VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


24 juillet 2011 7 24 /07 /juillet /2011 08:57

mater|  LE VISAGE DU DIMANCHE INAUGURATION DU STADE |

Rudy Mater est « le » symbole du VAFC. Né dans le quartier de Dutemple, parti apprendre le métier à Cannes et revenu pour le climat, la famille et le Nord, il a connu VA du National à la Ligue 1, de Nungesser au Stade du Hainaut.

 


Gagner. Toujours. Ne jamais baisser la tête, ni les bras. Ni les yeux. Rudy Mater est un compétiteur. Un vrai, qui ne lâche rien. Partout, tout le temps. « Au tennis-ballon, aux cartes, à la console... Tu joues à n'importe quoi, il veut tout gagner. La culture de la gagne, c'est la marque de fabrique des Mater. Celle du quartier de Dutemple aussi » : Madjid Belhouari, le pote de toujours, connaît son Rudy sur le bout des ongles. « C'est le mental qui lui a permis de passer pro. C'est sa principale qualité. » Enfant, il jonglait dans la cave, 200, 400, 1500. « Il ne lâchait pas s'il n'avait pas fait le nombre voulu. Et quand il perdait, il pleurait. » Il s'est finalement plus souvent retrouvé du côté des gagnants. Avec, par exemple, cet incroyable titre mondial. Avec l'équipe du quartier de Dutemple, il participe à un grand tournoi national organisé par France Football. Il le remporte, gagne le droit de participer à la coupe du monde des plages et décroche le titre planétaire. Plus fort que les Brésiliens. Cannes le repère. Il s'engage, côtoie, Frey, Clichy, Meghni... que des internationaux. Et galère aussi.

Sévèrement. « Ça a vraiment été très dur avec l'éloignement. Il en a bavé, mais il a progressé. » Et finalement, l'appel du pays est plus fort. Quitte à jouer en National, autant le faire chez soi. Encore faut-il convaincre l'entraîneur (Didier Ollé-Nicolle). Lui est prêt à jouer gratuitement. Il gagne le droit de s'entraîner, finit par être aligné en match. Et ne sort plus de l'équipe des titulaires.

« Ça donne des frissons »

Heureux chez lui. Nourri aux encouragements de la tribune de Fer, il multiplie les courses, les centres, dribble, provoque. Joue jusqu'à l'épuisement. Un sacré étendard pour le club. Un peu chien fou, recadré par Kombouaré à son arrivée et qui l'aide à gravir les échelons : National, Ligue 2, Ligue 1, confirme Madjid Belhouari. Comme lorsqu'il faut chambrer. Toujours le premier. L'oeil acéré, le mot qui claque. Il fait souvent mouche... mais il n'aime pas quand ça revient. Pourtant, au quartier, il y a aussi de sacrés compétiteurs dans le genre. Mais là, c'est la famille. « Il vient toujours voir jouer l'équipe de Dutemple. Quand il y a des vacances, des sorties, il est là. Il est très impliqué. » Plus que tout autre, il connaît la réalité de Valenciennes. Peut mesurer le chemin parcouru par le VAFC où il a joué quand on l'appelait encore USVA. Dans le Stade du Hainaut, c'est une nouvelle jeunesse qui se dessine. « Quand on entre dans un stade comme ça, si on n'a pas faim, il faut arrêter de jouer, dit-il les yeux pétillants. Les grands écrans, le son, ça donne déjà des frissons. Ca va faire du bien à toute la ville, et nous on se dit qu'on y est un peu pour quelque chose. » Il ne manquera pas de repères dans le nouvel écrin valenciennois et son long kop façon tribune de Fer. Fournisseur officiel d'énergie. 

 

Rudy Mater.- Né le 13 octobre 1980. Arrière droit. Clubs : Valenciennes, Cannes (1996-2002), Valenciennes (depuis 2002). 156 matches de Ligue 1 (4 buts).

 

 

PAR PHILIPPE GUILBAUD

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats