VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 07:31
AMICAL En prélude à son match contre l’Ukraine, la France affronte, ce soir (21 h) au Stade de France, le Maroc du capitaine valenciennois
 ouddou2.jpg Le Maroc a toujours été un adversaire qui a réussi à la France quand celle-ci l’affronta avant une échéance clé (1998, 2000). Sur le plan sentimental, l’opposition n’est pas neutre non plus, le football marocain ayant toujours été proche du nôtre. Huit joueurs évoluant dans les clubs français figurent d’ailleurs dans la sélection du Français Henri Michel, dont le Valenciennois Abdeslam Ouaddou.

Plus qu’un banal entretien physique et psychologique à deux mois de la Coupe d’Afrique des nations, plus qu’une aération voulue par un entraîneur (Henri Michel) connaissant la maison pour l’avoir fréquentée naguère (1995-2000) mais souhaitant, pour d’évidentes raisons stratégiques, figer certaines certitudes, cet épisode forcément médiatique du Stade de France est d’abord un symbole fort aux yeux d’Abdeslam Ouaddou.
À un mois et demi de Noël, le grand Valenciennois au sourire abondant et aux gestes défensifs clairs aura le sentiment d’être déjà au pied du sapin en faisant le court voyage de Saint-Denis. « Jouer contre la France, c’est un beau cadeau pour le football marocain. J’espère que ce sera une grande fête. Sur le terrain, ça va bien se passer. Et dans les tribunes aussi. Il n’y aura pas de sifflets au moment de La Marseillaise (1) car les Marocains aiment le football et la France. »

Laboratoire

« Abdes » Ouaddou voit en tout cas, dans cette confrontation haut de gamme, une formidable opportunité pour le Maroc qui rêve d’avancées significatives et de stabilité. Au sein d’un football africain hypercréatif mais hélas toujours en manque de garanties à l’épreuve du temps, dans le jeu et les structures, son pays n’a pas encore trouvé les recettes qui lui permettraient de devenir durablement compétitif, tout en tirant la quintessence de ses immenses richesses personnelles.
Saint-Denis et les Bleus pourraient donc servir de base de renouveau, de laboratoire en vue de progrès ultérieurs pour un football encore en chantier.
Le récent retour aux affaires d’Henri Michel, qui avait mené le Maroc à la Coupe du monde en 1998, et qui avait su en exploiter toutes les potentialités, est une étape importante aux yeux du Valenciennois. Le choix de la France pour grandir, en est une autre.
« Jouer en France est un plus incontestable. J’y vois, de la part de nos dirigeants, une volonté de changer de cap. Quand j’avais dit non à la sélection (absence d’un an), je voulais simplement faire entendre ma voix. J’en avais marre de ces matchs amicaux sans relief qui n’apportaient rien. J’ai beaucoup de respect pour le football africain mais il est clair que si l’on veut changer les choses, il faut s’inspirer de ce qui se fait de mieux en Europe.
Par rapport à ce que l’on veut développer au Maroc, venir à Saint-Denis est très important. Le problème avec le football africain, c’est de trouver la stabilité. On est en effet toujours influencé par les résultats. Une défaite, deux défaites et on vous vire ! J’espère qu’il y a eu chez nous une prise de conscience. Le fait qu’on ait rappelé Henri Michel est un signe encourageant. Au Maroc, on le respecte et il a l’avantage de bien connaître notre football, les hommes, les mentalités. »

Des hauts et des bas

« Jusqu’ici, la vie de la sélection marocaine a toujours été faite de hauts et de bas. Mais quand on est capable d’aller en finale de la CAN (en 2004, contre la Tunisie), on se dit qu’il y a sûrement quelque chose à exploiter. » Le regard déjà embué par l’émotion qui, inévitablement, l’envahira ce soir, « Abdes » Ouaddou se dit prêt à relever tous les défis futurs, fussent-ils ardus, avec les Lions de l’Atlas issus de la Ligue comme lui : « On essaie d’apporter notre expérience. Parfois, c’est dur de se faire entendre (rires). Mais on va y arriver ! » • 1. – Lors du match France - Algérie, le 6 octobre 2001, l’hymne national avait été copieusement sifflé avant que le match ne soit interrompu à la suite de l’envahissement du terrain (à un quart d’heure de la fin).

PIERRE DIÉVAL
"la voix des sports"
grang-bouton-rouge-l1.gif

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats