VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 11:34

laudrup.jpg| VAFC Le club hennuyer cherche un remplaçant à Philippe Montanier |

Et maintenant qui ? C'est la question qui obnubile tous les sympathisants du VAFC depuis la finalisation rocambolesque du départ de Philippe Montanier à la Real Sociedad (contre 500 000 euros, montant équivalent à sa dernière année de contrat) dans la nuit de vendredi à samedi.

Francis Decourrière, qui s'était mis en chasse d'un éventuel successeur dès lundi dernier, a consulté tout le week-end et devrait encore rencontrer plusieurs postulants aujourd'hui. L'objectif est d'effectuer la plus large revue d'effectif possible parmi les candidats crédibles avant de faire son choix en milieu de semaine.

Le président valenciennois, qui a toujours basé son travail sur la confiance, ne s'est jusque-là pas vraiment trompé sur la sélection de ses techniciens, dont il a même boosté la carrière.

 


Michael Laudrup intéressé

Après la remontée en L2, il embaucha ainsi Antoine Kombouaré alors chômeur pour une ascension directe en L1 et quatre saisons pleines qui ont envoyé l'ancien défenseur à la tête du PSG, l'un des trois géants du championnat. En 2009, il offrit à Philippe Montanier sa première expérience en L1, deux saisons qui ont donc permis au Normand de rejoindre la Liga espagnole qui le faisait rêver, tout en devenant le deuxième Français à entraîner dans l'un des quatre grands championnats européens après Arsène Wenger. Alors que le VAFC entrera le 26 juillet prochain dans son nouveau stade face à Dortmund, champion d'Allemagne, la question se pose désormais de savoir quel profil le club du Hainaut va-t-il choisir entre un coach du type Kombouaré, plutôt meneur d'hommes, et un technicien très porté sur le jeu comme Montanier.


Entre les deux, VA prend le temps de réfléchir et les spéculations vont bon train alors que les agents d'entraîneurs agitent le marché. Parmi les pistes explorées depuis le début, une a perdu du crédit, celle de Francis Gillot, qui doit signer à Bordeaux aujourd'hui ; et une autre s'est éteinte hier soir, celle de Jean Fernandez, qui a rejoint Nancy. Ils restent donc toutes les autres, à commencer par Paul Le Guen, qui est intéressé mais a d'autres propositions, ou Vahid Halilhodzic, tout juste rentré dans le Nord auréolé d'un titre de champion de Croatie, mais que l'Algérie veut pour sa sélection.


Derrière, Élie Baup et Guy Lacombe, deux techniciens qui connaissent la L1 par coeur, ont du crédit. Laurent Fournier, appuyé par Kombouaré, veut faire ses preuves comme son mentor en son temps. Le coach de Tours Daniel Sanchez jouit d'une belle réputation. Laurent Banide est revanchard alors qu'hier VA a même reçu la candidature du Danois Michæl Laudrup, ancien joueur de... la Juve, du Barça et du Real ! Tiens donc, les lumières valenciennoises brilleraient-elles si fort en Europe ? 

 

 

RICHARD GOTTE

 

"lavoixdunord.fr"

 

 

Repost 0
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 09:10

vahid.jpg| FOOTBALL LIGUE 1 |

VA a confirmé, hier matin, le départ de Philippe Montanier pour la Real Sociedad, qui a cédé à ses exigences financières. Le club nordiste est désormais officiellement à la recherche d'un nouvel entraîneur.

 

 

VA et Philippe Montanier, c'est donc fini. Arrivé dans le Hainaut en 2009, l'entraîneur normand devrait signer dans les prochaines heures un contrat de deux ans avec la Real Sociedad. Le club basque a fini par accepter sur le fil de racheter sa dernière année de contrat pour 500 000 euros, la somme exigée par Valenciennes depuis lundi, jour du début des négociations.

Decourrière renforcé

À 47 ans, il quitte la Ligue 1 après seulement deux saisons sur un bilan positif, une 10e et une 12e place ainsi qu'une vraie identité de jeu, pour tenter sa chance en Espagne. Il s'en va avec son adjoint Michel Troin et devient ainsi le deuxième entraîneur français en fonction dans l'un des quatre grands championnats européens, derrière Arsène Wenger à Arsenal.

Hier fut encore une journée à rebondissements. Alors que la situation était bloquée et que le club basque jouait la montre, Philippe Montanier a sollicité l'intervention d'Alain Migliaccio, qui fut son agent quand il était gardien de but, pour trouver une issue rapide. Personnage influent, Migliaccio eut ainsi vite fait de faire passer le message du côté de Saint-Sébastien : Francis Decourrière, qualifié de « négociateur très coriace » par la presse espagnole, n'était pas disposé à reculer d'un euro et il fallait désormais que la réponse tombe tout de suite.

Ce fut chose faite pendant la nuit. Après des discussions avec Philippe Montanier, pour peut-être revoir les conditions du contrat qui l'attend à la baisse, la Real, qui manque visiblement de liquidités, confirma qu'elle était finalement disposée à verser les 500 000 euros.

Après un dernier entretien hier matin avec son entraîneur, lequel s'est, semble-t-il, interrogé jusqu'au bout sur sa véritable détermination à partir, Francis Decourrière a donné son accord pour le libérer de son contrat.

Le président valenciennois, qui sort incontestablement renforcé de ce bras de fer où il a fermement défendu les intérêts de son club, n'a pas souhaité aller contre l'aspiration de son technicien, comme il n'avait pas voulu retenir Antoine Kombouaré de force. Tourné vers l'avenir, dirigeant qui base sa relation sur la confiance, il s'est tout de suite remis au travail sur la piste du successeur, qui aura donc l'honneur d'emmener VA dans le nouveau stade.

L'embarras du choix

Alors que la piste Francis Gillot s'est éteinte, sa signature à Bordeaux devant être finalisée demain, VA doit choisir entre de nombreux candidats aux profils très différents. Jean Fernandez, qui a déjà rencontré le président Decourrière, a le profil mais semble plus avancé avec Nancy. Vahid Halilhodzic rêve d'entraîner à nouveau en L1. Paul Le Guen réfléchit. VA pense également à Daniel Sanchez, l'entraîneur de Tours, qui aime le jeu et a une belle expérience. Le profil de Laurent Fournier, recommandé par Antoine Kombouaré et précédé d'une belle réputation de meneur d'hommes, est également très intéressant. Voilà. Pour VA, c'est l'embarras du choix.

 

 

"lavoixdunord.fr"

 

PATRICK DELECROIX, BRUNO FAVA ET DELPHINE PINEAU.

 

 

Repost 0
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 08:36

montanierVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes pour le rachat de la dernière année de contrat de l'entraîneur qui était arrivé dans le Hainaut en 2009.


Malgré que cette nouvelle offre ait été formulée après la deadline qu'il avait fixée (vendredi minuit), Francis Decourrière, dont les principales exigences ont été respectées, a donc accepté de libérer son entraîneur dans le respect de la parole donnée.
Sorti renforcé de ce bras de fer après avoir fermement défendu les intérêts de son club, le président valenciennois, qui a maintenu un dialogue constructif jusqu'au bout avec son entraîneur, a également entendu son désir de changement. Il n'a pas souhaité retenir le technicien contre son aspiration, même si Philippe Montanier lui avait certifié qu'il honorerait son contrat sans états d'âme en cas de refus de sa part.


Francis Decourrière regrette toutefois que les discussions aient traîné en longueur côté espagnol, de la part d'un club qui aurait pu manifester plus de rapidité et de puissance financière pour aller au bout de son offensive.
Alors que Philippe Montanier devrait signer prochainement un contrat de deux ans avec le club de Saint-Sébastien, Valenciennes est donc désormais officiellement à la recherche d'un entraîneur.
Après l'extinction de la piste Francis Gillot, qui signera lundi à Bordeaux, Francis Decourrière va approfondir l'étude de plusieurs candidatures. Jean Fernandez, qu'il a déjà rencontré mais qui est aussi contacté par Sochaux et surtout Nancy, devrait donner sa réponse dans les prochaines heures. Le président a plusieurs rendez-vous dans son agenda, alors que les noms de Vahid Halilhodzic, Paul Le Guen ou encore Eli Baup, qui ont l'avantage d'être libres, circulent toujours.

 

 

RICHARD GOTTE

 

 

"la voix des sports"

 

 

 


Repost 0
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 18:45

montanier.jpg| FOOTBALL LIGUE 1 |

Au quatrième jour, la situation ne s'était toujours pas décantée, hier, dans le dossier du départ de Philippe Montanier

à la Real Sociedad, qui est passé depuis lundi de probable à possible.

Hier après-midi donc, Valenciennes a redit au club basque que son technicien ne partirait que moyennant une indemnité de 500 000 euros, la somme fixée au départ et pour l'heure très éloignée de ce qu'a proposé la Real Sociedad jusque-là. Dans la soirée, aucune réponse n'était remontée du nord de l'Espagne jusqu'au nord de la France, ce qu'on ne pouvait interpréter que d'une seule manière : ce matin, Philippe Montanier est toujours l'entraîneur de VA.

Il est à noter que le technicien normand ne renie d'ailleurs surtout pas cette qualité dans la coulisse, bien au contraire, malgré les turbulences provoquées par les sirènes espagnoles. Jusqu'à preuve du contraire, c'est en effet bien lui qui sera à la reprise de l'entraînement le 27 juin.

Mercato des entraîneurs

En attendant cette fameuse issue, VA a appris hier que Jean Fernandez, 56 ans, l'un des successeurs espérés en cas de départ de Montanier, avait officialisé son départ d'Auxerre. L'entraîneur a confié sur RMC que trois possibilités s'offraient à lui : Sochaux, Nancy ou Valenciennes.

Francis Decourrière porte en effet en haute estime ce technicien reconnu aussi bien pour sa science du football que ses qualités humaines. De même, le président a sans doute noté que Francis Gillot, autre candidat très sérieux qu'on annonce à Bordeaux, n'avait toujours pas quitté Sochaux, ce qui est une nouvelle preuve de l'état de stress qui s'est emparé du mercato des entraîneurs avant l'ouverture de celui des joueurs.

Face à son équation à plusieurs inconnues, VA continue en tout cas de travailler toutes les pistes et d'enchaîner les entretiens. Dans ce contexte, les noms de Le Guen et Halilhodzic, coachs reconnus et libres, se dégagent forcément.

 

 

RICHARD GOTTE

 

 

"la voix des sports"

 

 

Repost 0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 07:54

supporter7.jpg|   FOOTBALL VAFC ABONNEMENTS LIGUE 1 (2011-2012 |

La campagne d'abonnements pour la saison 2011-2012 dans le nouveau stade débutera le 21 juin. d'ores et déjà, les supporteurs peuvent consulter leur futur emplacement et le prix de leur place.

Le VAFC affiche depuis ce matin ses tarifs pour le nouveau stade. Près de 15 000 places sur les 25 000 vont être proposées aux abonnés (et 2 350 aux partenaires) à partir du 21 juin selon le principe des années précédentes : les abonnés de cette saison auront la priorité pour choisir leur place.

La nouveauté, c'est évidemment le changement de stade, avec de nouvelles formules et surtout la possibilité de visualiser précisément sa place (et même sa vision du terrain) et son prix grâce à un outil 3D de repérage proposé sur le site internet du club (www.va-fc.com).

Les tarifs n'ont pas explosé avec le changement et le confort sans commune mesure avec l'actuel Nungesser. « L'idée est d'avoir du monde au stade », explique Christophe Hugot, l'un des responsables de la billetterie. Dans plusieurs cas, le nouveau tarif sera même moins cher.

Selon les emplacements de cette année, le club suggère des solutions de replacement dans le nouveau stade pour avoir une vision et un tarif similaires (*). Libre à l'abonné de suivre le conseil ou de prendre un autre emplacement.

 

> Fidélité.- Francis Decourrière, le président a souhaité récompenser la fidélité des supporteurs. Ceux qui ont été abonnés entre 2006 et 2010 et ne l'étaient pas cette saison, bénéficieront du tarif réabonné, mais ne pourront prendre leur abonnement qu'à partir du 30 juin.

 

> Famille.- La formule famille (6 personnes max), permet aux autres membres de la famille d'avoir un tarif à 50 % et pour les - 8 ans : 50 E derrière les buts en haut ou 70 E derrière les buts en haut ou 70 E en latérale haute.

 

> Club junior.- Pour les 8-14 ans : 150 E (côté de la tribune partenaires).

 

> Les tarifs.- Tribune latérale basse (kop, 1500 places debout) et tribune latérale basse côté (800 places assises) : réabonné : 220 E (170 E en tarif réduit) nouvel abonné : 320 E (270 E).

- Tribune latérale haute (3 formules) : au centre, réabonné 540 E (430 E), nouvel abonné : 600 E (480 E) à côté du centre : réabonné 470 E (370 E), nouvel abonné 520 E (420 E) excentré : réabonné 360 E (280 E), nouvel abonné 400 E (320 E).

- Derrière les buts, partie basse : réabonné 180 E (130 E) nouvel abonné : 200 E (160 E ).

- Derrière les buts, partie haute (côté voie d'accès) : réabonné 250 E (200 E) nouvel abonné : 280 E (225 E).

- Tribune partenaires, sur les côtés, réabonné : 450 E, nouvel abonné 500 E.

- Jeunes actifs.- Pour les 16-30 ans, un tarif spécial est proposé, avec emplacement à côté du kop ou en tribune

partenaires. Réabonné : 225 E (250 E).

 

> Les dates.- Les réabonnements auront lieu sous le chapiteau près de Nungesser du lundi au vendredi et de 9 h à 19 h (samedi de 9 h à 17 h). Mardi 21 juin : abonnés de la Fer, mercredi 22 : abonnés de la Pouille, jeudi 23 : abonnés de l'Honneur, vendredi 24 juin : abonnés de la Ouest, du 25 au 29 juin : abonnés toutes tribunes.

- Les abonnements auront lieu au même endroit et aux mêmes horaires du 30 juin au 22 juillet.

 

> Tarif réduit.- Pour les - 16 ans, lycéens, étudiants, handicapés à 80 %, chercheurs d'emploi, sur présentation des justificatifs.

 

> Avantages.- Pour tous les abonnés : le match inaugural sera gratuit le 26 juillet, priorité d'achat pour les matches de coupe, 10 % de réduction à la boutique officielle, cumul de points et remises chez les commerçants de Valenciennes. 

 

 

PHILIPPE GUILBAUD

 

 

(*) Les équivalences.- Tribune de Fer (abonnement 2010-2011 : 200 E ou 130 E en tarif réduit) : tribune latérale basse. Tribune Pouille (230 E et 150 E cette année) : tribune derrière les buts basse. Tribune Ouest (280 E et 180 E cette année) : tribune derrière les buts haute. Tribune Honneur (460 E ou 270 E) : tribune latérale haute (3 formules).

 

 

"la voix des sports"

 

Repost 0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 05:35

fete someilLe plateau était exceptionnel hier soir à Nungesser pour soutenir David Sommeil.

 

Depuis son accident cardiaque sur les pelouses du centre d'entraînement du Mont-Houy il y a trois ans, il a gardé de graves séquelles. Mais personne ne l'a oublié. Et le foot est beau quand il est ainsi solidaire.

Ce n'était pas un vain mot hier.

« C'est un plaisir d'être parmi autant de stars, avec des joueurs qu'on a admirés », souligna la vedette de la soirée, Gaël Monfils, premier buteur avec le Black Stars International. « David, c'est un bon mec, tout le monde s'en est souvenu. On ne peut pas faire grand-chose pour l'aider, mais ça, on peut », appuya Bernard Lama.

Ils étaient plus de 3 600 dans les tribunes pour voir évoluer une concentration exceptionnelle de stars, auxquelles chacun a quantité de souvenirs à relier : Vieira, Dacourt, Gallas, Lama, Piquionne, Makelele, Savidan, Kombouaré, Six et compagnie.

Clarisse Sommeil et ses deux enfants ont apprécié : « Le coeur de David bat pour VA. Je reçois l'ovation pour lui. » 

 

 

P. G.

 

Black Stars bat Amis de David Sommeil : 4-2, Légendes de Valenciennes battent Black Stars 1-0, Légendes de Valenciennes battent Amis de David Sommeil : 2-0.

 

 

"la voix des sports"

Repost 0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 05:26

montanier-philippe| FOOTBALL VAFC |

Le feuilleton continue. La journée d'hier n'a pas permis de finaliser l'éventuel départ de Philippe Montanier à la Real Sociedad. Valenciennes s'en agace alors qu'un grand jeu de chaises musicales est lancé parmi les entraîneurs.

 

> La Sociedad a du mal à payer. Quand il a choisi de dire oui à la Real Sociedad, Philippe Montanier s'attendait-il à ce que cela traine en longueur ? On n'en jurerait pas. Hier, le club basque a fait une offre bien en-deça des 500 000 euros réclamés par Valenciennes. Cela a eu pour conséquence de reporter une fois encore la possibilité d'un accord entre les deux clubs, qui pourraient rediscuter aujourd'hui. Ou pas.

Car dans le même temps, du côté de Saint-Sébastien, on a semble-t-il exploré d'autres pistes, notamment celle menant à Marcelo Bielsa, l'ancien sélectionneur de l'Argentine. Le technicien a l'avantage d'être libre, contrairement à Montanier. On en était là hier soir.

 

> Decourrière consulte. Pendant ce temps-là, VA, qui entend faire valoir ses droits avec le club espagnol, a continué à chercher un éventuel successeur. Francis Gillot, qui présente un profil idéal, a ainsi confié sur RMC qu'il avait rencontré Francis Decourrière dès lundi soir. Séduit par le projet valenciennois, l'entraîneur sochalien, qui veut quitter le Doubs, semblait toutefois très proche de Bordeaux hier soir.

Le président de VA était à Paris hier pour plusieurs rendez-vous. Les noms de Le Guen, Halilhodzic, J. Fernandez, Wallemme, Baup, etc, continuent de circuler. Le problème est toutefois complexe, car VA n'est pas le seul club à la recherche d'un coach puisque Nancy, Bordeaux et donc peut-être Sochaux sont eux aussi sur le marché.

 

> Pujol courtisé par Saint-Etienne, Bordeaux et... VA. Du côté de l'effectif, alors que les premiers mouvements ont commencé, c'est bien sûr le stand-by. Les dirigeants ne veulent pas se précipiter sans connaître l'identité du coach, alors que tous les joueurs sont sous contrat, sauf Wimbée (fin de carrière) et Lacourt.

Le cas de Grégory Pujol, troisième buteur de la L1 cette saison avec 17 buts, est un peu particulier. Sollicité par de nombreux clubs, dont Saint-Etienne et Bordeaux, l'attaquant de 31 ans a déjà reçu une offre de prolongation de la part de VA qui le considère comme instranférable. Bombardé coach de l'équipe des légendes hier soir à Nungesser dans le cadre de la haie d'honneur à David Sommeil, il a reçu une énorme ovation du public, qui a scandé son nom. La tendance est que Pujol et ses fans ont très envie de se retrouver dans le nouveau stade cet été.

 

 

RICHARD GOTTE

 

"la voix des sports"

 


Repost 0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 12:01

montanier| FOOTBALL VALENCIENNES |

Alors que tout semblait aller très vite depuis lundi, le possible départ de Philippe Montanier vers la Real Sociedad a subi deux reports, hier. Du coup, on n'est plus sûr de rien et l'entraîneur n'est pas encore parti. Réponse attendue aujourd'hui. En attendant, VA est bien obligé de chercher de son côté.

..

> La Real bloque sur l'indemnité. Hier vers 21 h, le président de la Real Sociedad, Jokin Aperribay, a joint par téléphone son homologue Francis Decourrière pour lui signifier que le rachat de la dernière année de contrat de Philippe Montanier (500 000 E) nécessiterait une nouvelle réunion de son « board » ce matin. Le dirigeant basque, qui ne savait peut-être pas au départ de la négociation que l'entraîneur était toujours sous contrat pour un an avec Valenciennes, avait déjà réclamé un premier délai de réflexion le matin même. Hier soir, on ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'un léger doute, imperceptible jusque-là, venait de s'installer du côté de Saint-Sébastien.

 

> Décision aujourd'hui ? Francis Decourrière, qui a décidé de laisser son entraîneur tenter l'aventure espagnole, n'est en revanche pas disposé à faire une croix sur l'indemnité de départ réclamée, laquelle est calquée sur des dispositions légales (une année de salaire).

Impatient de savoir avec quel technicien VA travaillera la saison prochaine, le président a fait comprendre à ses interlocuteurs que son club ne pouvait pas attendre plus longtemps et qu'il faudrait donc une réponse, cette fois définitive, ce matin. Un retournement de situation n'est donc pas à exclure. Et Philippe Montanier pourrait très bien être à la reprise de l'entraînement, qu'il a lui-même fixée, le 27 juin au Mont Houy.

 

> En cas de succession... Dans le même temps, les dirigeants valenciennois ont continué à travailler de leur côté à ce qui était encore, hier matin, une probable succession. Un mot d'ordre : ils veulent aller vite si besoin, afin de ne pas laisser l'effectif dans l'expectative plus longtemps alors que le mercato s'ouvre le 9 juin. Surpris dimanche soir, Francis Decourrière est repassé à l'offensive dès lundi pour dénicher l'homme idoine. Le président, dont le portable sature sous le poids des candidatures, n'est ainsi pas insensible à l'intérêt manifesté par Vahid Halilhodzic, champion de Crotatie avec Zagreb, et Jean-Guy Wallemme, deux entraîneurs libres qui connaissent bien et apprécient la région. Dans le même esprit, Francis Decourrière ne cache pas qu'il apprécie tout particulièrement Francis Gillot, auquel il avait déjà pensé après le départ d'Antoine Kombouaré. Le Maubeugeois, qui vient de réaliser une belle saison avec Sochaux, n'est pas forcément contre un départ à un an de la fin de son contrat, malgré une qualification en Ligue Europa. Problème, la concurrence semble très relevée, puisque Bordeaux et peut-être même Lyon lui font les yeux doux. Pour entrer dans son nouveau stade, VA étudie beaucoup d'autres pistes et ne veut rien s'interdire. Paul Le Guen, déjà contacté en 2009, a ainsi été sondé et porte Valenciennes en haute estime. La situation de Jean Fernandez est également étudiée de près. Élie Baup, qui fut champion de France, a des références et une grande envie de retrouver le terrain. Il est ici bel et bien question d'embarras du choix et de timing, le marché des techniciens étant le plus agité du moment. Pour tous les clubs en recherche, l'objectif est le même : ne pas se tromper. À condition, bien sûr, de savoir si l'on doit chercher..

 

 

RICHARD GOTTE

 

"la voix des sports"

 

 


Repost 0
1 juin 2011 3 01 /06 /juin /2011 10:40

loriot-va-lensSamedi soir à Marly, à l'issue de la rencontre de CFA 2 opposant Valenciennes B à Wasquehal et malgré la défaite des siens (0-1), un homme était satisfait. Après vingt-six mois d'absence, une éternité pour un compétiteur, Jonathan Lacourt était de retour sur un terrain de football. Rencontre avec le milieu de terrain du VAFC.

 

,- Quand avez-vous repris le travail collectif ?
« Cela fait maintenant trois semaines, en alternance entre le groupe professionnel et l'équipe de CFA 2. Je poursuis en parallèle un travail de renforcement musculaire avec les kinés du club. »


- Comment s'est effectué votre retour à la compétition ?
« C'était il y a quinze jours à Créteil avec l'équipe réserve, où nous l'avions emporté (1-2). J'étais euphorique. Face à cette équipe technique, durant cinquante-cinq minutes, j'ai fait une rentrée correcte aux dires du coach Franck Triqueneaux. »


- Et samedi à domicile face à Wasquehal ?
« J'ai joué une heure mais je n'avais pas les mêmes sensations, la fatigue s'étant accumulée durant une semaine intensive. Le manque flagrant de rythme s'est fait sentir, j'étais lessivé, on m'avait prévenu mais les sensations reviennent quand même à vitesse grand V. »



- Et maintenant ?
« Je vais poursuivre avec la CFA 2, mais je ne jouerai pas samedi à Arras pour le dernier match de championnat, il faut lever le pied. Je poursuivrai ensuite mon programme individuel, avant de prendre une semaine de vacances car une coupure est nécessaire. Je suis conscient qu'il me faudra encore du temps pour retrouver mon niveau d'avant ma grave blessure. Vingt-six mois, c'est un bail mais cela reste quand même du bonheur d'avoir retrouvé les vestiaires et le terrain. Je dois garder mon enthousiasme, ne pas me décourager, rester pugnace car je vais encore passer par des phases négatives. »


- Quid de votre avenir à Valenciennes ?
« Mon contrat se termine le 30 juin. Pour l'instant, comme les dirigeants ont d'autres priorités pour le club, mon cas n'a pas encore été soulevé. Il faut donc attendre ! »

 

 

PATRICK PAWLINSKI

 

"la voix des sports"

 

Repost 0
31 mai 2011 2 31 /05 /mai /2011 05:26

montanier7.jpg|  FOOTBALL VALENCIENNES |

Des rebondissements jusqu'au bout, et même après. Au lendemain du maintien acquis contre Nice, Philippe Montanier a annoncé, hier, à son président qu'il voulait quitter Valenciennes pour la Real Sociedad, le club de Saint-Sébastien au Pays basque espagnol. Et voilà VA à la recherche d'un entraîneur...

 

« Les rumeurs, c'est comme les lapins. Il faut les laisser courir... », souriait encore Philippe Montanier dimanche soir après le succès contre Nice (2-1). Jusqu'au bout, l'entraîneur sera resté fidèle à sa légende née un soir de montée et de liesse en 2009 avec Boulogne-sur-Mer. Dans le contre-pied et le contretemps, insaisissable, au poteau de corner, le baluchon sur l'épaule, quand tout le monde l'attend au centre du terrain.

Sur les traces de Denoueix

Hier matin, le Normand a confirmé à Francis Decourrière ses contacts avancés avec la Real Sociedad, 15e du dernier championnat espagnol. Le soir, ces contacts étaient devenus très avancés. Un accord entre toutes les parties pourrait être trouvé dans les prochains jours à la condition que le club basque accepte de racheter la dernière année de contrat de l'entraîneur.

Comme souvent, le président Decourrière ne souhaite pas aller au bras de fer pour mieux regarder l'avenir. Il a vite compris que lutter serait une perte de temps à l'approche du mercato (ouverture le 9 juin).

Philippe Montanier, 46 ans, pourrait donc n'être resté que deux ans à la tête de Valenciennes, après cinq ans d'une épopée fantastique avec l'USBCO. Il aura classé le club du Hainaut à la 10e puis à la 12e place, là où l'avait laissé Antoine Kombouaré en 2009.

Amateur de beau jeu, l'ancien gardien de but est particulièrement fasciné par le foot espagnol comme son ami Rudi Garcia, ou encore son mentor Raynald Denoueix, qui a chaudement recommandé son nom du côté d'Anoeta. En prenant les rênes de la Real Sociedad, Montanier réaliserait donc un nouveau rêve sur son parcours ambitieux. Il deviendrait le troisième entraîneur français à officier dans l'un des quatre grands championnats européens, en compagnie d'Arsène Wenger et Gérard Houillier. Dans sa tête, ça ne se refuse pas.

Prenant de court tout le monde, ses joueurs comme ses dirigeants, il laisserait également une case aussi vide qu'enviée à la tête d'une équipe qui entrera en L1 dans son nouveau stade le 26 juillet. Hier, la nouvelle faisant l'effet d'une bombe, le portable présidentiel a vibré de partout du matin au soir.

La quasi-totalité des entraîneurs sans club, mais aussi certains sous contrat sont venus aux nouvelles... Pendant ce temps-là, les dirigeants nordistes ont travaillé dans l'urgence pour dégager une short-list dont rien n'a filtré. Halilhodzic, Wallemme, Le Guen, Baup, Correa, Roussey, etc, la liste de techniciens sur le marché est longue et toutes les spéculations sont possibles face au caractère inattendu de la situation. Mais le jour d'après, VA se tient désormais prêt au cas où.

 

 

RICHARD GOTTE

 

 

"lavoixdunord.fr"

 

Repost 0

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats