VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 11:41

arles va|  ARLES-AVIGNON - VALENCIENNES  |

Il leur fallait une victoire chez le dernier pour respirer. Ils l'ont obtenue. Sans séduire mais en allant à l'essentiel par le biais d'un nouveau but de Grégory Pujol, l'homme qui fait des différences.

 

Il est des circonstances, en football, où il faut parfois oublier la manière, les gestes incertains, les dribbles sans effet, les ballons qui ne roulent pas dans le bon sens, les temporisations inutiles, les tirs qui s'égarent, pour ne retenir que les chiffres bruts et la valorisation d'un capital. Or, que disent-ils ces chiffres, aujourd'hui, concernant cette équipe de Valenciennes qui sans être vraiment inquiète commençait tout de même à interpeller par son impuissance récurrente à aller au fond des choses et sa forte propension à gâcher son bonheur ?

En imposant finalement ses vues à un adversaire désormais officiellement relégué mais dont le mérite ne fut pas mince une fois de plus, VA ne s'est pas affranchi totalement de la menace qui pèse sur les pensionnaires du bas de tableau. Mais son avancée n'est pas neutre du tout et, comme le souligna judicieusement son président, Francis Decourrière : « Ça commence à sentir bon... » Il est clair en effet que ce succès, acquis dans une certaine forme de douleur - car rien ne fut réellement très limpide dans ce match en raison de la fébrilité légitime qui habitait les joueurs nordistes mais aussi de la belle tenue des Avignonnais - fait un bien fou tant sur le plan mathématique que moral. S'il n'est pas synonyme de sauvetage, son impact sera forcément sensible.

« Ce n'est vraiment pas la plus belle de nos victoires », crut bon de préciser Philippe Montanier, conscient de la précarité du moment. « Mais on ne va tout de même pas faire la fine bouche. Ce fut un match de piètre qualité et on s'est laissés endormir par un adversaire valeureux. Mais on a su être costauds, notamment sur la fin, pour tenir le résultat. Pour autant, on garde très peu de marge. Ce succès, ça fait du bien mais ce n'est pas suffisant. » L'histoire retiendra en tout cas que c'est encore Grégory Pujol (14 buts, à présent, au compteur) qui s'érigea en sauveur de la république, avec la complicité de Kadir, pour le centre qui crée le désordre, et de Bong, pour la tête qui déséquilibre les lignes adverses. Un but ni très beau, ni très pur mais tellement crucial qu'on en oubliera, là encore, volontiers la trame. Grâce à ce nouveau coup d'éclat, l'ancien Nantais nous fit oublier une première mi-temps sans saveur au cours de laquelle VA avait souvent reculé et parfois même frôlé le pire (Dja Djedje 18e, 40e Ndiaye, 20e) malgré quelques sursauts sporadiques (Dossevi 37e, 42e). Par la suite, ça alla mieux avec Danic à la baguette. Et puis, il y eut cette séquence clé du but. Puisse-t-elle, maintenant, libérer les vannes !

 

 

 

PIERRE DIÉVAL

 

"la voix des sports"

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats