VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


/ / /

Dans tout juste un an, les travaux de construction du nouveau stade de Valenciennes seront terminés. > Entre le vote des élus de Valenciennes Métropole et la livraison se seront écoulés quatre ans, un délai raisonnable en France où de multiples projets sont embourbés. > Moderne, fonctionnel, à dimension humaine, le stade est une belle réussite architecturale qui prend toute sa place dans la ville.


Loin des projets à définir, des schémas en attente de... ou des « peut-être » à voix haute, le stade de Valenciennes, sans faire trop de bruit, passe, depuis le début des travaux, en juin dernier, du rêve à la réalité. Alors que le foot français bat la campagne pour organiser l'Euro 2016, que la quasi totalité des villes d'accueil est dans l'expectative, la cité nordiste, qui ne fait pas partie de la liste des élues, n'est pas peu fière d'être la prochaine qui inaugurera son stade de 25 000 places. Ce sera dans un an, c'est-à-dire demain.

Cette fierté, on a pu la lire il y a quelques jours dans les yeux de Francis Decourrière, qui faisait le tour du chantier en écoutant religieusement les explications de Joël Dichamp, le chef de projet. «  J'en reste bouche bée », s'est-il ému en constatant l'état d'avancement. «  C'est encore plus impressionnant que je pensais. »

Vite et pas cher

Le dessin prometteur du cabinet parisien SCAU Macary Zublena Delamain s'inscrit désormais dans la pierre. Sur le site de Nungesser, on voit le nouveau stade, semi-enterré pour ne pas aller trop haut (21 mètres) s'élever de jour en jour. On le construit, en grand, comme jadis on bâtissait, la vitesse en plus. Il sera une cathédrale du XXIe siècle vers lequel les habitants du Hainaut se tourneront.

La semaine dernière, Jean Nouvel (Prix Pritzker 2008, le Nobel de l'architecture), évoquait dans L'Équipe le stade de demain. «  Pour être un lieu de rencontres, un stade doit faire partie de la vie, il doit être un quartier de la ville », expliquait-il.

C'est exactement ainsi que l'ont pensé les élus valenciennois, quand ils ont décidé de prolonger l'aventure sur le site de Nungesser. Cinq minutes à pied pour le tramway le long d'une voie réaménagée, quinze pour le centre-ville. Le foot reste à sa place historique et le bâtiment, qui renverra la lumière, donnera du prestige au lieu.

Cette réalisation valenciennoise peut être montrée en exemple, tant au niveau de la gestion du temps que du rapport qualité-prix. Quatre ans du vote à la remise des clés, on ne peut guère faire plus vite en France pour un édifice de cette importance. De même, 60 ME, c'est ce qui se fait de moins cher en ce moment dans la gamme quand par exemple Le Mans pour 25 000 places (plus un hôtel, livraison septembre 2010) dépensera 100 ME . Le Stade des Alpes à Grenoble (20 000 places) a quant à lui coûté 85 ME.

La visite du chantier permet de mieux mesurer encore l'ouvrage des hommes. Sur le modèle du Stade de France (qu'ils ont aussi dessiné), les concepteurs ont ainsi imaginé un immense tunnel où s'engouffreront les bus des joueurs et les camions de service. C'est la partie immergée de l'iceberg, avec une véritable ville sous la ville.

Au dehors, on achève en ce moment la partie béton au niveau du bâtiment principal (bureaux et salles de réception), ou du côté des gradins, dont le niveau supérieur est plus vertical pour une meilleure visibilité.

À partir de la mi-mai, les entreprises commenceront à installer la charpente en acier et la couverture sera posée au mois d'août. Au coeur de l'été, le stade prendra donc cet aspect de peau de poisson, avec 8 000 écailles en aluminium d'un mètre sur un mètre qui scintilleront à la lumière. Celle du soleil le jour, celle des projecteurs la nuit.

Au bord du cratère, la toiture se terminera par une partie transparente qui laissera passer la lumière. Vital pour la pelouse.

Refermé pour donner un effet chaudron, le stade attendra l'hiver pour prendre sa couleur toute rouge, qui rappellera le maillot de son futur occupant.

Piaffant d'impatience, plus pour très longtemps. Fin des travaux mars-avril 2010, inauguration pendant l'été. VA jouera dans son stade dès la reprise de la saison 2010-2011.

Un stade aux multiples atouts

Nouveau dit moderne. Grâce à une approche technologique dernier cri, la conception du stade permettra de l'utiliser dans différentes configurations en respectant l'environnement.


> Espace scénique. - Une partie de la tribune Nord sera rétractable pour dévoiler un espace scénique en dur. Derrière, le long du tunnel d'accès des bus et des camions, tout est prévu pour accueillir la logistique d'un grand spectacle pour un public de 25 000 personnes, dont 10 000 sur la pelouse qui a été conçue pour supporter une telle charge. Cette configuration scénique représente un investissement de 5 ME.

> Configuration rugby. - Aux normes UEFA pour accueillir des rencontres de Coupe d'Europe, le stade répond aussi à celles de l'IRB (International Rugby Board) pour recevoir des matchs internationaux.

> Salles de séminaire. - La place valenciennoise n'étant guère riche en structures d'accueil pour séminaires, les salons partenaires et le restaurant seront modulables, avec la possibilité de recréer une scène et des gradins à l'intérieur. Ces locaux pourront ainsi héberger toutes les formes de rencontres du monde l'entreprise.

> Certification HQE. - Cinq millions d'euros sont consacrés à des aménagements qui permettent d'obtenir la certification HQE (haute qualité environnementale). La conception du stade permettra d'infiltrer les eaux pluviales au niveau des parkings, à travers un mélange de terre et de pierre, pour une redistribution intelligente vers la nappe phréatique. Les ingénieurs se sont également appuyés sur l'ancien aqueduc, qui abreuvait Valenciennes en eau potable, pour ouvrir les robinets. Cette eau servira à l'arrosage de la pelouse, à la défense incendie du site, aux fonctionnements des sanitaires et de la pompe à chaleur installée dans le bâtiment principal.

Dernier point, l'acoustique. Afin de ne pas exagérer les nuisances sonores pour les riverains, le stade gardera un maximum de décibels à l'intérieur.

> Pelouse hors gel. - Après l'étude de dizaines de solutions, on se dirige vers un chauffage intégré de la pelouse, un système qui a été observé en Allemagne, mais aussi sur un terrain d'entraînement de l'Olympique lyonnais, où on peut travailler 365 jours par an, dix heures par jour.

Il s'agit d'utiliser des plaques électriques isolées, qui chauffent vers le haut sans perdre de calories par le bas. Le surcoût ne sera que de 100 000 E, ce qui est minime à l'échelle du chantier et sera surtout amorti très vite quand on se souvient des factures de fuel élevées qui avaient déclenché des polémiques cet hiver. Respectueux de l'environnement, le système sera complété par une bâche transparente, qui sera déposée à même le sol en cas de gros temps tout en laissant passer la lumière pour faciliter la photosynthèse.


> Billetterie électronique. -
Le stade sera mis en sécurité par une clôture, qu'on pourra longer pour faire le tour. Le public accédera par des tourniquets électroniques pour facilité la fluidité.


RICHARD GOTTE
"lavoixdnord.fr"

 


 


Partager cette page

Repost 0
Published by

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats