VAFC

     VAFC / Sochaux
  3 / 0



La ligue1 en direct

Brèves



21/10/11
Nam
namNam, dont la prolongation était déjà dans les tuyaux, a signé pour un an de plus. Il est lié avec le club jusqu'en 2013.

21/10/11
Saez
saezSaez, qui arrivait en fin de contrat au terme de la saison, a prolongé de deux ans, soit jusqu'en 2014.

09/09/11
Nicolas Isimat-Mirin
isimatCe jeudi, Nicolas Isimat-Mirin, l'international français Espoirs, a prolongé son contrat et se retrouve désormais lié au VAFC jusqu'au 30 juin 2014.


22/08/11
Arnaud Brocard
brochardLe gardien de but Arnaud Brocard (24 ans, 1,86 m) est attendu ce lundi à Valenciennes où il devrait s'engager pour une saison après avoir passé avec succès la visite médicale.

21/08/11
Gil
gilValenciennes s'est mis d'accord avec Cruzeiro dans la nuit de vendredi à hier pour le transfert de Carlos Gilberto Nascimento Silva, dit « Gil », 24 ans, solide défenseur central de 1,88 m .VA a dû mettre le prix, 3 millions d'euros pour un contrat de quatre ans.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

19/08/11
Rudy Mater
materTouché contre Brest (ischios), Rudy Mater devrait être absent quinze jours a annoncé ce vendredi matin Daniel Sanchez.

25/07/11
Milan Bisevac
milan bisevacMilan Bisevac a paraphé lundi un contrat de trois ans en faveur du Paris Saint-Germain.

22/07/11
Rudy Mater
materEn discussion depuis plusieurs semaines, Rudy Mater, 30 ans, a ce vendredi matin officiellement prolongé son contrat avec VA de deux saisons (jusqu'en 2014).

01/07/11
F. Massampu
massampuFrancis Massampu a signé un premier contrat professionnel de 3 ans avec le VAFC. La saison dernière, le jeune attaquant (19 ans) a inscrit 10 buts avec la réserve valenciennoise en CFA 2 et fait trois apparitions en équipe première.

20/06/11
Nicolas Pallois
pallois nicolasNicolas Pallois, 23 ans, portera cette saison les couleurs de Laval en Ligue 2, où il est prêté pour un an sans option d'achat.

18/06/11
le Stade du Hainaut
hainautLe nouveau stade de Valenciennes, un magnifique chaudron de vingt-cinq mille places dans lequel évoluera désormais le VAFC, portera le nom de Stade du Hainaut.

17/06/11
Carlos Sanchez
sanchez carlos-copie-1Carlos Sanchez ne reprendra pas l’entraînement avec ses coéquipiers, fin juin. Le joueur du VAFC figure en effet dans la liste dévoilée par le sélectionneur de la Colombie pour la Copa America. Celle-ci se disputera du 1er au 24 juillet 2011 en Argentine.

15/06/11
Kenny Lala
lalaKenny Lala a signé cet après-midi son premier contrat professionnel d'une durée de quatre ans avec le VAFC. Défenseur, âgé de 19 ans, Kenny Lala évoluait la saison dernière au Paris FC (National).

14/06/11
Grégory Pujol
pujolGrégory Pujol va prolonger jusqu’en 2014 avec Valenciennes. Annocé à Saint-Etienne, il devrait finalement rester dans le Nord.


08/06/11
Daniel Sanchez
sanchez danielC'est fait ! Daniel Sanchez, 57 ans, devient le nouvel entraîneur du VAFC. Valenciennes et Tours ont trouvé un accord ce mercredi matin pour le rachat de la dernière année de contrat du technicien.


06/06/11
Lille - Valenciennes
http://ckorpal.free.fr/tableau/va-lille.jpgLes dirigeants lillois et valenciennois ont convenu d'un match amical le samedi 16 juillet à Cambrai, au stade de la Liberté.


04/06/11
Philippe Montanier
montanier-philippeVA et Philippe Montanier, c'est fini. Après une semaine de négociations et de tergiversations, la Real Sociedad a accepté la nuit dernière de payer 500 000 euros, la somme réclamée par Valenciennes


1 mars 2009 7 01 /03 /mars /2009 11:26

On attendait un combat, on l'a eu et c'est Valenciennes qui est resté debout, hier soir, dans un stade Nungesser ravi de voir enfin son équipe remporter un derby sous ses yeux. L'équipe d'Antoine Kombouaré, qui attendait elle aussi ça depuis deux ans, a montré des valeurs qui la mettent plus que jamais dans le ton de la lutte pour le maintien. Pour Lille, un peu tendre ou un peu content de peu, c'est un nouveau coup de frein.


Si l'on se réfère à l'instinct de survie, Valenciennes, qui avait plus besoin de la victoire, a su forcer son destin. Lille, au contraire, a finalement joué ce match à gros enjeux comme un autre et ça lui a coûté cher. « On a livré une première période trop moyenne pour exister », reconnut Rudi Garcia, chaud comme tout le monde pendant les débats mais tout aussi apaisé après. Lucide aussi pour reconnaître : « Oui c'est un coup d'arrêt. » Antoine Kombouaré, lui, a désormais tout les raisons de rester zen comme un moine qui a vu la lumière. Hier son équipe s'est imposée sans discussion, signant ainsi son neuvième match sans défaite, ce qui lui permet de « grappiller » pour reprendre son terme favori. Les autres ont gagné, mais peu importe. Le coach trace sa route.

« Team derby »

« C'est une énorme performance collective. On ne prend pas de but, nos attaquants sont efficaces et tout le monde se bagarre.

 » Ça pour se bagarrer, Mater et ses copains en connaissent un rayon et ont su se faire respecter hier. Lille, sans forcément s'en apercevoir, a baissé la tête. « À 2-0, on aurait pu tuer le match », remarqua encore le coach, qui ne tiendra pas rigueur à son équipe d'avoir beaucoup reculé et subi sur la fin.

Dans ce match, on commença par se craindre énormément, dès la composition des équipes d'ailleurs. Un peu la tête à Lyon quand même, Garcia avait appelé Debuchy, Dumont, Fauvergue et Tafforeau pour présenter un « team » spécial derby mentalement prêt. Cela sembla pertinent au début, quand Lille alla presser relativement haut un Valenciennes étonnamment bas. L'équipe de Garcia eut ainsi quelques idées lors de la première demi-heure, avec Bastos sur coup franc (13 e), puis surtout sur un décalage de Balmont, où la frappe en force du Brésilien obligea Penneteau à une grande parade (29e).

VA avait eu chaud, mais il n'était pas non plus spectateur dans un combat où les duels faisaient rage. Il tissait patiemment sa toile et remontait progressivement les lignes. Lille s'y laissa prendre, quand une belle combinaison à droite permit à Mater de trouver Danic derrière une forêt de jambes pour un but qui traversait la forêt dans l'autre sens (1-0, 30e).

Ce premier coup de griffe était flatteur pour VA, qui signait là une réussite maximale en marquant sur sa première vraie occasion. Il fut pourtant bientôt suivi d'effets, quand Darcheville, sa divine inspiration et un caviar de Mater crucifièrent des Dogues mis au pas (2-0, 35e). Tout s'était passé tellement vite, qu'on eut de la peine à apprécier la manière avec laquelle VA s'était cabré tandis que Lille avait perdu en cinq minutes tous les fruits de son travail.

À la reprise, VA fut souvent proche du KO (Saez, 48e, Lacourt 49e) et surtout sur un improbable coup franc aux six mètres sifflé par l'inénarrable M. Thual que Darcheville shoota au-dessus (75e). Lille vit en ce gâchis une dernière lueur, car VA se concentra sur la préservation du score tandis que le les Lillois, mieux dans le sens du jeu, avaient repris les choses en mains. Mais ni Fauvergue (81e), ni Bastos du droit (85 e), auteurs de frappes quasi parfaites sur la barre de Penneteau, ne surent adoucir les maux de leur équipe. La réussite était valenciennoise depuis le début. Lille, sous le joug et la pression, avait compris depuis longtemps qu'elle le resterait jusqu'à la fin.


RICHARD GOTTE

"la voix des sports"


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sondage

Pour sa 5ème saison en ligue1, a quelle place finira le VAFC ?
Entre la première et cinquième place
Entre la sixième et dixième place
Entre la onzième et dix-septième place
Dans les trois derniers

Résultats