VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 06:54

       

 

 

 

 

Le groupe Valenciennois: 


Penneteau, Wimbée - Angoua, Bisevac, Ducourtioux, Isimat-Mirin, Mater, Rafael - Cohade, Danic, M.Dossevi, R.Gomis, Langil, Nam, Saez, Sanchez - Aboubakar, Pujol

 

Blessés : Bong (adducteur), Lacourt (convalescent), Samassa (ménisque)


Suspendu : Aucun


Choix de l'entraîneur : Kadir, J-L.Leca, Loriot, Mfuyi, Pallois

 



Le groupe Bordelais:

C.Carrasso, Ramé - Chalmé, Ciani, Marange, Planus, L.Sané, Trémoulinas - Ben Khalfallah, A.Diarra, Ducasse, Fernando, Plasil, Wendel - André, C.Diabaté, Jussiê, Modeste

Blessés : Henrique (adducteurs), Gouffran (malléole)


Suspendu : Aucun


Choix de l'entraîneur : Olimpa, F.Ayité, Savic, Ab.Keita, S.Sané, Ab.Coulibaly

 

 

 


Repost 0
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 05:21


   But : Danic (36e, 59e) pour le VAFC
http://ckorpal.free.fr/gif/ballon_foot003.gif  Jussiê (81e), Ciani (83e) pour Bordeaux
 

http://ckorpal.free.fr/gif/carton%20jaune.gif      Angoua (22e), Dossevi (28e) pour le VAFC
http://ckorpal.free.fr/gif/carton%20jaune.gif  Ciani (25e)   pour Bordeaux

     spectateurs

VALENCIENNES

 

Penneteau - Mater, Bisevac, Angoua, Ducourtioux - Gomis, Sanchez, Cohade - Dossevi, Pujol, Danic

Remplaçants : Wimbée, Rafael, Aboubakar, Langil, Isimat-Mirin, Nam, Saez

 

 

BORDEAUX:


Carrasso - Sane, Ciani, Planus, Trémoulinas - Diarra, Menegazzo (Jussîe, 65e)- Wendel, Plasil, Ben Khalfallah - Modeste (André, 65e)

Remplaçants : Ramé, Ducasse, Chalmé, Marange, Diabaté

 

 


Repost 0
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 15:56

sanchez1| FOOTBALL VALENCIENNES |

Carlos Sanchez Moreno est un jeune Colombien délicieux qui mouille le maillot du VAFC

depuis maintenant trois ans et demi.

Il s'exprime désormais dans un français remarquable. Ce qui n'est pas forcément nécessaire pour faire un bon joueur de foot, mais qui traduit tout de même un état d'esprit généralement apprécié par tout dirigeant de club. Les siens en particulier. Accessoirement, ça lui permet aussi de préciser ses pensées.

Avec ou sans nuances.

Pas de « contacts francs »

Ainsi, le milieu de terrain hennuyer s'est exprimé hier sur la situation de son équipe, qui accueillera demain Bordeaux (19 h), avec trois points d'avance sur le premier relégable. « On sent le danger, mais on reste confiants sur notre jeu, note-t-il. On a l'expérience du maintien. C'est un truc que j'ai toujours vécu depuis que je suis ici... » À l'entendre, il aurait quand même pu s'épargner de remettre le couvert cette saison. « Si je ne m'étais pas blessé en 2010 (rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche), je ne serais déjà plus à VA. » On y vient. Sanchez s'est affirmé. Il en vient même à revendiquer. Pour la forme sur son placement dans le système de Philippe Montanier (« Je préfère jouer en 6 qu'en 8, mais s'il faut faire le sacrifice... »), pour de bon sur son avenir. « J'ai envie de rejoindre un club qui dispute des compétitions internationales, dit-il. Mais je veux aussi laisser VA en Ligue 1. J'ai un contrat jusqu'en 2012. Et si je pars, je veux que ce soit la tête haute. » Le joueur répond qu'il n'a pas de « contacts francs » avec d'autres clubs (on parle pourtant d'un intérêt de Bordeaux). « Je ne sais rien d'autres que les deux ou trois trucs lus sur Internet... » 

 

 

F. RETSIN

 

 

"La Voix des Sports"

 


Repost 0
14 mars 2011 1 14 /03 /mars /2011 10:00

penneteau| FRUSTRÉ Une relance audacieuse de son gardien a finalement coûté cher à VA |

Il s'en voulait, mais doit-il réellement se le reprocher ? À l'origine du but vainqueur d'Hazard dans les arrêts de jeu, il y a une relance rapide à la main de Nicolas Penneteau vers Renaud Cohade, pour une dernière occasion de but qui change brusquement de camp quand Mathieu Debuchy vient intercepter.

.. « En réfléchissant un peu, je dois prendre plus de temps. C'est un détail, mais ce sont les détails qui comptent souvent. Et là, on leur a ouvert une porte », est venu réagir le gardien forcément un peu désolé après match. Je vois Steeven (Langil) partir en profondeur, Renaud (Cohade) tout seul. S'il peut lui mettre dans le trou, on a une occasion de gagner. Mais Debuchy, qui au départ suivait Steeven est finalement venu sur Renaud. Voilà, ça se joue en une seconde... »

La qualité de jeu de VA

C'est la troisième fois cette saison que VA lâche des points dans les arrêts de jeu et cette statistique frustrante pesait hier de tout son poids sur ses nerfs d'équipe revenue à trois points de la zone rouge. Courageusement, Penneteau assume pourtant son choix : « Avec le recul, bien sûr, je regrette. Mais on a une situation de 2-1. Et on a joué jusqu'au bout pour gagner ce match. D'ailleurs, si on l'avait gagné, il n'y aurait pas eu scandale.

 » Penneteau pestait d'autant plus fort contre cette « issue cruelle » qu'il a vu une belle prestation de son équipe. « C'est très frustrant, on a fait le match parfait. Et eux ont eu la réussite du champion. » Le Corse avait de la fierté pour faire remarquer la qualité du jeu déployé par VA sur la fameuse nouvelle pelouse du Stadium. « Nous aussi, on arrive à bien jouer sur un bon terrain, il faut le noter, insista-t-il. On a pris du plaisir à redoubler les passes, à profiter de ce bon terrain pour reproduire de belles actions. » Le retour à Nungesser contre Bordeaux ne pourra pas être dans la même lignée. « On va retrouver notre terrain. Ce ne sera pas pareil... Mais, nous, on n'a pas les moyens de changer de pelouse », parvint-il à sourire, sûr de l'esprit des siens. « Je suis confiant. On a fait un match plein. Micka (Landreau) a eu plus de boulot que moi. J'ai un arrêt en première période. En seconde, je ne sais même pas si j'en ai un... On savait que ce serait difficile, mais on est là. On va vite se relever de cette défaite. »


 

RICHARD GOTTE

 

 

"la voix des sports"

 

 

 



Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 10:49

va-lille-rami| LILLE - VALENCIENNES |

Le dernier derby de la saison met aux prises cet après-midi le LOSC et VA sur la nouvelle pelouse verte et rasée de près du Stadium. L'équipe de Rudi Garcia ne veut pas y laisser passer l'occasion de faire le trou en tête, quand celle de son ami Philippe Montanier ambitionne de préserver son invincibilité pour avancer vers le maintien.

 

> Un nouveau terrain pour le jeu. Que n'a-t-on pas encore dit sur ce changement de pelouse qui a rythmé la fin de l'hiver lillois ! Sauf que les joueurs, désormais, piaffent d'impatience d'y gambader. Aurélien Chedjou donne un autre éclairage à cet épilogue heureux quand il dit : « On passera pour les rois des cons si on ne gagne pas. On l'a tellement réclamée, cette pelouse... » Ce n'est pas faux. Sur son nouveau billard, Lille a l'espoir de pouvoir dès cet après-midi à nouveau s'appuyer sur sa grosse maîtrise collective et les conduites de balle supersoniques de ses attaquants. Cela lui donne à la fois de l'entrain et de la confiance, mais aussi un brin de pression supplémentaire en cas d'échec.

Les Valenciennois, qui profiteront eux aussi de ce nouveau terrain de jeu, ont de leur côté un sentiment contrasté. Philippe Montanier estime qu'il est logique que l'équipe la plus forte, Lille, soit avantagée. « Comme on est des paysans, on est habitués aux champs de patates... », a-t-il fait remarquer, grinçant. Ses joueurs, qui se doutent que le ballon ne sera pas simple à récupérer, dépassent quant à eux leurs craintes pour penser au plaisir qu'ils prendront avec moins de faux rebonds.

 

> Lille veut bonifier. Une semaine après son coup de force à Marseille (2-1), en théorie, Lille ne peut raisonnablement pas lâcher des points à domicile face à une équipe de milieu de tableau. Pour un prétendant au titre, ce serait embêtant. Dans la pratique, c'est plus compliqué. « C'est une équipe toujours difficile à jouer, souligne Rudi Garcia. On pensait prendre trois points à l'aller, et ils ont réussi à égaliser. C'est une équipe soudée qui ne lâche jamais. » Au match aller, les hommes de Montanier n'étaient que très peu sortis de leur moitié de terrain, privant avec réussite les fusées lilloises d'espaces. « On pense retrouver ça, mais ce ne sera pas la seule équipe qui oeuvre comme ça au Stadium », glisse Garcia, qui sous-entend que Lille sait s'adapter. À domicile en L1, il reste sur trois succès et un nul en 2011.

 

> VA veut s'accrocher. Incapable d'arracher une victoire à Nungesser face à Lorient et Monaco, VA n'a toujours pas de marge et ne peut donc pas réellement débarquer au Stadium la fleur au fusil. L'équipe de Montanier n'a pas tout à fait oublié la fessée de la saison dernière (4-0) et son orgueil lui laisse aussi penser que les grosses cylindrées lui ont parfois bien réussi cette saison.

VA n'a ainsi pas encore perdu contre Lyon (une victoire, un nul), Marseille (une victoire) et le LOSC (1-1 à l'aller). « Lille est le grand favori, il faut accepter ça. Mais on a plus qu'envie de rivaliser. On veut voir de quoi on est capables », indique l'entraîneur, dont l'équipe n'a perdu qu'une fois en 2011 et reste sur six matchs sans défaites.

 

> Amis avant et après... L'amitié qui lie Rudi Garcia et Philippe Montanier peut-elle poser un problème alors que l'un est en mesure de freiner les ambitions de l'autre ? « On sera les meilleurs amis du monde jusqu'à 17 heures, et on le redeviendra à 18 h 50 », assure Garcia. Montanier acquiesce. Les deux coachs, rompus au professionnalisme, font la part des choses.

« Peut-être que je consentirai à sortir avant le match, pour une fois, avance Garcia. Avec Philippe, on ne se voit pas assez souvent, mais à chaque fois, c'est comme si on s'était quittés la veille. » « On ne s'appelle pas tous les jours, mais on est amis et on se voit en dehors », explique Montanier, qui n'a pas hésité à glisser une peau de banane à son ami en estimant les chances de VA à 800 contre 1 sur cette rencontre... « Il a dit ça ?, s'est marré Garcia. C'est un filou. C'est faux, il le sait bien. » Réponse ce soir.

 

 

RICHARD GOTTE

 

"la voix des sports"

 

 

 


Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 10:47

Ducourtioux| LILLE - VALENCIENNES |

David Ducourtioux, le couteau suisse du VAFC, vit comme un défi plutôt qu'une mission impossible le derby qui l'attend à Lille. Parmi les plus polyvalents et les plus expérimentés de L1, il donne son sentiment avant de se frotter à la superbe mécanique lilloise.

 

- Entre votre invincibilité de six matchs et les deux nuls de suite à Nungesser, quel est l'état d'esprit ?

« On est un peu déçus. On espérait prendre plus de points. Mais tout n'est pas négatif. On n'a pas pris de buts et on envisage de bien continuer, de poursuivre notre série. »

 

- Que vous inspire la perspective de jouer chez le leader qui vient de gagner à Marseille ?

« On n'a rien à perdre en fait. Tout le monde nous voit battus. En dessous de 3-0 ou 4-0, ce sera déjà bien... »

 

- Ça vous énerve qu'on fasse de Lille le grand favori ?

« Non, ça ne nous énerve pas. Il faut rendre hommage à Lille. C'est lui le vrai petit Barça du Nord. »

 

- Avez-vous les armes ?

« Tactiquement oui, il y a toujours quelque chose à faire. C'est au coach de mettre ça au point. Et je trouve ça plutôt excitant. On va un peu se casser la tête... Ce n'est pas un simple match. Celui-là est différent car il y a quand même du très beau foot en face. »

 

- La puissance offensive lilloise vous fait-elle peur ?

« Ça peut être un casse-tête et on peut passer une très mauvaise soirée. Mais on peut aussi trouver la parade. C'est en tout cas très intéressant à préparer. C'est stimulant de jouer contre plus fort. On sait par exemple que sur le plan défensif, les solutions seront collectives face au talent des Lillois. »

 

- Vous avez une stratégie ?

« Bien sûr, que nous ne dévoilerons pas... Non, comme toujours il faudra savoir faire déjouer l'adversaire, lui poser des problèmes pour desserrer l'étreinte. Ça peut les agacer. C'est un jeu d'échecs. »

 

- Avant de croiser la route d'Hazard, dormez-vous bien ?

(Sourire) « Oui, ce n'est que du foot, quand même. Même si c'est Hazard, un superbe joueur. C'est le métier, on croise régulièrement des joueurs très forts. Ce sera difficile, mais on va s'accrocher. »

 

 

R. G.

 

"la voix des sports"

 

 

 


Repost 0
9 mars 2011 3 09 /03 /mars /2011 09:56

gomis-va-toulousze| LIGUE 1 VALENCIENNES |

Rémi Gomis, qu'on a vu en forme contre Monaco, s'attend à un derby compliqué dimanche à Lille

.

- Rémi, deux points en deux matchs à Nungesser, il en manque ?
« Oui, on est déçus. Mais on n'a pas pris de but, c'est déjà ça. Et on a la chance que derrière ça n'a pas trop gagné. »


- Monaco n'est jamais sorti...
« Ce n'était pas évident, même si on se doit de trouver des solutions. Ils avaient besoin de se rassurer. D'autres viendront encore jouer comme ça. »


- À Lille, ce sera à votre tour de défendre ?
« Lille a une équipe complète, solide derrière, bonne au milieu, explosive devant. Mais dans un derby, tout est possible. »


- Comment avez-vous apprécié la performance de Rio Mavuba, à votre poste, à Marseille ?
« C'est un super joueur, alors je regarde... Les Lillois ont été costauds, au-dessus, leur victoire est méritée. Ils sont conscients de leurs forces et jouent pour gagner. C'est la meilleure équipe de L1. »


- Comment exister contre une telle équipe ?
« Il faudra mettre beaucoup d'envie et être prêt à souffrir. On sait que Lille va aller de l'avant. Mais bon, c'est un gros match et dans ce cas-là, tout le monde a envie de prouver. »


- Vous êtes invaincus depuis six matchs et pourtant le maintien est loin d'être assuré...
« C'est juste, mais on n'est pas dans les trois derniers et il ne faut pas s'affoler. On sait que ce sera compliqué jusqu'au bout. On va essayer de rester sur cette vague et de bien travailler toute la semaine pour faire un bon match. Il le faudra car Lille aura à coeur de confirmer Marseille. Il faudra être prêt. »

 

 

RICHARD GOTTE

 

"la voix des sports"

 

 

 


Repost 0
7 mars 2011 1 07 /03 /mars /2011 07:41

va-monaco| RALENTI Le nul concédé contre Monaco (0-0) laisse VA sous pression dans la course au maintien |

Faute d'avoir su percer la muraille monégasque, VA sort frustré d'une série de deux matchs à Nungesser où il n'aura engrangé que deux points.

Pas encore fait le maintien.

 

  Ce qu'il y a de bien avec le foot, c'est qu'on peut toujours appeler un proverbe à la rescousse. Pour VA, tenu en échec samedi par Monaco (0-0) alors qu'il rêvait de s'envoler vers le maintien, c'est le très sûr « Quand on ne sait pas gagner, il faut savoir ne pas perdre » qui s'impose encore une fois pour la quête d'un point qui comptera comme les autres. Surtout quand on repense à ce dernier contre de Park, qui croisa trop sa frappe dans le temps additionnel... Il faut reconnaître que perdre là-dessus aurait été cruel et même une aberration pour le jeu (copyright Christian Gourcuff), tant Monaco n'a rien fait pour mériter la victoire. Mais, en cette L1 qui semble toujours plus inspirée par l'efficacité à l'italienne, le week-end a montré que l'option défensive pouvait suffire, ce n'est pas le PSG défait à Auxerre (1-0) qui nous contredira.

 

Face au cuirassier monégasque, défendu rappelons-le par neuf canons de gros calibre (record à battre !), VA s'est donc cassé les dents sans que son match soit à jeter aux orties. Les Nordistes n'ont certes pas été au meilleur de leur forme sur le plan technique, mais ils mirent suffisamment de conviction pour se créer une dizaine d'occasions qui auraient dû leur rapporter les trois points. Il aurait juste fallu, par exemple, que Pujol (7e) ou Cohade (63e) chaussent deux pointures de plus pour marquer ce but libérateur. « Offensivement, on est un peu moins précis  », expliqua Philippe Montanier désolé de l'issue mais guère sévère avec ses joueurs. « Ils ont tout essayé. On aurait vraiment aimé gagner.»

 

Ce deuxième 0-0 de suite à Nungesser après Lorient n'est bien sûr « pas une bonne opération sur le plan comptable », analysa l'entraîneur, qui comme ses joueurs avait vu une fenêtre de tir pour un break dans la course au maintien.

Ce sera pour plus tard et, avec le recul, VA n'a pas à paniquer. En grattant un point ce week-end face à un adversaire direct, il a maintenu son avance sur la zone rouge à six points tout en enchaînant une série de six matchs sans défaite qui donne l'idée d'une vraie solidité. Ça fait désormais trois matchs qu'il n'encaisse pas de but sur sa pelouse, autour de cadres comme Penneteau et Bisevac à leur meilleur niveau. De cet échec, il peut donc retenir une forme de confiance avant d'aborder la dernière salve de douze matchs où il lui faudra gagner trois fois pour assurer sa place en L1 la saison prochaine. «  Tant qu'on n'a pas cette victoire, on reste sous pression », a insisté Montanier samedi, alors que son équipe n'a pas vraiment le loisir de se relâcher. Dimanche, un derby très compliqué l'attend à Lille.

 

 

 RICHARD GOTTE

 

 "lavoixdunord.fr"

 

Repost 0
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 06:33

monaco-va-cohadeCampé sur une bonne série de cinq matchs sans défaite, Valenciennes a, ce soir, l'occasion de prendre neuf points d'avance sur la zone de relégation en cas de victoire, ce qui serait confortable à douze journées de la fin. Philippe Montanier en convient. « Monaco est un adversaire direct et c'est un match qui est donc déterminant à ce moment de la saison. Notre classement est appréciable par rapport à ce qu'il a été, mais on n'a toujours pas de marge de manoeuvre », explique-t-il.

L'entraîneur, qui juge « médiocres » les deux dernières sorties (Caen et Lorient), attend un match plus complet car la situation l'exige. « On est conscients qu'on va affronter une équipe extrêmement mobilisée qui joue sa survie et possède beaucoup de joueurs de valeur », pose-t-il. La pression est donc de retour mais il n'est pas sûr que c'est VA qui devra en supporter le plus. « Le match nul serait sans doute plus préjudiciable pour Monaco car il est derrière », pointe Montanier, qui n'envisage toutefois pas d'être attentiste. « Nous avons la volonté de jouer notre jeu à domicile et de nous imposer. Nous pouvons faire mieux », affirme-t-il alors que dans son esprit Monaco reste « une affiche » qui doit motiver ses joueurs vainqueurs cette saison de l'OM et Lyon.

« ASPTT Barcelone »

Vainqueur à l'aller 0-2, VA surfe sur une vague de réussite contre l'ASM qu'il a battue trois fois sur quatre sur sa pelouse ces dernières saisons.

On se souvient ainsi du 3-1 retentissant de la saison dernière, où les Nordistes avaient enchaîné de superbes séquences qui leur avaient valu le surnom encombrant de « Petit Barça du Nord ». « Rien n'a changé, nous ne sommes toujours que l'ASPTT Barcelone », sourit Montanier qui parle de circonstances bien différentes.

Son capitaine, Rudy Mater, estime pour sa part que VA ne doit pas laisser passer l'occasion de bonifier sa période d'embellie : « Nous sommes plus joyeux, nous nous amusons plus », relate-t-il pour expliquer la confiance à la hausse.

« Le coach nous a toujours dit de ne pas jouer avec le frein à main. Avant ce n'était pas évident. Là ça l'est un peu plus. Et si on bat Monaco, qui reste une grosse équipe, derrière on se sentira plus fort, beaucoup plus fort... »

 

 

R.G.

 

"la voix des sports"

 

Repost 0
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 05:35

ledentu

 

 

Les arbitres de Ligue 1, qui avaient annoncé qu'ils allaient retarder d'un quart d'heure le coup d'envoi des matches samedi et dimanche, seront remplacés par des arbitres de niveau National (3e division).

 

 

Ainsi, c'est Alban Hung qui officiera à Nungesser. Il sera assisté de Pascal Poupeau et Mathieu Normand.

Initialement, c'est Damien Ledentu qui devait officier pour cette rencontre.

Repost 0

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats