VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 09:10

pallois| VALENCIENNES |

Pour anticiper le départ programmé de Siaka Tiéné (lire par ailleurs), Valenciennes s'est mis d'accord cette semaine avec Nicolas Pallois, 22 ans (1,90 m, 85 kg), révélé cette saison avec Quévilly jusqu'en demi-finale de Coupe de France.


Le latéral gauche s'est engagé pour les trois prochaines saisons. Il signe à Valenciennes son premier contrat professionnel sans que le club nordiste ait à régler d'indemnités de transfert car il évoluait jusque-là sous le statut amateur.

Passé par la postformation de Caen (2002-04), le défenseur était semble-t-il surveillé de près par plusieurs clubs de L1, dont Lille, Saint-Étienne et... Caen.

Philippe Montanier, qui connaissait le joueur depuis longtemps grâce à ses réseaux normands, a emporté son adhésion après l'avoir reçu à deux reprises au centre d'entraînement du Mont Houy. L'entraîneur valenciennois apprécie son potentiel athlétique, mais aussi son aisance technique qu'on a pu constater lors des exploits de Quévilly face à des formations de Ligue 1 en coupe, ou encore une certaine polyvalence qui peut permettre à ce grand gabarit de glisser dans l'axe.

Pallois est la deuxième recrue du VAFC pour la prochaine saison après la signature de l'attaquant Aboubakar Vincent (18 ans), qui figure depuis samedi dans la liste des 23 Camerounais pour le Mondial.

 


RICHARD GOTTE

 

 

"la voix des sports"

 

 

 

 

 


Repost 0
26 mai 2010 3 26 /05 /mai /2010 15:22

assembe.jpg

 

 

 

 

Hier soir en Autriche, pour son premier match de préparation au Mondial, le Cameroun a été tenu en échec par une solide équipe de Géorgie (0-0).



Titulaire dans les buts, le Valenciennois Guy Roland Ndy Assembe a joué toute la première période. Le Lillois Aurélien Chedjou et le nouvel attaquant du VAFC Aboubacar Vincent sont entrés à la pause et ont disputé toute la seconde période.


A noter que Gaëtan Bong ne figurait pas sur la feuille de match, car la fédération camerounaise cherche à s'assurer auprès de la FIFA que le jeune défenseur de VA, qui compte une sélection en équipe de France espoir, peut bien porter les couleurs des Lions indomptables.

 

 

"La Voix des Sports"

 

 


Repost 0
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 16:19

reprise.jpgvalenciennes, comme les précédentes saisons jouera en alternance avec Lens. Le VAFC commencera par un déplacement à Nice avant d'enchaîner contre quatre équipes européennes (Marseille, Auxerre, Montpellier, Lyon). La saison se terminera à la maison contre Nice pour le dernier match dans le vieux stade Nungesser.

Comme en 2008, le choc contre Marseille aura lieu aux alentours du 15 août. Un match qui pourrait être décalé, à moins que ce ne soit Lille-PSG, prévu le même jour et qui nécessiteront la présence massive de forces de l'ordre.

Au VAFC, ce calendrier est jugé « équilibré », selon Philippe Pelluault, dont l'oeil s'est surtout porté sur la logistique : trouver hôtel et avion début août pour Nice et la satisfaction de voir le match du 22 décembre à domicile (Toulouse).



> Programme.- 28 juin : reprise de l'entraînement. 2 juillet : possibilité d'un premier match de préparation. Du 4 au 11 juillet : stage à Pornic. 10 juillet : match contre Angers (L2). 14 juillet : Standard de Liège - VAFC à Ciney. 17 juillet : Lens - VAFC à Noeux-les-Mines. 21 juillet : match de préparation (en cours de confirmation). 24 juillet : match de préparation (en cours de confirmation). Du 26 au 31 juillet : stage à Oenderloo (Pays-Bas). 31 juillet : NAC Breda (PB) - VAFC .

 


Jean-Jaurès - VAFC : le couac évitable.- Si les primaires de l'école d'Anzin ont regretté l'absence des joueurs du VAFC à leur rendez-vous, le club indique que tout n'a pas été fait selon les règles, ce qui a occasionné le couac. Dommage, car le projet avait retenu l'attention du VAFC, qui n'a pas tout maîtrisé dans la mise à disposition des joueurs. « Quand c'est bien cadré, tout va normalement », indique le responsable du club, qui souligne que la semaine prochaine, Philippe Montanier sera au collège Jules-Ferry d'Anzin.

 

Calendier de la ligue1:ici

 

 

"la voix du nord"

 

 

 

 

 


Repost 0
21 mai 2010 5 21 /05 /mai /2010 06:56

montanier3.jpg|  FOOTBALL VALENCIENNES |

En vacances depuis hier, les Valenciennois ont mis à profit quatre jours de rab pour dresser des bilans technique et physique. Un barbecue joyeux et familial, révélateur du bon climat qui a régné cette saison, a également permis de mettre une touche finale. Retour sur un exercice bien maîtrisé.



MAINTIEN FACILE

Dixième, soit le meilleur classement de son histoire récente, VA a obtenu le maintien à douze journées de la fin, ce qui à son échelle est une marge considérable. VA figure également dans la short list des promoteurs du beau jeu, avec des sorties marquantes à l'extérieur (succès à Bordeaux, Rennes, Toulouse) et des victoires significatives face aux meilleurs (OM, Lille).


L'avis de Montanier : « Nous sommes globalement très satisfaits. Les objectifs ont été remplis, peut-être même avec la manière. Ce qui m'a beaucoup plu, c'est que nous avons toujours été dans le collectif. L'équipe a été joueuse et solidaire.»


BILAN TECHNIQUE

Un recrutement sans faute, des révélations (Ndy Assembe, Bong, Kadir, Angoua), une progression collective : les bons points sont nombreux sur le plan technique. Le 4-3-3 de Montanier a vite convaincu tout le monde et permis aux Nordistes d'être aussi dangereux à l'extérieur qu'à domicile.


L'avis de Montanier : « Plusieurs de nos joueurs arrivés de la L2 par la petite porte vont jouer la Coupe du monde et c'est une grande joie pour tout le monde. Ça prouve que le travail dans le collectif rejaillit toujours sur les individualités. Concernant le 4-3-3, je suis bien sûr conforté même si je ne suis pas hermétique à tout. L'important, c'est que les joueurs maîtrisent un système et s'y expriment bien.»


LES REGRETS

Et s'ils s'étaient contentés de peu ? En course pour l'Europe à mi-saison, les Nordistes ont manqué de constance ou de chance pour aller chercher un meilleur classement, plus conforme à leurs qualités.


L'avis de Montanier : « On veut toujours mieux faire et quand on est cinquièmes (16 e journée), on veut se maintenir le plus longtemps possible. Auxerre ou Montpellier ont été moins embêtés par de grosses blessures (genou, hanche, pied) difficiles à maîtriser. C'est peut-être une explication, je dis bien peut-être. »


L'AXE DE PROGRÈS

Où et comment progresser ?


L'avis de Montanier : « Seulement 14e défense, nous voulons faire mieux sans renier notre esprit offensif. La défense, c'est la base. Il faudra se maintenir sereinement avant l'arrivée dans le nouveau stade. »


VAVENIR DE L'EFFECTIF

Comme beaucoup, contraint de vendre pour équilibrer son budget, VA tiendra ses engagements et cherchera du potentiel.


L'avis de Montanier : « Le groupe restera le même à 80 %. On est obligés de s'adapter aux données économiques et ça ne nous perturbe pas. Pour les renforts, tout dépendra des opportunités. On regardera l'âge, le potentiel du joueur et surtout l'aspect humain. Ce dernier point est essentiel car l'autre grosse satisfaction de la saison écoulée, c'est que nous ne nous sommes pas trompés sur les hommes.»

 

 

 RICHARD GOTTE

 

"lavoixdunord.fr"

Repost 0
19 mai 2010 3 19 /05 /mai /2010 06:58

montanier7.jpgLa première expérience de Philippe Montanier en L1 s'est révélée plus que prometteuse. Auteur d'un recrutement parfait et d'une persévérance à toute épreuve, le coach a permis à VA de franchir un cap. Un de plus...



Il faudrait faire preuve d'une mauvaise foi éhontée pour ne pas reconnaître la très bonne saison du VAFC. Car les faits sont là, incontestables : un maintien acquis dès février, une dixième place confortable et 52 points dans la besace. C'est simple, depuis son retour dans l'élite, en 2006, le club hainuyer n'a jamais fait aussi bien, jusqu'à se montrer enfin décomplexé à l'extérieur. Un pari pourtant pas gagné d'avance : avec un nouvel entraîneur qui découvrait la L1, un nouveau système de jeu et même de nouveaux joueurs, la mayonnaise a peiné à prendre. « J'ai dû apprendre la persévérance », concède Philippe Montanier. Mais ensuite, quel régal ! « C'est une grande satisfaction d'avoir rempli tous les objectifs fixés en début de saison. » En grand modeste, le coach se réjouit d'abord pour ses joueurs : « Cette performance collective rejaillit sur chacun d'eux. Résultat, certains partent disputer le Mondial alors qu'ils étaient encore inconnus il y a neuf mois ! » Kadir (Algérie), Ndy Assembé, Bong (Cameroun), Angoua et Tiéné (Côte d'Ivoire) sont en effet présélectionnés pour l'Afrique du Sud ; et Valenciennes peut ainsi s'enorgueillir d'être le club de la région à posséder le plus de « mondialistes ».
Des regrets. Mais comme la perfection n'existe pas et que les journalistes aiment toujours à chercher la petite bête, on se prend à regretter... Que VA n'ait pas joué son va-tout en Coupe : les Nordistes ont été balayés au premier tour de la coupe de la Ligue, à Metz ; même chose en coupe de France, au Mans. Dommage, un trophée aurait fini d'illuminer cette belle saison. « C'est vrai qu'on avait l'équipe pour réaliser un beau parcours. Mais je pense que ce n'est pas dans la culture du club », se défend le technicien. Autre temps, autre déception. Et si VA avait visé plus haut en championnat, à l'instar d'Auxerre et Montpellier ? Ah, qu'il était doux ce parfum d'Europe qui flottait agréablement quand une poignée d'observateurs étourdis comparaient VA au « Barça du Nord » ! « Pour accrocher une meilleure place, il nous aurait fallu plus de constance. On a ce qu'on mérite », analyse froidement le coach.


Des doutes. Ambitieux, le Normand. Et il sait que cette nouvelle saison qui s'amorce marquera un tournant dans l'histoire du club. Avec un an de retard, le VAFC devrait en effet entrer dans son nouveau stade à l'été 2011. Un événement capable de déstabiliser bien des équipes, à l'image du Mans cette saison. « Je suis confiant, le groupe a beaucoup mûri et progressé. J'espère démarrer sur ces acquis, si mes joueurs n'ont pas tout oublié pendant les vacances (rires) ! » Fort d'un recrutement parfaitement réussi, « les anciens ont confirmé et les nouveaux, pas déçu » , Philippe Montanier rêve secrètement de garder son effectif intact. Impossible. Les cadres (Bisevac, Audel, Tiéné) qui ont « beaucoup donné au club » sont courtisés et aspirent à aller vérifier si le gazon est plus vert ailleurs. « C'est la crise partout, il n'y aura pas forcément beaucoup de mouvements, tempère le coach. D'ailleurs, je n'ai encore reçu aucun fax officiel ! » Et des espoirs. Une saison si réussie ne peut en tout cas que susciter de grands espoirs. Le VAFC grandit vite et bien, c'est une évidence.
Même si « cette année ne garantit rien, certaines bases rendent optimiste ». Des souhaits ? « Être en L1 pour le nouveau stade et décrocher une meilleure place. » Pas très gourmand. À quand un VA qui clamera haut et fort jouer autre chose que le maintien ?
« On est réaliste. La L1 se mérite. Regardez Strasbourg, relégué en National ! Il ne faut jamais oublier de faire preuve d'humilité... »

 

 

KARIN SCHERHAG  Correspondante

 

 

"Nordéclair"

 

 

Repost 0
16 mai 2010 7 16 /05 /mai /2010 07:28

nancy-vafc|  FOOTBALLNANCY - VAFC |

Valenciennes est allé décrocher un dernier match nul logique hier soir à Nancy (1-1). Menés au score, les hommes de Montanier ont eu le caractère pour égaliser. Ils finissent dixièmes à l'issue d'une saison qui leur aura permis de grimper encore dans la hiérarchie.



Au terme d'un match nul équitable et extrêmement plaisant à vivre, les deux équipes auraient dû se quitter dans le calme. Mais les Lorrains ont eu une partie de leur plaisir gâché sur une dernière action litigieuse, qui vit Baldé s'imposer physiquement à Féret, lequel était passé devant dans la surface (90e + 2). La colère fut à la hauteur de la frustration et M. Guillard, peu convaincant hier, dut sortir deux rouges pour finir. Moche, très moche.

Valenciennes resta lui d'un calme olympien pour gratter ce dernier point mérité qui ne lui rapportera qu'un peu d'honneur en plus dans le Nord. Ce résultat le contente car il lui permet de finir sur une série de six matchs sans défaite qui confirme sa solidité. Et l'idée que le club du président Decourrière n'a pas balancé sa fin de saison après être allé cueillir le maintien le plus précoce de son histoire.

Coup pour coup

Dans ce match aux enjeux d'arrière plan, on ne s'observa pas et on tenta tout de suite d'aller de l'avant au risque de libérer des espaces.

Cela offrit un spectacle de bonne facture dès la première période, où les deux équipes se rendirent coup pour coup et totalisèrent chacune quatre occasions brûlantes.

Valenciennes faillit inscrire le score sur une tête de Pujol puis une frappe de Cohade contrés in extremis (25e). Bien lancé par Ben Khalfallah, Pujol croisa ensuite un peu trop sa tentative (30e) puis boxa une tête que Bracigliano intercepta (34e).

C'est en fait au moment où les Nordistes se montraient le plus entreprenants que Nancy parvint à ouvrir la marque. Un gros oubli côté gauche libéra Brison et la paire Alo'o Efoulou - Hadji administra la sanction (1-0, 39e).

Ce n'était pas forcément volé, car les Lorrains avaient eu jusque-là le plus de situations chaudes. Penneteau avait contré Hadji (8e), Baldé avait dévié une passe de Féret sur le poteau (16e) et Angoua avait sauvé sur sa ligne une reprise dans la surface de l'attaquant marocain (35e ).

À la reprise, le match s'emballa complètement et VA fit peser une menace quasi permanente sur le but lorrain. Il égalisa ainsi logiquement à la suite d'une longue séance de domination ponctuée de deux coups francs. Loties sauva miraculeusement sur une première tête de Baldé (65e). Mais Bracigliano s'inclina sur une nouvelle tentative d'Angoua, dix-septième buteur valenciennois de la saison (1-1, 65e).

On joua alors d'un but sur l'autre. Hadji piqua sa tête dans les gants de Penneteau (67e), Alo'o Efoulou ne cadra pas (72e) et le gardien nordiste sortit une parade magnifique sur une frappe de Féret (78e). VA répliqua avec force. Audel fut contré aux six mètres (68e), Pujol mit dessus une offrande d'Audel (73e) et Ben Khalfallah caressa la lucarne d'une frappe enroulée du gauche (84e). Pas de vainqueur, mais du foot et des intentions !

 

 

RICHARD GOTTE

 

"lavoixdunord.fr"

Repost 0
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 18:43

 




http://ckorpal.free.fr/gif/ballon_foot003.gif  Angoua (65e) pour VAFC
http://ckorpal.free.fr/gif/ballon_foot003.gif Hadji (39è) pour Nancy
carton-jaune.gif   Cohade (15è) pour VAFC
carton-jaune.gif   Bérenguer (11è), N'Diaye (53è) pour Nancy
carton-rouge.gif Hadji (91è) pour Nancy


      

Equipe du VAFC:
Penneteau (cap) - Ducourtioux - Angoua - D.Baldé - Bong - Cohade  - R.Gomis - Kadir - Saez - Ben Khalfallah - Pujol

 
Equipe de Nancy:

 Bracigliano (cap) -  Lemaître - Sami - Macaluso - Chrétien - Bérenguer - A.N'Diaye - Brison - Féret - Hadji - Alo'o Efoulou

 



Repost 0
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 07:44

nungesser-2.jpg|  ON EN PARLE |

L'enquête publique sur le chantier du nouveau stade est close depuis la fin mars. Le 4 mai, la commission d'enquête publique a rendu un avis favorable au nouveau dossier, mais assorti de réserves et de recommandations. Nous nous sommes procuré ses conclusions.

 

 

La manière de faire a changé. D'une enquête publique à l'autre, la confiance des débuts a cédé la place à la prudence. Et l'agglo préfère aujourd'hui s'épargner une nouvelle campagne d'affichage. Celle qu'elle avait montée fin 2007, neuf jours à peine après la publication des conclusions de la (première) commission d'enquête, tenait de l'empressement. Lors de la conférence de presse d'alors, elle avait réuni autour d'elle le ban et l'arrière-ban de ses partenaires (la ville de Valenciennes, la Police nationale, le Syndicat des transports urbains valenciennois, le VAFC) dans une volonté, double, de montrer qu'elle avait compris le message tout en calmant les ardeurs des riverains. De ce point de vue, ce fut complètement raté : la suite de l'histoire a prouvé que la batterie de mesures correctives annoncées, notamment en matière de circulation et de stationnement, n'avait pas suffi à endiguer la vague de contestation.

Rien ne bouge

Deux ans et demi plus tard, et dix jours après la publication des conclusions de la (deuxième) commission d'enquête, rien ne bouge. Pas plus sur le chantier de Nungesser 2, où les grues sont à l'arrêt depuis que le tribunal administratif de Lille a annulé le premier permis de construire en juillet 2009, qu'au siège de l'agglo ou à l'hôtel de ville, où le silence est d'or. Les conditions, en même temps, ne sont plus tout à fait les mêmes : autant fin 2007, le permis de construire avait été délivré par la ville avec une étonnante célérité (trois jours après la remise des conclusions de la commission d'enquête) ; autant cette fois, on semble décidé à ne rien précipiter pour ne plus prêter le flanc au camouflet judiciaire.

Bientôt le rapport et les conclusions de la commission d'enquête seront consultables par le grand public dans les locaux de l'ancien Hôpital général abritant les services de Valenciennes Métropole, à la sous-préfecture et dans chacune des communes membres de la communauté d'agglo (et ce, pendant une période d'un an à compter de la date de clôture de l'enquête publique). Ces conclusions, Jean-Paul Hémery et ses assesseurs désignés par le tribunal administratif de Lille les ont assorties de réserves et de recommandations dont Valenciennes Métropole, maître d'oeuvre et principal contributeur financier au projet, est maintenant invité à tenir compte.

« Mesures compensatoires »

Dans le domaine acoustique, sur lequel avait en partie achoppé le premier permis de construire, il lui faudra « se conformer aux codes de la santé publique et de l'environnement », ou au pire « mettre en place des mesures compensatoires techniques et/ou indemnitaires ».

Ce qu'elle avait déjà prévu à l'ouverture de l'enquête publique en mettant de côté une enveloppe prévisionnelle d'un montant de 3,5 millions d'euros.

Le rappel à l'ordre porte aussi sur les stationnements irréguliers et les incivilités, deux plaies dont les riverains continuent de souffrir quand VA régale sur sa pelouse. Dans leurs recommandations, les commissaires enquêteurs suggèrent notamment « qu'un représentant du SITURV soit installé dans le PC sécurité du stade afin de réguler et d'optimiser, si besoin, les fréquences et horaires des tramways les soirs de match », « qu'une signalétique spécifique guide les spectateurs vers les parcs de stationnement identifiés » et que « le réseau de vidéosurveillance soit étendu à l'extérieur » du stade.

Le dernier point, et il est d'importance, porte sur le devenir du stade actuel : « Toute autre destination (que la création d'un espace vert) conduirait à densifier de manière excessive le quartier », tranche la commission. Dominique Riquet qui s'était engagé à ne pas bétonner ne peut plus reculer.

 

 

SÉBASTIEN CHÉDOZEAU

 

 

"lavoixdunord.fr"

 

Repost 0
11 mai 2010 2 11 /05 /mai /2010 15:15

montanier7.jpg| VALENCIENNES |

Chagriné d'après avoir été injustement attaqué par le président Jean-Michel Aulas à l'issue du match nul entre Valenciennes et Lyon (2-2) samedi, Philippe Montanier a été invité à réagir ce matin à l'issue de l'entraînement. Il l'a fait, en finesse et sans rendre un pouce de terrain.


La polémique avec Jean-Michel Aulas

« Nous sommes déçus de n'avoir fait que match nul contre Lyon. Les esprits malveillants pourraient dire qu'on n'a pas joué le jeu contre Lyon alors que nous avions battu Marseille, Lille et Bordeaux. En fait, Lyon, c'est le seul gros qu'on n'a pas battu », a malicieusement souligné Philippe Montanier en préambule, faisant ainsi directement référence aux doutes lyonnais peu fair-play quant à la compétitivité supposée vacillante de l'OM avant de venir à Lille (1).

Montanier s'est par ailleurs amusé d'avoir été interpellé nominativement par Jean-Michel Aulas : « Je suis extrêmement flatté qu'un président d'un grand club européen connaisse mon nom », a-t-il souri. Accusé d'avoir sauté de joie au moment du penalty de Cohade, l'entraîneur a donné sa version : « Ce n'est pas moi qui ait sauté au plafond. Ce n'est pas mon genre. Et je peux même dire que je serrais les fesses car nous n'avons pas un bon taux de réussite sur penalty cette saison, Renaud (Cohade) n'avait pas encore marqué et en face il y avait le meilleur gardien du monde (Lloris) ». Le coach de VA a, en revanche, vu comme tout le monde que le banc lyonnais avait sauté de joie sur le but contre son camp de Baldé dans les arrêts de jeu. « Peut-être y a-t-il eu un problème ophtalmologique, un problème de parallaxe ? », s'est-il interrogé.

La classe des joueurs lyonnais


Une fois cette mise au point, Philippe Montanier a toutefois tenu à souligner que la polémique s'arrêtait là. Il a même confié en signe d'apaisement qu'il avait été très surpris, en bien, par le comportement des joueurs lyonnais au coup de sifflet final. « Quand des joueurs de stature internationale viennent vous féliciter au centre du terrain, ça fait plaisir. Lyon possède des joueurs de très grande classe, qui font du bien au foot. Et je pense que nous sommes nombreux à avoir été fiers du parcours de cette équipe en Ligue des champions. »

Bien finir à Nancy


Montanier tient à terminer la saison à Nancy samedi sur une bonne note. «  Il y a peut-être encore une ou deux places à gagner. Et une bonne fin est toujours intéressante car je suis de ceux qui pensent qu'elle conditionne la suite, donc le début de la saison suivante. Nous sommes montés d'un cran sur les cinq derniers matchs. A Nancy, nous allons jouer le coup à fond. Ce serait trop bête de s'arrêter là et de ne pas poursuivre sur notre lancée. »

 

 

1. - Le président de l'OL s'est étonné que l'entraîneur valenciennois ait pu manifester sa joie après les buts inscrits par son équipe alors que les Nordistes ne jouaient, selon lui, que pour la dixième place...

 

 

RICHARD GOTTE

 

 

"la voix des sports"

 

 

 


Repost 0
10 mai 2010 1 10 /05 /mai /2010 06:42

va-lyon1| NIVEAU Tandis que Lyon décevait beaucoup (sur le terrain et en dehors), le club nordiste a confirmé sa belle saison |

Assuré de finir au moins dixième, Valenciennes améliore son bilan sportif pour la sixième saison de suite. Samedi, face à Lyon, le club du président Decourrière a confirmé que sa place dans la première partie de tableau était justifiée.


Pour cette dernière, le public de Nungesser a été gâté. Certes, il n'a pas vu la victoire des siens, mais le spectacle fut au rendez-vous, avec en prime du suspense et un décorum de gala. On a aussi eu droit à une sortie médiatique de Jean-Michel Aulas, qu'on a vu en meilleure forme.

Après avoir qualifié Michel Seydoux de « gonflé » ou suspecté le Munichois Olic de carburer au fortifiant non autorisé, le président lyonnais a cette fois violemment contesté l'arbitrage. Certes, il n'y avait sans doute pas penalty sur Pujol (2-1, 71e), mais M. Bré s'était trompé tôt dans le match en faveur de Lyon, en oubliant de sortir le rouge contre Govou, pour une semelle sur Mater (23e), alors...Plus grave et choquant : « Je n'ai jamais vu un entraîneur aussi heureux, alors qu'il lutte pour la dixième place, d'obtenir un match nul contre Lyon. Je ne connais pas personnellement Philippe Montanier mais franchement, il m'a déçu », persifla Jean-Michel Aulas, décidément mauvais perdant, surtout quand la nouvelle de la victoire de Lille venait de lui arriver aux oreilles.


On a peur de comprendre que le président du club septuple champion de France aurait préféré que VA lui laisse la voie libre... Comment par ailleurs ne pas remarquer que la joie de Claude Puel sur l'égalisation contre son camp de Baldé fut d'une intensité volcanique, mais ne suscita pas le moindre commentaire ?

Hier, Philippe Montanier, étonné, n'a pas souhaité entretenir la polémique.

Sans doute le président Aulas a-t-il une fois encore sorti un écran de fumée pour masquer l'indigence lyonnaise. Certes, l'OL marqua le premier et aurait pu se détacher avant la pause. Mais il fut tout au long du match secoué dans tous les sens, ne cadra que trois frappes et fut surtout surclassé au niveau des intentions de jeu, ce qui est un comble quand on prétend à jouer dans la cour des grands.

Revenu à son 4-3-3 de prédilection, VA s'est face à lui régalé au milieu sous l'influence de Cohade et Kadir, a constamment fait peser la menace par Pujol et Ben Khalfallah. Victorieuse chez elle de l'OM, Bordeaux et Lille, l'équipe de Montanier n'est pas passée loin de la passe de quatre, et si les trois points lui ont échappé, son public ne lui en a pas voulu. À Valenciennes, la saison est réussie depuis longtemps. Et, sans enjeu évident autre que la grandeur sportive, si près des vacances, c'est l'honneur de ce club et de ses joueurs d'avoir su tenir tête à un géant comme Lyon. 


 

RICHARD GOTTE

 

"lavoixdunord.fr"

 

 

 

Repost 0

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats