VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 16:45

angers-vaLogiquement éliminé par un Angers bien plus déterminé et entreprenant (2-1), Valenciennes a entretenu hier sa légende d'équipe fâchée avec la coupe.

Circonstance aggravante, l'équipe nordiste a terminé le match à neuf, ce qui l'a non seulement pénalisée hier mais l'handicapera encore pour les matchs à venir. Dire que dans ses voeux elle souhaitait avant tout retrouver du monde... Dans un match qui ne ressembla jamais à une bagarre de méchants garçons, et alors que les deux équipes avaient commencé par poser ensemble pour la photo, M.

Bré a un peu gâché la fête en sortant la bagatelle de neuf cartons. Son fait majeur aura été d'exclure Gaëtan Bong juste avant la pause alors que le défenseur était juste resté debout dans un duel épaule contre épaule viril (42e).

« Première période médiocre »

« Si ce n'était pas notre arrêt de mort, ça y ressemblait quand même », regretta Philippe Montanier, qui avait déjà dû faire le désagréable constat de « la première période médiocre » de son équipe. Sur une pelouse épouvantable, VA, très défaillant dans le collectif, n'avait alors proposé qu'un rush de Nam qui avait perdu son duel face à Malicki (5e) et une tête de Samassa de peu à côté (31e). Très maigre pour une reprise.

Angers, au contraire, montrait le peps d'une équipe décidée à forcer son destin. Les hommes de Jean-Louis Garcia, très disciplinés en 4-4-2 dans le repli défensif avec deux lignes de quatre très serrées, eurent ainsi le contrôle du jeu et mirent régulièrement le danger devant le but de Penneteau avec en particulier une reprise acrobatique de Gillet sur la barre (10e) et un joli numéro de Doré qui buta sur le gardien corse (27e ).

Ils se retrouvèrent pourtant menés au score juste avant l'heure de jeu, quand Djellabi dévia malencontreusement dans son but un coup franc de Mater (0-1, 57 e). Même si paradoxalement, VA se montrait bien meilleur à dix qu'à onze, cet avantage était très flatteur.

Angers put alors compter sur un homme providentiel, avec Claudio Keserü. L'attaquant puncha un coup franc à 20 mètres que Penneteau ne put que repousser sur Doré qui reprit victorieusement au point de penalty (1-1, 72e). Puis dans les arrêts de jeu, le buteur esseulé profita de la fatigue d'un VA qui venait de combattre une heure à dix pour marquer d'une frappe croisée imparable (2-1, 105e +1) alors que le jeune Aboubakar perdait son sang-froid (130e). Une soirée de pur cauchemar.

 

RICHARD GOTTE

 

ANGERS - VALENCIENNES : 2-1, ap (0-0).

 

Stade Jean-Bouin. 5 261 spectateurs. Arbitre : M. Bré.

 

- Buts : Doré (72e), Keserü (105e+1) pour Angers Djellabi (57e, csc) pour Valenciennes.

Avertissements aux Angevins Renouard (73e), Manceau (85e), Diers (94e), Gillet (130e) aux Valenciennois Bong (9e, 42e), Samassa (10e), Angoua (90e+3). Expulsions des Valenciennois Bong (42 e) et Aboubakar (130e).

 

- ANGERS : Malicki (cap.) Deroff, Hénin, Gillet, Djellabi Gomez (Keserü, 60e), Manceau (Rousseau, 105e), Auriac, Renouard Doré (Diers, 74e), Charbonnier. Non entrés : Hiaumet (g.), Lamy, Couturier, Florentin.

Entraîneur : Jean-Louis Garcia.

 

- VALENCIENNES : Penneteau Mater (cap.), Isimat-Mirin, Angoua, Bong Nam, Sanchez (S. Dia, 107e), Loriot Aboubakar, Samassa (Dossevi, 66e), Danic (Pallois, 46e). Non entrés : Leca (g.), Rafael, Mfuyi, Saez.

Entraîneur : Philippe Montanier.

 

 

"la voix des sports"

 

 

Repost 0
Published by vafc - dans Coupes
commenter cet article
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 16:01

montanier-philippeL'entraîneur valenciennois n'a pas mâché ses mots après la défaite de son équipe à Angers (L2) hie soir entrente-deuxièmes de finale de la Coupe de France (2-1, ap).


«  Je suis déçu par la médiocrité de notre première période. A dix, la partie est devenue beaucoup plus difficile. Pourtant les joueurs ont lutté jusqu'au bout et je ne puis rien leur reprocher sur leur deuxième période. C'est dommage parce qu'avec deux expulsions on se pénalise pour la suite du championnat », a réagi Philippe Montanier.

 

 

"La Voix des Sports"

Repost 0
Published by vafc - dans Coupes
commenter cet article
8 janvier 2011 6 08 /01 /janvier /2011 08:53

mater|  FOOTBALL COUPE DE FRANCE (32es de finale) |

Systématiquement éliminé en 32es de finale de la Coupe de France ces trois dernières saisons

à l'extérieur par des équipes de L1 (Lorient, Toulouse et Le Mans), Valenciennes tentera ce soir de passer son cap de bonne espérance, contre une L2 cette fois mais toujours loin de ses bases, à Angers.

Alors que la visite de Steve Savidan (le héros de Nungesser revenu vivre dans sa ville natale) et 10 °C sont annoncés au stade Jean-Bouin, on n'est toutefois pas sûr que VA abordera son premier match de l'année en appréciant pleinement la douceur angevine. Il fera, en effet, encore « moins huit » ce soir dans le groupe de Philippe Montanier, qui déplore huit absences après le forfait de dernière minute de Grégory Pujol et « Bobo » Baldé. Ces deux indisponibilités viennent notamment s'ajouter à celles de Bisevac, Ducourtioux, Gomis, Cohade et Kadir, ce qui fait plus d'une demi-équipe de cadres en moins.

 

Pour l'instant, 2011 s'inspire beaucoup de 2010, en pire... Pour aller au-delà de ces infortunes, l'entraîneur nordiste, qui croit dur comme fer à l'esprit de la coupe, espère tout de même que son équipe, extrêmement rajeunie par la force des choses, saura se faire violence pour « briser la malédiction de la coupe à Valenciennes ».

Il s'agit de lancer une belle aventure et de repartir sur de bonnes bases avant un stage d'une semaine à La Grande-Motte, qui débouchera sur un difficile déplacement à Montpellier le samedi 15.

Requinqué par sa victoire juste avant la trêve contre Toulouse (2-1), VA cherchera à vérifier ce soir si la réussite est désormais réellement de son côté, ce qui n'est pas évident au regard de ses soucis d'effectif.

Une défense expérimentée

Il aura en tout cas besoin d'être très fort ce soir contre un Angers qui n'espère pas grand-chose en L2 mais mise en revanche sur un petit exploit face à une L1. « Je connais bien Angers et son entraîneur, a confié cette semaine Montanier. C'est une équipe bien organisée, très expérimentée et difficile à jouer. » Jean-Louis Garcia alignera une défense de 33 ans de moyenne d'âge quand VA n'aura aucun trentenaire sur la pelouse et comptera treize joueurs de moins de 25 ans dans son groupe de dix-huit. Entre la fraîcheur et le métier, qui aura le dernier mot ? 

 

 

RICHARD GOTTE

 

 

"la voix des sports"

 

Repost 0
Published by vafc - dans Coupes
commenter cet article
7 janvier 2011 5 07 /01 /janvier /2011 06:17

       

 

 

 

 

Le groupe Angevin:


Grégory MALICKI, Jérôme HIAUMET - Yves DEROFF, Jérémy HENIN, Pierre Henri LAMY, Karim DJELLABI, Malik COUTURIER, Nicolas GILLET - Olivier AURIAC, Maxime ROUSSEAU, Diego GOMEZ, Charles DIERS, Nicolas FLORENTIN, Sébastien RENOUARD, Vincent MANCEAU - Gaëtan CHARBONNIER, Fodé DORE, Claudiu KESERU

 

Absents :  Loris ARNAUD et David DE FREITAS (blessés), Emmanuel BOURGAUD, David LERAY, Alexandre LETELLIER, Stevie RIGA, Anthony OUASFANE (CFA 2).

 

Suspendu : Martin FALL



Le groupe Valenciennois:

 

Penneteau, Leca - Angoua, Bong, Isimat-Mirin, Mater, Mfuyi, Pallois, Rafael - Danic, Dossevi, Loriot, Nam, Saez, Sanchez - Aboubakar, Dia, Samassa

 

Absents : Baldé (dos), Bisevac (genou), Cohade (cheville), Ducourtioux (mollet), Kadir (convalescent), Lacourt (convalescent), Pujol (deuil familial), Bangoura, Wimbée (Choix de l'entraîneur)

 

Suspendu : Gomis


 


 

 

 


Repost 0
Published by vafc - dans Coupes
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 10:31

copie-1-coupe-de-france.jpgLe tirage au sort en a décidé ainsi. Le VAFC se déplacera à Angers pour disputer son 32e de finale de la coupe de France. Une équipe, pensionnaire de Ligue 2, que José Saez connaît bien puisqu'il y a évolué deux saisons entre 2002 et 2004 avant de rejoindre le VAFC.

«J'ai été prêté là-bas durant deux saisons (ndlr, José Saez appartenait alors au Losc). J'avais 18 ans, c'est là-bas que j'ai appris à être aux ordres. C'était une bonne expérience, nous étions montés de Nationale en Ligue 2», se souvient José Saez qui s'attend à un match «compliqué», au début du mois de janvier. «Ça reste la Coupe de France. Ils vont se battre pour nous battre», dit-il.

saez.jpgLe milieu de terrain valenciennois a aussi affirmé qu'ils iront «jouer là-bas pour gagner». Même si, selon lui, «la priorité reste avant-tout le championnat». A quatre points du premier relégable, le VAFC reste sur deux défaites en ligue 1 et se prépare à vivre un déplacement compliqué à Rennes. Les Valenciennois accueilleront aussi Toulouse avant la trêve hivernale. «Nous ne sommes pas à la rue comme c'était le cas, à la même époque, il y a deux saisons. Et nous feront tout pour ne pas revivre ça», confesse-t-il.

A Angers, les Valenciennois retrouveront peut-être Steve Savidan qui, on le sait, a aussi ouvert une brasserie là-bas. Sourires de José Saez : «Ce qui est certain, c'est que nous n'y ferons pas notre préparation. Ce serait bien trop dangereux, je pense ! (Rires)».

Le match aura lieu soit le samedi 8 soit le dimanche 9 janvier.



Article rédigé par :
Marc-Antoine Barreau

Repost 0
Published by vafc - dans Coupes
commenter cet article
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 07:07

 

 

 

Repost 0
Published by vafc - dans Coupes
commenter cet article
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 16:54

penneteau| FOOTBALL AVANT VALENCIENNES - PARIS SG |

Auteur d'un gros match à Bordeaux, Nicolas Penneteau rêve désormais de se qualifier

en demi-finales de la Coupe de la Ligue. Il lui faudra pour cela battre Paris demain, et un certain Antoine Kombouaré.


- N'est-il pas frustrant d'encaisser un but à quatre minutes de la fin quand on a multiplié les parades et arrêté un penalty ?

« C'est très frustrant, même si un point à Bordeaux c'est positif, et même si c'était mérité pour eux. Mais la première réaction c'est la frustration. »


- Vous revoilà en piste dès demain... « C'est agréable de jouer tous les trois jours. Nous les joueurs, nous avons hâte d'y être. D'autant que c'est un quart de finale de Coupe. »


- Paris à domicile, est-ce un bon tirage ?

« À domicile, c'est toujours un bon tirage. On a la chance de recevoir pour la deuxième fois d'affilée. Il faut en profiter et faire plaisir à notre public qui n'a jamais été trop gâté avec les coupes. Tout est réuni pour que tout le monde soit content. Il ne reste plus qu'à gagner. »


- Rencontrer Antoine Kombouaré ajoute-t-il du piment ?

« Oui. On a l'objectif de se qualifier et de battre notre ancien coach. »

- Quel souvenir gardez-vous de lui ?

« Il a un caractère fort, exige beaucoup, tout en étant très proche des joueurs. On sentait de l'amour en retour. Je me souviens de ses participations aux entraînements des gardiens, de ses gueulantes dans le vestiaire, mais aussi de son intérêt pour nos vies en dehors du foot. Il tenait le rôle d'un père pour nous mettre dans les meilleures conditions. »


- Êtes-vous surpris de sa réussite actuelle à Paris ?

« Non. C'est un meneur d'hommes. Il fallait ça à Paris. »


- Comment évaluer vos chances après avoir vu Paris dominer le « clasico » ?

« Quand nous jouons une coupe, nous la jouons à fond et nous sommes très motivés. Paris marche fort, c'est sûr, il vient de tomber l'OM, le leader ou presque. Ça va être un combat acharné. »


- Redoutez-vous les attaquants parisiens ?

« Je ne vois pas ça comme ça. J'aime me frotter à de grands attaquants. C'est pour ça que je fais ce métier. »


- Étudierez-vous les tireurs de penalty parisiens avant le match ?

« Non, moi j'y vais plutôt au feeling. Je préfère garder ma part d'insouciance et me concentrer sur mon match. » 

 

 

RICHARD GOTTE

 

 

"la voix des sports"

 

 

 

Repost 0
Published by vafc - dans Coupes
commenter cet article
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 15:58

saez2.jpgTémoin des années Kombouaré, José Saez débutera Valenciennes - PSG, demain à 17 h, face à son ancien coach. Avec l'envie de propulser VA en demi-finale de la Coupe de la Ligue.

 

- José, quelle importance a pour vous cette Coupe de la Ligue ?
« C'est un trophée comme un autre. N'importe quelle coupe, on prend ! Inscrire son nom dans un palmarès, c'est important dans la carrière d'un joueur. »


- Vous avez de bonnes chances d'être titulaire...
« Je me prépare toujours pour l'être et on peut toujours compter sur moi. Je suis toujours frais... Mais c'est vrai, la coupe ça sert aussi à ça, à offrir du temps de jeu à tout le monde. On peut se montrer. Et puis c'est un beau à jouer. Il y a une demi-finale à la clef ! »

- VA a-t-il ses chances ?
« Bien sûr. On est peut-être la plus petite équipe du tirage mais on a peur de personne et on la chance de recevoir. C'est important de recevoir en coupe. On l'a vu au tour précédent (4-0 contre Boulogne). Si on avait dû jouer là-bas, ça n'aurait sûrement pas été la même chose. »

- Comment vivez-vous les nombreuses blessures dans l'effectif ?
« Nous ne sommes vraiment pas chanceux cette saison... Toutes les lignes ont été touchées. Là on a plus qu'un seul attaquant avec Greg. Mais on peut compter sur les jeunes. »

- Êtes-vous content de retrouver Antoine Kombouaré ?
« C'est toujours un plaisir de le revoir. On a fait du bon boulot avec lui pendant quatre ans. Après jouer contre équipe... On a vu contre l'OM que Paris c'est solide cette saison._Il a l'effectif pour jouer les cinq premières places et embêter les très gros. Le recrutement a été bon. Il va falloir compter avec eux. »

- Quelle est pour vous la marque Kombouaré ?
« Quand tu prends une équipe en L2 avec des joueurs de National, que tu la montes et la maintiens en L1, que dire de plus que respect. Avec Kombouaré, tout le monde est à égalité et c'est toujours le meilleure onze qui joue. C'est un gagneur. Il savait motiver l'équipe. »

- Parfois un peu dur aussi ?
« Mais c'est parce qu'il nous aimait et nous défendait toujours_! C'est sûr qu'il peut-être dur, à l'image du défenseur qu'il a été. C'était quand même une époque où ça envoyait au niveau des tacles... »

 

 

 "La Voix des Sports"

 

 


Repost 0
Published by vafc - dans Coupes
commenter cet article
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 15:28

       





Le groupe valenciennois
Leca, Penneteau - Angoua, Baldé, Bisevac, Ducourtioux, Mater, Mfuyi, Pallois - Cohade, Danic, Dossevi, Loriot, Nam, Saez, Sanchez - Massampu, Pujol

Blessés : Aboubakar (infection virale), Bangoura (adducteurs), Bong (genou), Kadir (convalescent), Lacourt (convalescent), Rafael (reprise), Samassa (adducteurs), Wimbée (doigt)

Suspendu :Gomis, Isimat-Mirin




Le groupe parisien
Edel, Coupet - Armand, Camara, Ceara, Jallet, Makonda, Sakho, Tiene, Traoré - Chantôme, Clément, Giuly, Makélélé, Sessegnon - Erding, Hoarau, Luyindula


Le suspendu :Bodmer


Les blessés : Nenê (mollet), Maurice (adducteurs)



Repost 0
Published by vafc - dans Coupes
commenter cet article
27 octobre 2010 3 27 /10 /octobre /2010 09:03

va-boulogne-aboubakar| FOOTBALL COUPE DE LA LIGUE (huitièmes de finale) |

Sans difficulté, les Hennuyers se sont qualifiés pour les quarts de finale à l'issue d'une partie à sens unique. Les Boulonnais sont complètement passés au travers de leur rendez-vous.

 

Boulogne n'est plus invaincu. Hier soir, l'USBCO s'est sèchement inclinée en offrant une passivité défensive très inquiétante dans un secteur du jeu qui constitue sa force en Ligue 2. Laurent Guyot a reconnu la supériorité du VAFC, mais cette large différence entre les deux équipes a quand même débouché sur un petit psychodrame.

En gros, l'entraîneur boulonnais reproche à son collègue d'en face d'avoir « grugé » tout son monde en reportant le statut du favori sur ses joueurs. « Les meilleurs ont gagné, la vérité a été rétablie », a-t-il ainsi tonné, en soulignant aussi les cadeaux de ses défenseurs. Philippe Montanier a pris un air étonné : « J'ai voulu dire que Boulogne dispose d'un très bel effectif. Le score est sévère.

Mon équipe a bénéficié de beaucoup de réussite. Si j'ai froissé des gens, je m'en excuse. » Il insiste, l'effronté !

Situation débloquée rapidement

Car c'est sans réelle difficulté que les Valenciennois ont négocié leur premier derby de la semaine. En débloquant rapidement la situation avec la complicité de Boulonnais particulièrement fébriles, ils se sont sérieusement facilité la tâche en évitant une inutile dépense d'énergie qu'ils apprécieront peut-être dimanche face au LOSC.

Pour résumer, on dira que les Boulonnais se sont d'abord pris un « Big Bong » dans la face pendant toute la première période. Une matière incandescente qui court, tacle, ratisse, relance, court encore et énerve parfois lorsque le joueur tarde à lâcher le ballon. On croit s'en être débarrassé, il revient par la porte de derrière !

Avant la pause, l'attaquant valenciennois fut l'origine de tous les bons coups de son équipe. C'est d'abord lui qui a donné une migraine pas possible à Borne, c'est encore lui qui a déposé un centre millimétré sur la tête d'Aboubakar (conforté par l'énorme passivité de Lachor, Soumaré et Cassard) sur le premier but du VAFC (11e) et c'est encore lui qui a conclu un contre limpide amorcé par Saez et Loriot (2-0, 37e). Mais ça ne dure qu'un temps. Sa seconde période fut nettement moins avantageuse. L'essentiel était déjà fait. La suite ne fut qu'une formalité concrétisée par le froid réalisme d'Aboubakar, auteur de deux autres buts faciles (65e, 84e).

Dans ce douloureux constat, on veut croire que Boulogne alimentera sa réflexion sur ce qui freine encore sa progression en L2. Certes, l'USBCO développe du jeu. Mais que vaut-il sans un minimum d'agressivité et de détermination ? Aboubakar, lui, a signé un spectaculaire triplé et conforte la confiance accordée par son entraîneur. « Je remercie Dieu », dit l'attaquant valenciennois. Montanier appréciera...

 

 

 FRÉDÉRIC RETSIN

 

"lavoixdunord.fr"

 

 

 

Repost 0
Published by vafc - dans Coupes
commenter cet article

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats