VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 07:57

masnaghetti-|   FOOTBALL VALENCIENNES - NICE LIGUE 1 (24e JO |

Figure historique du VAFC, meilleur buteur des années d'or (VA 3e de D1 en 1965 et 1966), Serge Masnaghetti, le Lorrain, est resté fidèle à la ville qui lui a offert son premier contrat pro et une carrière rapide mais intense. S'il ne rate pas un match, il se garde bien d'être un donneur de leçons.


Dans le lexique de Serge Masnaghetti, il y a une expression totalement bannie. Et c'est son « successeur » qui lui a balancée, un jour où il accompagnait un ami à l'hôtel de l'OM pour faire signer des autographes. « C'était plus facile ava nt ! », claqua Papin à un journaliste qui lui faisait remarquer, en pleine heure de gloire, qu'il aurait du mal à rejoindre le total de 35 buts marqués en une saison par son illustre aîné à VA. « Ça veut dire quoi plus facile avant ? Vous croyez que les défenseurs étaient gentils avec moi ? Qu'ils me disaient : "t'es sympa toi, vas-y" ? » Faut pas le titiller sur le sujet. Mais à JPP, il veut bien pardonner. « Ça l'embêtait quand même un peu. Et puis c'est un combattant. A sa place, j'aurais peut-être dit la même chose. » Le même sang de buteur qui circule dans leurs veines. Toujours en compétition. « On est hargneux, teigneux, on ne lâche rien. » Parce que les qualités pour faire un bon footballeur n'ont pas changé : « technique, vitesse, moral. » Pour lui, tout ça, c'est de l'inné. Il a commencé le foot à 14 ans à Giraumont (2 000 habitants) et a tout de suite marqué. Au point de cumuler les titres régionaux avec une équipe qui comptait trois autres futurs internationaux A (Rodzic, Adamczyk et Piumi). Et avant, c'était certainement moins facile : la mine le matin, l'entraînement l'après-midi et les buts le week-end. Véto du papa pour partir dans un grand club, il s'éclate ensuite à l'armée dans un régiment de footeux, avant « d'aller se faire tirer dessus pendant deux ans en Algérie. » A son retour, au détour d'un match amical, Robert Domergue le repère. « J'ai posé mes conditions »..


et il signe pro, enfin, quand on lui dit que s'il veut une mine, on lui en trouvera une à Valenciennes. Débute une belle carrière. Meilleur buteur de D1 en 1963 (35 buts dont 17 marqués lors de 13 journées consécutives) et un triplé contre Nice en sept minutes (1966). Il y a aussi les tournées de promotion du foot français avec VA, en Chine, aux Etats-Unis, en Côte d'Ivoire et contre l'URSS de Yachine qui lui arrête d'une main une volée « qui aurait expédié n'importe quel gardien au fond du but. J'en suis resté comme deux ronds de flan. » VA porte-drapeau national, c'est la patte Domergue, « avec des entraînements où on se faisait des passes à la main. Après en match, ça allait tout seul.


 » Et le drame. Une déchirure au coeur en 1963. Oedème généralisé, coma, puis un verdict médical "rassurant" : « Apparemment, tu peux reprendre le foot. » Jusqu'à la trêve de Noël 1965. La blessure s'est rouverte. Fin d'une carrière qui rappelle celle de Savidan.


Fidèle à Valenciennes, il s'y installe à une portée de frappe du stade (pour les nouveaux ballons, parce que les anciens, « il fallait taper comme un sourd dedans. ») Entraîneur, taxi puis retraité, il suit constamment VA. Pas de nostalgie, mais la même envie d'y voir du beau jeu... et des buts.


Serge Masnaghetti.- Né le 15 avril 1934 à Mancieulles. Avant-centre (1,72 m, 72 kg). 155 matches et 100 buts marqués en 6 saisons de D1 (meilleur buteur, en 1963, 35 buts). Clubs : AS Giraumont, Valenciennes FC (1959-1966). International A : 2 sélections (1 but).

 

PHILIPPE GUILBAUD

 

"lavoixdunord.fr" 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats