VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 09:15

bissevac-va-lyon| MISE AU POINT Le club nordiste a su hausser le ton pour enfin arracher un résultat à la hauteur de sa prestation |

Si on reconnaît un costaud sous la pression, VA a donné de sacrés gages de solidité face à Lyon (2-1) alors qu'il avait peu droit à l'erreur.

Porté par sa jeunesse, il retrouve le sourire.

 

  C'est fou ce qu'un week-end de foot peut secouer comme émotions contraires. Hier, la douce matinée des Valenciennois, victorieux la veille de Lyon, n'a eu d'égale que le stress qui avait fini par s'emparer d'eux après deux défaites imméritées à Rennes (1-0, 18 e journée) et Montpellier (2-1, 20e). Sans emprise sur la poisse et le manque de réussite, les Nordistes avaient reçu les inquiétudes de la France du ballon rond, qui ne spécule que sur les résultats. C'est de bon ton.


Samedi, donc, il fallait agir ou réagir, ce que les hommes de Montanier ont réussi en enchaînant un deuxième succès consécutif sur leur pelouse, après celui face à Toulouse avant Noël (2-1). Battre Lyon (3e) après le Téfécé (9e) n'est d'ailleurs pas la performance la moins rassurante pour un VA qui recevra encore neuf fois d'ici la fin, sans plus aucun client pour le titre puisque le « Big Four » (Lille, PSG, Lyon et OM) a déjà dit au revoir (et merci) au vieux stade Nungesser...


Pour remporter ce succès homérique contre Lyon, VA a été brillant, mais a aussi une fois de plus constaté que le destin ne tenait qu'à un fil. Ou, dans le cas de samedi, d'une main ferme, celle d'un Nicolas Penneteau invincible sur la fin. Il faut bien dire que cette égalisation aurait été cruelle. Invaincu depuis quatre mois en L1, Lyon a peut-être perdu le titre samedi, mais le plus logiquement du monde. VA l'a d'abord neutralisé, puis croqué et enfin repoussé. « On a fait un match plein. Il le fallait », apprécia Philippe Montanier.

 

L'entraîneur n'oubliera pas non plus de rappeler à son équipe qu'elle peut faire mieux sur le plan de la concentration, et la réduction du score de Bastos appuiera son propos à la vidéo. Pour le reste, il tirera bien des motifs de satisfaction, à commencer par la discipline tactique de son 4-2-3-1, une première cette saison au coup d'envoi. Ce dispositif eut pour effet d'ébranler la défense rhodanienne, mise à mal par la vivacité de la triplette Dossevi-Nam-Danic, alors que Pujol jouait trop juste pour le vieillissant Cris, tandis que le duo Sanchez-Gomis étouffait Gourcuff et Kallström. Du bel ouvrage.

Avant le derby à Lens samedi, VA a donc refait les niveaux côté confiance et la montée en puissance des jeunes Nam et Dossevi semble même lui donner des ailes. « On savoure, mais on ne va surtout pas s'enflammer, tempère toutefois Montanier. On n'est pas tiré d'affaire. Il manque des points. » Même après Lyon, VA a conscience que samedi, Lens et Bollaert seront une toute autre paire de manches.

 

 

RICHARD GOTTE

 

 "lavoixdunord.fr"

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats