VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 16:36

nungesser2| FOOTBALLVALENCIENNES |

Attendu pour mai, le nouveau stade de Valenciennes métropole a conquis son public lors d'une visite qui a permis de mesurer à la fois l'avancement des travaux et l'exceptionnel confort qu'offrira une enceinte taillée pour l'émotion.

 

> À première vue. « Chaudron. » Réunis autour de Valérie Létard, secrétaire d'État mais également présidente de Valenciennes métropole, les élus n'avaient que ce mot-là à la bouche, hier, lorsque le stade, neuf et chaud, leur a sauté à la figure, à mi-hauteur entre les deux étages, au détour d'une future friterie (intégrée s'il vous plaît). « Extraordinaire ! » « Ça va être quelque chose ! » « Un vrai chaudron... » : les cris du coeur ont fusé. Au risque de jouer le rabat-joie, la marque « chaudron » étant déposée chez les Verts de Saint-Étienne, VA devra trouver une autre image pour faire bouillir sa marmite.

 

Tout le monde fut en tout cas unanime pour valider « la taille humaine », l'effet chauffant des virages et l'impression de force éruptive qui se dégage d'un édifice qui sera rouge de la charpente aux sièges. À huit mois de sa mise en service, le futur stade donnait, sous le ciel bleu, l'image d'un volcan prêt à s'éveiller.

 

 

> Vu d'en haut. C'est, de notre point de vue, l'immense réussite du projet : chacune de ses places offre une vue imprenable sur le jeu, à l'abri et donc au chaud contrairement à l'actuel (et vétuste) Nungesser. Jaugé à 25 000 places pour privilégier le confort dans le respect des coûts (seul stade de cette taille sous les 100 millions), il atteint son objectif. Qu'on se place dans un virage ou tout en haut des tribunes, on se sent proche, jamais dans la démesure ou l'éloignement.

 

 

> Vu d'en bas. Que verront les joueurs ? Du rouge, on l'a dit, mais aussi des tribunes proches, leurs vibrations, comme dans une arène ou un stade britannique. Vu de la pelouse, le stade donne aussi plus de perspective et donc de grandeur, ce qui est propice à la motivation et à la performance.

 

 

> Vu de l'intérieur. Conçu par les architectes du Stade de France, l'enceinte propose le même principe, avec en sous-sol de vastes galeries qui recevront logistique, bus et camions. Sur sa façade principale, il accueillera aussi le siège du club (deuxième étage), des restaurants et des loges (premier étage) et des structures d'accueil (rez-de-chaussée). Hier, les visiteurs ont aussi pu humer l'odeur des vestiaires, se faire des films ou mimer le laçage de crampons à proximité d'une zone technique qui offrira tous les postes de récupération. Important aussi, le local des officiels : « Et les arbitres, c'est où ? », a plaisanté Francis Decourrière en tête du cortège.

 


> Vu de l'extérieur. Alors que le gros-oeuvre est terminé et que la charpente est en cours d'installation, plus rien ne semble devoir entraver les six derniers mois de chantier, à commencer par les intempéries, puisque l'essentiel du travail à venir sera effectué à l'abri.

Il n'empêche, ce stade terminé aux deux tiers va seulement commencer à surprendre vraiment, en bien, en accueillant bientôt sa fameuse « peau de poisson », huit mille écailles qui vont en faire une oeuvre d'art. La façade, qui offrira des lumières et des couleurs différentes, donnera aussi le goût de l'art moderne. « C'est un stade urbain » dans une ville où le foot fait partie des grands symboles. « En restant à Nungesser, on respecte le Grenelle de l'environnement, on limite les coûts et on limite l'étalement urbain, a précisé Valérie Létard.

Notre fierté à tous est d'offrir le meilleur à nos habitants, qui vont désormais pouvoir venir aux matchs en famille. »

 

 

RICHARD GOTTE

"lavoixdunord.fr"

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats