VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 16:50

sanchez1Après plus de six mois d'absence pour une rupture des ligaments croisés du genou gauche, le milieu colombien de Valenciennes Carlos Sanchez rayonne à nouveau avec son club, d'autant plus fort qu'il se fixe comme objectif de devenir très vite «une star».

Les saisons passées, Carlos Alberto Sanchez Moreno, a souvent illuminé le jeu du VAFC. Et son retour, celui d'un « joueur solaire » selon la formule de son entraîneur Philippe Montanier, éclaire d'un jour nouveau Valenciennes qui accueille dimanche son voisin nordiste Lille lors de la 11e journée de L1. Derrière un visage poupin et un éternel sourire, Sanchez, 24 ans, cache une volonté de fer. Peut-être une façon d'évacuer une enfance à la fois heureuse et miséreuse, où les matches de foot dans les rues du quartier des jardins de la petite ville de Chico, étaient de bons exutoires.


« Ma mère ne travaillait pas. Mon père était menuisier. Ils nous aimaient mais il n'y avait pas tous les jours à manger », confesse ce troisième enfant d'une fratrie de quatre, qui s'est fait remarquer balle au pied: « J'étais le meilleur de la rue. Des gens me disaient: "Tu iras loin" ».

Repéré, Carlos Sanchez part à l'école de football Alexis Garcia à Medellin. Puis, à 15 ans, un agent colombien lui propose de poursuivre sa formation en Uruguay, à Montevideo. C'est là, à River Plate, qu'il débutera sa carrière pro et épousera Noelia. « Je suis trop amoureux. Elle est trop jolie », lance-t-il. Arrivé en Uruguay « les mains vides », Sanchez avait en revanche la tête pleine d'idées, notamment celle de traverser l'Atlantique et de jouer en Europe. Aussi quand la première offre est arrivée, celle de Valenciennes, le milieu de terrain a-t-il sauté dans l'avion.


Les débuts dans le nord, pendant l'été 2007, n'ont pas été simples. Il ne parlait pas un mot de français. Heureusement au VAFC José Saez et Abdes Ouaddou sont hispanophones: « Ils m'ont beaucoup aidé », relève Sanchez qui a découvert un autre football « plus rapide, avec plus d'engagement et moins d'espaces ». Trois mois plus tard, Sanchez savait s'exprimer en français et commençait à faire apprécier ses qualités. Il avait également réalisé deux de ses grands rêves: être sélectionné en équipe nationale et croiser Claude Makelele. C'était après une défaite face au Paris SG (3-2).  « Makelele, c'est mon idole. Au Real, il y avait Zidane, mais Makelele, il faisait tout », explique le Colombien qui a avoué au Parisien toute son admiration. « Cela l'a fait sourire », se souvient Sanchez tout content d'avoir récupéré un maillot. Il espère le retrouver en quarts de finale de la Coupe de la Ligue le 10 novembre. En revanche, le maillot albiceleste de Messi qu'il a voulu échanger à l'issue d'un match remporté avec la Colombie (2-1) lui a échappé. Messi a marqué, mais « il était fâché d'avoir perdu », constate Sanchez, inconnu quelques jours plus tôt dans son pays et qui s'est consolé avec le titre de meilleur joueur de la rencontre.

 

Aujourd'hui Sanchez se fixe deux objectifs majeurs: revenir en sélection et évoluer un jour dans un très grand club européen. « Je veux être reconnu, devenir une star. J'en ai le talent à mon poste », dit-il. Et Sanchez d'avouer qu'il rêve de s'asseoir un jour sur le siège de Makelele dans les vestiaires du Real.

 

 

 

"La Voix des Sports" 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats