VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 15:47

VA NICEPorté par un Pujol exceptionnel, VA a dominé Nice sans trembler (2-1) pour valider sa présence en L1 la saison prochaine dans une ambiance du tonnerre pour la dernière du stade Nungesser.

 

Bisevac qui tombe en pleurs dans les bras de Gomis, Penneteau qui reçoit à genoux son frère corse Leca, Kadir qui fait voler le drapeau algérien vers les supporters... Mais encore Ducourtioux qui amène au centre du terrain Grégory Wimbée, 40 ans, 600 matchs en pro, pour l'ovation méritée d'une carrière qui se termine en beauté. Le feu d'artifices a eu lieu sur le terrain, dans les rires et les larmes de tous, après le coup de sifflet final pour la dernière du stade Nungesser. Quelle dose émotionnelle !

Sur le terrain, VA est allé chercher son maintien avec cran et talent, au bout d'un match bien maîtrisé malgré la pression. Il a surtout su se montrer très efficace dans les fulgurances d'un Pujol intenable. « Merci, chanta le buteur au public. J'espère qu'on a encore de belles choses à vivre ensemble. » Invité au micro, Nico Penneteau donna lui aussi rendez-vous à la saison prochaine « dans le petit bijou d'à côté »... Face à un Nice clairement venu pour défendre en 4-1-4-1, VA a donc su être patient et mordre au bon moment. Il tenta d'emballer le match d'entrée de jeu. Il aurait dû bénéficier d'un penalty dès la 7e minute quand Pujol se fit croquer au niveau des mollets dans les six mètres. Mais M. Piccirillo, masqué, ne vit rien. Maître du ballon, l'équipe nordiste s'escrima à construire et à trouver des espaces là où il n'y en avait pas. Elle dut s'en remettre à un corner repris de volée par Bisevac au second poteau pour remettre la pression (26e). Et patienter jusqu'à la fin de la première période pour se procurer sa meilleure occasion. Un centre rentrant de Kadir fut astucieusement dévié par Pujol, mais Ospina s'allongea jusqu'à son poteau gauche (38e).

À la pause, tout restait donc à faire pour VA alors que cinq équipes seulement restaient à la bagarre puisque Nancy et Caen menaient 2-0, contre Lens et Marseille. VA eut toutefois la bonne idée d'ouvrir le score dès la reprise. C'est l'inévitable Pujol qui arracha un ballon des pieds de la défense pour aller marquer son 16e but de la saison (1-0, 48e). Nungesser fêta ce but plein de rage comme une délivrance.

Passif jusque-là, Nice montra enfin un visage offensif. Mounier (52e) puis Sablé (58e) et Mouloungui (61e ) firent peser la menace. Mais c'est VA qui s'échappa sur une tête de Pujol bien servi par Danic (2-0, 70e). Pour ménager le suspense, VA y alla de sa petite étourderie, quand Mouloungui réduisit le score à trois minutes de la fin. Anecdotique, car pour le reste VA mit trop de détermination pour conserver son bien et finir à une honorable 12e place.

 

 

RICHARD GOTTE

 

"la voix des sports"

 

 


Repost 0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 14:57

| LE FAIT DU MATCH |

va nice pujolL'après-match a duré, hier, dans le vestiaire valenciennois où les joueurs ont écouté sagement une causerie de leur coach.


Cette communication fut suffisamment longue pour soulever les interrogations.

Après avoir communié avec leur public, c'est comme si l'heure était au recueillement. « Il y aura peut-être des départs, c'était nos derniers moments ensemble, on a voulu en profiter », expliqua le milieu de terrain Rémi Gomis.

Philippe Montanier, d'habitude si prolixe, ne s'autorisa, quant à lui, qu'un court communiqué en salle de presse avant de s'éclipser très rapidement sans répondre à la moindre question. Le coach de VA eut le temps de souligner que le maintien « était un soulagement », que le bilan final était « bon » et que la soirée fut un « grand bonheur », mais cela, on le savait déjà.

En revanche, on ne saura pas ce qu'il a dit à ses joueurs, et s'il a notamment été question d'un départ, lui qu'on annonce très proche de Bordeaux.

L'entraîneur a en tout cas utilisé le même artifice que lors de son dernier match avec Boulogne, un soir de liesse, en 2009, lorsqu'il était resté très longtemps dans le vestiaire avec ses joueurs.

Ce maintien acquis au terme d'un match maîtrisé, Valenciennes l'a donc savouré. Mais il ne va pouvoir très longtemps se prélasser en songeant à la douce euphorie qui a plané sur son dernier rendez-vous dans l'antique Nungesser. « Les joueurs vont partir en vacances, mais nous on va continuer à travailler, les téléphones vont chauffer », reconnut le président Francis Decourrière, qui sera encore aux commandes la saison prochaine.

Les lignes risquent d'être particulièrement encombrées sur le portable de Philippe Montanier, donc, mais aussi sur celui de Grégory Pujol, auteur d'un doublé et qui a atteint hier la barre des 17 buts, mieux qu'un certain Steve Savidan. Encore éblouissant, l'attaquant vosgien sera l'une des attractions du mercato estival. Alors qu'il ne lui reste plus qu'une seule année de contrat, sa cote atteint des sommets et il sera très difficile pour Valenciennes de le garder.

À moins que l'ovation que lui a réservée Nungesser ne convainque définitivement ce joueur volontiers sentimental de rester, et de marquer encore des buts dans le tout nouvel écrin. 

 

 

STÉPHANE CARPENTIER

 

"la voix des sports"

 

Repost 0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 14:28

Reportage vidéo au cœur des supporteurs de la tribune Pouille. Dimanche 29 mai, Valenciennes a assuré son maintien en Ligue 1 face à Nice. Il y a eu beaucoup de cris, de sourires et des pleurs.

 


VAFC-Nice, vu de la tribune Pouille par lobsduvalenciennois

Repost 0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 13:53

Mercredi 1er juin, au stade Nungesser à Valenciennes, sera organisé un match en l'honneur de David Sommeil. Pour rappel, ce dernier, ancien défenseur du VAFC, avait été victime d'un malaise cardiaque à l'entrainement il y a 3 ans et n'a jamais pu reprendre

 

Repost 0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 16:36

bissevac-va-lyon

 

 

A deux jours du match décisif face à Nice, les nouvelles de l'effectif valenciennois sont bonnes. Philippe Montanier a confié ce vendredi après-midi que Milan Bisevac et Foued Kadir avaient de grandes chances d'être présents dans le groupe.

 

Jeudi, lors de la grosse séance de la semaine, < Milan a fait 80 % du travail, Foued 100 % >, a expliqué l'entraîneur.

VA ne pourra en revanche toujours pas compter sur Rafael (dos), Jonathan Lacourt (reprise) et Steeven Langil (genou)

 


"la voix des sports"

 

Repost 0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 07:44

supporter6.jpg|  FOOTBALL VALENCIENNES |

La pression monte peu à peu. Depuis le bon match nul samedi à Marseille (2-2), mais qui n'a pas suffi à assurer le maintien, le VA - Nice décisif de dimanche génère un engouement exceptionnel dans le Hainaut pour la dernière du stade Nungesser.

 

> Guichets fermés. Prompts à battre le rappel, les clubs de supporteurs se sont rapidement mobilisés et il est ainsi déjà acquis que la rencontre se disputera à guichets fermés. Les derniers spectateurs intéressés doivent faire vite, car il n'y en aura pas pour tout le monde. Depuis le début de semaine, le club reçoit des demandes de toute la France de la part de fans qui remontent dans le Nord spécialement pour cet événement doublé d'une séquence émotionnelle rare avec cette fin à suspense de l'historique stade Nungesser.

 

> Mater : « Des matchs bizarres... » Assez remonté contre le scénario catastrophe du week-end dernier, avec la victoire de trois équipes à la lutte pour le maintien à Montpellier, Rennes et Auxerre, Rudy Mater a livré le fond de sa pensée. « Certains matchs ont été bizarres... Et certaines équipes vont le payer », a pesté le capitaine, sans citer de noms. Le natif de Valenciennes n'a pas voulu s'aventurer plus loin dans la polémique, préférant fixer le cadre du match à venir. « C'est simple. On va jouer notre vie. Ce sera un bel enjeu.

 » Cette crispation prouve que le stress existe et que les Nordistes ne sont en tout cas pas dupes. « Certaines équipes ont lâché. Le championnat a été difficile », a pour sa part sobrement commenté Philippe Montanier.

 

> Ambiance : sérénité et union sacrée. Bien conscients du match capital et historique qui les attend, les Valenciennois ont décidé de dédramatiser pour mieux se serrer les coudes. Hier, les joueurs ont pris l'initiative d'organiser un repas en commun, avec le staff et le président. Francis Decourrière a pu redire à cette occasion sa confiance et la nécessité de se battre toujours plus fort contre le manque de réussite. Le matin, avant l'entraînement, Mater avait donné le ton : « L'état d'esprit ne change pas. On est impatients d'en découdre. » 

 

 

RICHARD GOTTE

 

"la voix des sports"

Repost 0
26 mai 2011 4 26 /05 /mai /2011 07:25

mater

 

 

 

 

Refroidi par le scénario catastrophe du dernier week-end, Philippe Montanier a redit ce mercredi matin que son équipe devait s'imposer dimanche contre Nice sans se soucier de ce qui allait se passer sur les autres terrains.

« Les résultats ont montré qu'on ne pouvait pas compter sur les autres », a expliqué l'entraîneur, faisant référence aux défaites à domicile de Montpellier, Rennes et Auxerre face à des candidats au maintien. « Certains équipes ont lâché, a-t-il ajouté, mais on sait que Nice ne lâchera pas. Monaco non plus. »

 

Rudy Mater a dit la même chose en des termes moins choisis. « Certains matchs ont été bizarres... Et certains vont le payer », a lancé le capitaine valenciennois sans citer de nom, le visage fermé. Convaincu que toutes les équipes n'ont pas joué le jeu, le défenseur a répété que VA allait devoir s'en sortir seul. Lui et ses équipiers veulent gagner à tout prix. « On va jouer notre vie. C'est un bel enjeu... »

 

"la voix des sports"

 


Repost 0
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 09:53

 

om va kadir| FOOTBALL LIGUE 1 : OM - VALENCIENNES|

Superbe sur la pelouse du Vélodrome (2-2), Valenciennes jouera donc sa survie en Ligue 1 face à Nice dimanche prochain, où une victoire sera sans doute nécessaire, un nul peut-être suffisant. Les résultats des autres équipes ne lui ont hier laissé aucune chance.

 

Ils avaient raison et c'est sans doute ce qui les chagrine le plus. Conscients depuis le début qu'ils joueraient peut-être leur maintien lors de la dernière journée, les Valenciennois l'ont sans cesse affirmé et ont eu raison. Dimanche prochain, face à Nice, c'est une véritable dramatique qui se jouera dans la capitale du Hainaut pour la dernière du vénérable stade Nungesser.

Sur le match d'hier, on a encore eu la confirmation que la place de l'équipe de Philippe Montanier était en L1 et nulle part ailleurs. Mais le championnat avait cette année un vice insondable, dont VA, qui n'a perdu que trois fois en 2011, n'a jamais su se débarrasser. Hier, il fit plus que jeu égal avec l'OM et régala le Vélodrome sur de beaux enchaînements qu'on aimerait revoir la saison prochaine. Dimanche prochain, la pression sera insupportable.

Si un jour une pétition pour la suppression des coups de pied arrêtés atterrit sur le bureau de la FIFA, on peut être sûr que la première signature sera celle de Valenciennes... Hier à Marseille, le club nordiste s'est ainsi retrouvé mené à la pause en concédant deux nouveaux buts sur ces fameuses phases statiques qu'il ne sera que trop rarement parvenu à bien défendre cette saison. Coup sur coup, Valbuena brossa un coup franc (34e) puis un corner devant le but (37e) qui piégèrent totalement l'arrière-garde valenciennoise, mal placée et passive (2-1).

C'était d'autant plus désespérant pour VA qu'il avait jusque-là montré un visage séduisant, avec de meilleurs enchaînements collectifs et une belle capacité à se projeter vers l'avant. Il avait d'ailleurs réussi à ouvrir le score sur un but de Kadir à la conclusion d'un mouvement magnifique (0-1, 33e ). Et ce n'était pas franchement volé.

VA ne profita donc même pas une minute de son avantage et sa frustration pouvait atteindre des sommets alors qu'il n'avait quasiment pas été mis en danger dans le jeu. L'OM avait chauffé Penneteau d'une frappe tendue de J. Ayew (22e) puis Rémy avait repris à côté (23e). Et c'était tout avant ces deux coups de poignard en trois minutes qui l'avaient fait repasser devant. Dur à encaisser.

En seconde période, VA n'accepta pas le sort. Bien campé en défense, il prit également ses responsabilités offensivement avec d'incessantes percussions de Kadir, Cohade et Danic qui mirent à mal la défense olympienne. Et c'est très logiquement qu'il revint au score sur un débordement de Ducourtioux qui trouva Gomis, tout seul comme un filou face au but (2-2, 66e). L'équipe de Montanier géra la fin sans trembler, en jouant la passe à dix sans oublier de mordre. Du travail propre, bon pour la confiance. Le match le plus important de l'année peut arriver.

 

 

RICHARD GOTTE

 

"la voix des sports"

 

 


Repost 0
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 05:02

kadir om vaDrôle de soirée pour le VAFC qui ne pourra se satisfaire du bon point du match nul pris ce soir à Marseille au stade Vélodrome (2-2). Car dans le même temps tous ses concurrents directs pour le maintien ont gagné.

 

Pourtant, tout avait plutôt bien commencé avec l'ouverture du score par Foued Kadir  pour les Valenciennois à la demi-heure de jeu. Mais ce ne fut que de courte durée puisque les Marseillais égalisaient presque aussitôt par l'intermédiaire d'André Ayew (35e), avant de prendre l'avantage grâce à Loïc Rémy (36e).
En seconde mi-temps, face à des Olympiens fébriles en défense et plus vraiment dans la partie, les Valenciennois ont réussi à revenir au score grâce à un but du milieu de terrain Rémi Gomis (66e).

En temps normal, ce point obtenu au Vélodrome aurait sans doute comblé les Valenciennois. Mais sur les autres terrains, à la fois Monaco, Brest, Nice, Nancy - quasiment tous les concurrents du VAFC pour la course au maintien - ont tous réussi à décrocher les trois points de la victoire. Conséquences : ce soir, le VAFC retombe à la 15e place au classement (45 points) et n'est plus qu'à un point de Monaco, le premier relégable.

Philippe Montanier, le coach Valenciennois l'a répété à qui veut l'entendre durant toute la saison : « Le maintien se jouera jusqu'à la dernière journée ». Une phrase qui résonne, aujourd'hui comme une prophétie, puisque le VAFC jouera sa tête en Ligue 1, lors de l'ultime journée du championnat, le samedi 28 mai, à Nungesser, contre Nice. Un match qui s'annonce d'ores-et-déjà crispant pour tout le peuple valenciennois qui aurait, sans doute, préféré fêter le dernier match officiel qui se jouera à Nungesser, dans d'autres circonstances.

Dans ce championnat 2010-2011, décidément pas comme les autres, où le maintien pourrait se jouer autour des 46 points, sept équipes sont encore concernées par une possible descente en Ligue 2 : Monaco, Nancy, Caen, Valenciennes, Nice, Brest et Auxerre. Toulouse et Montpellier, peuvent être considérés comme " sauvés ", étant donné que Valenciennes et Nice vont s'affronter et que le partage des points de cette rencontre leur sera forcément favorable.

Le calendrier des candidats au maintien : VAFC - Nice, Caen - Marseille, Monaco - Lyon, Lorient - Auxerre, Brest - Toulouse, Nancy - Lens.


 

"l'Observateur du valenciennois"

 


Repost 0
21 mai 2011 6 21 /05 /mai /2011 07:14

va-om-pujol|  FOOTBALlLIGUE 1 : MARSEILLE - VALENCIENNES |

S'il veut s'épargner un dernier match stressant dimanche prochain, Valenciennes doit réussir un résultat ce soir à Marseille. La perspective d'assurer son maintien sur la pelouse du champion en titre n'est pas pour lui déplaire...

 

 

> VA maintenu... Valenciennes assurera ce soir sa place en Ligue 1 s'il gagne à Marseille alors que Monaco ou Nancy ne gagnent pas, Nice ou Brest perdent. S'il fait match nul alors que Monaco ne gagne pas.

À noter qu'en cas de défaite, Valenciennes pourrait aussi rester en ballottage favorable (trois points d'avance sur la zone rouge) si Monaco s'inclinait à Montpellier.

 

> Marseille est-il démobilisé ? Sentant bien que le titre ne pouvait plus échapper aux Lillois, le champion, qui accueille VA ce soir pour la dernière du Vélodrome avant travaux, n'y croit plus. « Même la Bonne Mère ne peut plus rien pour nous », estime José Anigo, le directeur sportif. L'OM ayant aussi validé son billet pour la Ligue des champions, il ne lui reste plus qu'à verrouiller sa deuxième place convoitée par Lyon. Suffisant ? Philippe Montanier évacue : « On n'est pas inquiets sur la motivation des Marseillais, pour leur dernier match de leur belle saison devant leur public... »

 

> VA s'est bien préparé. Moins touché par le nul contre Auxerre qu'après Sochaux, Nancy ou Bordeaux, VA a vite relevé la tête. « On se sent bien. On a effectué une bonne semaine de travail. On a envie d'aller le chercher ce maintien », affirme Grégory Pujol. « On ne tremble pas. On n'est pas trop inquiets. Je sens bien l'équipe. » Philippe Montanier a la même impression : « Il n'y a pas de tension. Je n'ai pas senti de climat particulier. Le groupe a gardé la motivation et l'enthousiasme », se félicite l'entraîneur.

 

> Une claque à effacer. Parmi les objectifs de la soirée, s'il ne peut pas éviter la défaite, VA cherchera à ne pas ramener la valise de la saison dernière (5-1) pour ne pas entamer son goal average positif. « Ça ne fait pas partie des meilleurs souvenirs mais ça fait partie du foot », se souvient Montanier, qui redoute cette fois encore l'efficacité des Phocéens. Pujol en sourit : « On y a quand même pensé cette semaine... Ça ne fait pas plaisir. On va tout donner. »

 

> Un Vélodrome à marquer. Les deux meilleurs artificiers de la saison valenciennoise, Grégory Pujol (15 buts) et Gaël Danic (9 buts) n'ont jamais marqué au Vélodrome. « On va déjà essayer de bien terminer collectivement. Après si je peux marquer dans cette enceinte mythique, ça pourrait nous maintenir et procurer beaucoup de plaisir », estime Pujol. « Moi je n'ai jamais gagné là-bas et il est sûr qu'un but qui nous rapporterait un ou des points, ce serait très bien », juge Danic qui ne ressent pas la pression sur ce match. Pour lui, VA a tout à gagner. En cas de succès ce soir, le club du Hainaut assurerait son maintien en Ligue 1 et atteindrait en même temps le chiffre rond de cent victoires à l'extérieur en première division. Chiche ?

 

 

RICHARD GOTTE

 

 


"lavoixdunord.fr"

 

 

Repost 0

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats