publics ne sont pas du tout les mêmes ». Pour le président de VA, « Peu de Lillois descendent à Valenciennes et peu de Valenciennois montent à Lille ». Xavier Thuilot est exactement dans le même tempo. Le directeur général du LOSC constate que «  la montée en L1 de VA n’a pas entraîné de baisse de fréquentation au Stadium ». Il rapproche le public valenciennois de celui de Lens et définit des profils différents. « À Lille aujourd’hui, la dimension spectacle est indissociable du match. VA et le Racing, eux, sont plus portés par des valeurs populaires, sans que ce soit négatif dans mon esprit. »
Économie

Les dirigeants de Lille et VA se rejoignent sur un point : la concurrence pour attirer les entreprises de la région existe, mais « il y a de la place pour tout le monde », dixit Francis Decourrière. Xavier Thuilot précise que « certaines entreprises sont parfois clientes dans les trois clubs régionaux. » Le mécanisme se complique sur quelques dossiers, et notamment le cas du groupe Partouche, présent dans le capital et sponsor maillot du LOSC. Pourtant, depuis qu’il a perdu le marché du casino lillois attribué à Barrière, le groupe pourrait s’interroger, d’autant qu’il est présent à Saint-Amand… «  Notre contrat de sponsoring avec Partouche se termine au 30 juin, et on est en pleines négociations pour le poursuivre, explique le DG lillois.
On n’a aucun signe d’une volonté de leur part de désengagement ou de rapprochement de Valenciennes pour l’instant. Si cela devait être le cas, on aviserait. Mais il n’y a pas d’inquiétude. »

Formation, joueurs

Sur ce point, le décalage est net puisque le centre de formation de VA est encore au stade de l’embryon. « On aura l’habilitation pour 2008-2009 et on aimerait ouvrir un centre moderne en même temps que le stade », glisse le président de VA. Côté lillois, on révèle même une réflexion sur la possibilité de mutualiser la formation des deux clubs. « Je ne sais pas encore si c’est possible, mais j’imagine que VA, qui prend des décisions sur son futur centre en ce moment, doit être inquiet quand il voit des affaires comme celle d’Olivier Bernard (la cour d’appel de Lyon a donné raison au joueur qui avait quitté Lyon en 2000 en refusant de signer son premier contrat pro avec son club formateur). On nous demande de former mais on le fait pour les clubs européens, parce que le protection est nulle. » En ce qui concerne les effectifs pros, pas de souci : les relations sont bonnes, expliquent les dirigeants, et si les deux clubs souhaitent le même joueur, une chose importe : on se concurrence à la loyale…

Stades

Hasard du destin ou concours de circonstances dans le voisinage, Valenciennes et Lille se retrouvent à la croisée de leur histoire sur un projet de nouveau stade. Le LOSC a eu l’idée en premier, mais c’est VA qui sera servi d’abord. À côté du vieux Nungesser, le nouvel écrin de 25 000 places sera livré début 2009, pour une ouverture au public lors de la saison 2009-2010. « On prend bien le temps de s’organiser et de discuter avec les riverains », assure Francis Decourrière. « Notre stade aura une taille humaine comme on le voulait et sera très esthétique. 
» Le permis de construire a été déposé, l’étude d’impact est bientôt terminée. L’enquête publique va suivre. Le début des travaux est programmé pour septembre.
À Lille, l’échéancier n’est pas encore aussi précis, mais les dirigeants attendent leur indispensable outil pour 2010. On discute sur une tout autre échelle, puisque l’enceinte qui sera construite sur la Borne de l’espoir pourra accueillir 55 000 personnes. « Sans prétention, VA bâtit davantage sur une dimension nationale et nous sur une dimension européenne parce que Lille est une métropole européenne », pointe Xavier Thuilot. «  Nous avons deux logiques qui répondent à des logiques de marché. Je pense que les deux stades sauront faire le plein, grâce notamment à une nette amélioration de l’accueil. L’offre, c’est important. Le mec qui supporte l’OM dans la région peut venir le voir jouer trois fois. C’est assez cynique comme logique, mais ce cynisme n’est pas losciste. C’est la réalité du business. »

Avenir

Deux logiques différentes, évidemment. VA cherche pour l’heure à pérenniser son club en L1, en visant à terme les dix premières places. À Lille, Xavier Thuilot est clair, le LOSC ne peut pas survivre sans ambitions européennes. « Économiquement, cela ne fonctionnerait pas », avoue le DG lillois.
On l’aura compris, les deux projets ont chacun leur place pour grandir à terme. Se développer sans avoir à manger l’autre.

 
Yassine Bezzaz remet les gaz

Titulaire lors des quatre derniers matchs, le Valenciennois Yassine Bezzaz s’affirme, affiche sa grande forme et profite de sa nouvelle polyvalence.
Il aborde la fin de saison avec un gros appétit.
Il semble redouter les projecteurs comme le soleil brûlant du Sahara. Discret, Yassine Bezzaz préfère l’ombre à la lumière, les amis en petit comité, le travail et les résultats plutôt que les discours. Sa réserve ne l’empêche toutefois pas de répondre gentiment. Ne pas être un premier choix depuis son arrivée à VA, en L 2 puis en L 1, ne l’a, dit-il, jamais perturbé. Sans un mot plus haut que l’autre, au boulot.
« Je n’ai rien lâché. C’est ce qu’un entraîneur est en droit d’attendre d’un joueur. » Même quand pour la cause, Antoine Kombouaré décide cette saison de le placer à l’arrière, lui, le milieu offensif ? « Je n’avais jamais joué défenseur. Il me l’a proposé. J’ai essayé de faire mon maximum. La polyvalence, c’est un atout. Si le coach a besoin de moi, je suis prêt à jouer n’importe où. »
« Je suis bien ici »

Quand même, cette expérience derrière… « C’est vrai que ça n’a pas été évident. Il a fallu se forcer pour défendre au départ. Mais avec le recul, je ne regrette pas. J’ai dû durcir mon jeu. C’est intéressant, car aujourd’hui un milieu doit beaucoup défendre. » L’Algérien a convaincu. Repositionné milieu depuis trois matchs, il assure, marque (à Troyes, puis en amical contre Reims) et apporte un nouveau danger devant. Il surprend, en bien, élargit son registre et balaie l’image d’un joueur fragile. Il récuse par exemple la moindre faiblesse mentale. «  Mes mauvaises périodes ont toujours été liées à des problèmes physiques. À Ajaccio, j’ai eu une fracture de la cheville, puis une pubalgie.
Après, c’est dur de revenir. Il faut du temps. » Doué techniquement, passeur éclairé, le fan de Ronaldo et Zidane (« Il faut toujours regarder les grands ») évolue désormais à la hauteur de sa réputation et dit avoir « enfin toutes (ses) sensations. » Lui qui aime aller « devant le but faire gagner l’équipe », aimerait aussi poursuivre à Valenciennes, où il arrive en fin de contrat. « Je suis bien ici, le coach me fait confiance. Mais je suis comme toute l’équipe. On n’a pas le choix, on doit faire nos preuves jusqu’au bout parce que VA doit se maintenir à tout prix. » Ça passe par une « perf » dans le derby ? « C’est sûr. Ce match, c’est une revanche pour nous. On doit le jouer comme une finale.
 »


DIGEST. – 25 ans, né le 10 juillet 1981 à Grarem Gouga (Algérie). 1,79 m, 72 kg. Milieu. Parcours : JS Kabylie (2001-2002), AC Ajaccio (L 1, 2002-2005). À Valenciennes depuis 2005. 2005-2006 (L 2) : 16 m. Cette saison : 14 m, 2 buts.

INFO CLUBS

LILLE Au tour de Bodmer. – C’est visiblement la semaine de la poisse côté lillois. La longue liste des joueurs passés par l’infirmerie s’est allongée avec la sortie en plein milieu de l’entraînement, hier, de Mathieu Bodmer, lors d’un tennis-ballon. « Il a eu un petit ressenti musculaire  », s’est borné à indiquer Claude Puel. Le milieu de terrain rejoint de fait Makoun et Keita du côté des joueurs incertains, tandis que Dumont et Cabaye sont forfaits et Lichtsteiner et Audel suspendus. Un véritable casse-tête… Rediffusion. – Habituellement retransmis en différé le lundi sur C9 télévision, le match du LOSC face à VA sera exceptionnellement décalé et donc rediffusé le mardi à 19 heures et le mercredi à midi.

Billetterie. – Seules les tribunes Présidentielle centrale et Honneur latérale affichaient complet hier. Il reste des places à vendre en  : tribune Nord et Sud (14 E aujourd’hui, 15,50 E demain) ; Présidentielle latérale (33 E, 36 E demain)  ; Honneur centrale (37 E, 41 E demain).
VALENCIENNES Supporteurs. – Les 1 051 places du Stadium réservées à l’équipe visiteuse ont été vendues en une journée. Beaucoup de Valenciennois sont également allés au guichet sur place. Le club estime que VA pourra compter sur 2 000 à 2 500 supporteurs dimanche. La phrase. – « Mon souhait est que l’ambiance entre les supporteurs valenciennois et lillois soit la même que lors des matchs avec Lens.
 » De Francis Decourrière, qui adore les « grandes fêtes du foot nordiste ».
Infirmerie. – Toujours un seul absent, Éric Chelle, qui est en phase de reprise après sa lésion au mollet. Le défenseur a repris la course et devrait pouvoir toucher à nouveau le ballon dans les jours à venir.


ANTOINE PLACER ET RICHARD GOTTE
"la voix des sports"




Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats